Bedford (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bedford.
Bedford
La rivière aux Brochets
La rivière aux Brochets
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Comté ou équivalent Brome-Missisquoi
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Yves Lévesque
2013 - 2017
Constitution 21 novembre 1866
Démographie
Gentilé Bedfordois, oise
Population 2 702 hab. (2014)
Densité 643 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 00″ N 72° 59′ 00″ O / 45.116672, -72.98333845° 07′ 00″ Nord 72° 59′ 00″ Ouest / 45.116672, -72.983338  
Superficie 420 ha = 4,20 km2
Divers
Langue(s) Français, Anglais
Code géographique 46035
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Bedford

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Bedford

Bedford (prononciation en français : /bɛdfœʁd/, en anglais : /ˈbɛdfərd/) est une ville du Québec, située dans la municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi, dans la région administrative de la Montérégie[1].

Au recensement de 2006, on y a dénombré 2 612 habitants[2].

Bedford dans la MRC de Brome-Missisquoi

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Bedford est située à 86 km au Sud-est de Montréal et à quelques kilomètres de la frontière de l'État du Vermont aux États-Unis. Située dans les basses-terres du St-Laurent, au début de l'élévation menant à la chaîne rocheuse des Appalaches, la rivière aux Brochets coule en son milieu séparant la ville en deux parties, le sud et le nord.

La rivière aux Brochets

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ce nom aurait été apporté par les Loyalistes qui connaissaient de nombreux Bedford dans les ex-colonies d'où ils provenaient des États-Unis. La ville pourrait également tirer son nom de lord John Russell, 4e duc de Bedford (1710-1771), major général et homme politique anglais, secrétaire d'État (1748-1751) et gouverneur général d'Irlande de 1756 à 1761.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier colon vint s'installer sur ses terres en 1812[3].

La ville de Bedford, longtemps considérée comme le chef-lieu du comté, est située tout près de la frontière de l’État du Vermont aux États-Unis. Le premier colon à venir s’établir dans la région de Bedford y arriva en 1812 et, dès 1860, le village comptait quelque 400 habitants. La rivière aux Brochets, ayant un grand pouvoir hydraulique grâce à ses nombreuses chutes et rapides, permit à bon nombre d’industries de s’établir sur les berges de la rivière. Ces industries purent alors profiter de l’énergie générée par les moulins à eau.

À la fin du XIXe siècle, le village devint un centre commercial d’envergure. On y trouvait une gare de chemin de fer, des commerces de détail, des bâtiments de la société d’agriculture, le siège du journal Times de Bedford, une succursale de l’Exchange Bank ainsi qu’un bureau du Dominion Telegraph Company. En 1909, la municipalité du canton de Bedford devint une entité autonome en se séparant de la ville de Bedford.

Fait curieux, il n’existe pas de canton portant le nom de Bedford. En fait, la municipalité est située dans le canton de Stanbridge. Encore aujourd’hui, on peut admirer l’église anglicane de la ville, construite en 1834, l’église unie, en 1871 et l’église catholique, érigée en 1910.

Démographie[modifier | modifier le code]

Environ le quart de la population est anglophone, ces familles étant établies depuis l'arrivée des Loyalistes en 1776.

Paroisses[modifier | modifier le code]

Église Saint-Damien
  • Saint-Damien-de-Bedford
Le château d'eau de la ville

Activités[modifier | modifier le code]

À tous les ans depuis 1828, début août, la ville tient son exposition agricole annuelle, l'exposition de Bedford/Bedford Fair, la plus vieille de la sorte au Québec et la 2e plus vieille au Canada. On peut notamment faire des tours de manèges, voir les animaux de la ferme et manger aux cantines et aux restaurants. On peut également observer des spectacles sous la tente à bière, sans oublier les dégustations des produits du terroir. Bon nombre de marchands ambulants en profitent pour exposer leurs marchandises. Il y a même un tatoueur renommé qui s'y présente chaque année. Mais l'activité la plus courue est sans aucun doute les « tirs de tracteurs ». Plusieurs personnes modifient leur tracteur en prévision de cette activité, où les participants doivent tirer un poids sur une remorque. Le derby de démolition de voiture est aussi une des activités très courues des amateurs

Au Centre sportif, on peut pratiquer le hockey, le curling et le patinage artistique.

Il y a également l'Autofest, à chaque début de septembre. Plusieurs personnes de diverses municipalités exposent leurs voitures de collection ou leurs voitures modifiées.

Intersection routes 235 - 202

Il est à noter aussi que Bedford est située sur la route des vins de Brome-Missisquoi et qu'elle offre un marché champêtre toutes les fins de semaine d'été. De plus, vous y trouverez quelques petits restaurants et toutes les facilités requises pour un séjour en région (épicerie, cantines, dépanneur ouvert 24h, stations services)

Soyez attentifs à la signalisation routière à l'intersection des routes 235 et 202. Respectez la vitesse autorisée, vous aurez ainsi le temps d'admirer les belles d'antan le long de la rue Rivière.

École[modifier | modifier le code]

  • École secondaire et primaire Monseigneur-Desranleau : 3e à 6e année du primaire et 1re et 2e secondaire
  • École primaire Le Premier envol : maternelle à 2e année
  • École primaire Buttler (école anglophone)
  • Pour le secondaire 3, 4 et 5, les jeunes bedfordois doivent se rendre à Farnham.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Bedford », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Statistique Canada : Bedford
  3. Toponymie : Bedford

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Canton de Bedford, ensuite Saint-Ignace-de-Stanbridge Rose des vents
Canton de Bedford, ensuite Stanbridge Station N Canton de Bedford, ensuite Stanbridge East
O    Bedford    E
S
Canton de Bedford, ensuite Saint-Armand