Compton (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Compton.
Compton
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Comté ou équivalent Coaticook
Statut municipal municipalité
Maire
Mandat
Bernard Vanasse
2013 - 2017
Constitution 8 décembre 1999
Démographie
Gentilé Comptonois, oise
Population 3 230 hab. (2014)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 00″ N 71° 49′ 00″ O / 45.233338, -71.816672 ()45° 14′ 00″ Nord 71° 49′ 00″ Ouest / 45.233338, -71.816672 ()  
Superficie 20 572 ha = 205,72 km2
Divers
Code géographique 44071
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir sur la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Compton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Compton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Compton

Compton est une municipalité du Québec située dans la MRC de Coaticook en Estrie[1].

Toponyme[modifier | modifier le code]

« Cette dénomination est attribuée à un canton de la région de l'Estrie proclamé en 1802. Elle le sera aussi à un bureau de poste ouvert en 1829 et à une municipalité de canton créée en 1845 de laquelle seront détachés la municipalité du village de Compton, en 1893, et la municipalité de Compton Station, en 1950. Toutefois, en 1994, la municipalité de Compton regroupait les territoires des anciennes municipalités de village et de canton; en 1999, la municipalité de Compton Station se fusionnait avec la municipalité de Compton pour constituer la nouvelle municipalité de Compton »[2].

Superficie[modifier | modifier le code]

« La municipalité de Compton couvre une superficie de 205,72 kilomètres carrés depuis sa fusion avec la municipalité du Canton de Compton en 1994 et la municipalité de Compton-Station le 8 décembre 1999 »[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Compton n'est officiellement recensée qu'en 1901 lorsque le village constitue une division particulière du recensement. Les anciennes évaluations sont faites à partir de sources indirectes. Le tableau suivant regroupe les recensements de 1861 à aujourd'hui[4],[5],[6],[7],[8].

1861 1871 1881 1894 1901 1911 1921 1991 1996 2001 2006
Canton 3 013 2 852 2 993 3 016 3 474 3 441
Village 444 457 382 486
Compton Station 858 858
Municipalité 2 067 2 185 2 927 2 818

Alors que la population était composée entre 60 et 70 % de Canadiens anglais dans le canton et dans le village jusqu'en 1901, le nombre de Canadiens français a rapidement dépassé les 50 %, atteignant près de 80 % dans le village et environ 62 % dans le canton en 1921. Cette brusque variation pourrait s'expliquer notamment par la migration des familles anglophones vers l'Ouest canadien et les États-Unis, mais aussi par la forte immigration de familles canadiennes-françaises provenant majoritairement de la Beauce (passant d'une ou deux par an au XIXe siècle à 28 en 1900) et par le fort taux de natalité chez les familles canadiennes-françaises[9]. En 2006, près de 90 % de la population a le français comme langue maternelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1796 : Arrivée de Jesse Pennoyer, pionnier-fondateur de Compton. Il arpente le territoire avec Joseph Kilburn et Nathaniel Coffin[a 1].
  • 19 août 1802 : Concession du hameau de Compton à Pennoyer et ses associés[a 1]. Robert Shore Milnes en devient le bénéficiaire en 1810[10].
  • 1876 : Waterville se détache du canton de Compton.
  • 12 juin 1893 : Le village de Compton se détache du canton.
  • 30 mai 1909 : Un incendie survient dans le hameau de Moe's River. Le moulin à scie, les usines de shoddy (fibre de laine récupérée), de matelas et de wagons, ainsi que le broyeur à bois, le pont et de nombreuses maisons sont détruits[11].
  • 26 juin 1984 : Un quadruple meurtre ébranlant les citoyens de la ville. Ces meurtres furent perpétré par des membres de la famille Pouliot dont les frères furent surnommés les Daltons. Le père, quatre de ses fils ainsi qu'un complice furent condamnés à la prison.
  • 1994 : Le village de Compton fusionne avec le canton.
  • 20 janvier 2000 : Compton Station fusionne avec Compton.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
novembre 2013 en cours Bernard Vanasse    
  2013 Jacques Ferland    
Les données manquantes sont à compléter.

Religion[modifier | modifier le code]

Historiquement protestante, la municipalité de Compton y construit cinq églises entre 1826 et 1893[a 2]. L'ancien hameau de Moe's River y construit également une des quatre seules églises universalistes (à l'epoque) au Canada[11]. La première église catholique est construite en 1855[a 3].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Lucien Ferland, Histoire de Compton : écrit à l'occasion du 125e anniversaire de la paroisse catholique,‎ 1981, 140 p.

  1. a et b Ferland 1981, p. 57
  2. Ferland 1981, p. 52-53
  3. Ferland 1981, p. 15-21

Autres articles et ouvrages

  1. Répertoire des municipalités : Compton
  2. Toponymie : Compton
  3. MRC de Coaticook : Compton
  4. Marcel Bellavance, Un village en mutation : Compton, Québec 1880-1920, Direction des lieux et des parcs historiques nationaux - Parcs Canada,‎ 1982, 90 p. (ISBN 0-660-90905-7), p. 23
  5. Recensement 1996 : Compton Station
  6. Recensement 1996 : Compton
  7. Recensement 2001 : Compton
  8. Recensement 2006 : Compton
  9. Marcel Bellavance, Un village en mutation : Compton, Québec 1880-1920, Direction des lieux et des parcs historiques nationaux - Parcs Canada,‎ 1982, 90 p. (ISBN 0-660-90905-7), p. 27-30
  10. Jean-Pierre Kesteman, Peter Southam et Diane Saint-Pierre, Histoire des Cantons de l'Est, Institut québécois de recherche sur la culture,‎ 1998 (ISBN 2-89224-279-7)
  11. a et b « La petite histoire du hameau de Moe's River », sur Compton d'hier à aujourd'hui,‎ 2006 (consulté le 2 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Hatley (canton), Waterville Cookshire-Eaton Rose des vents
Hatley (municipalité) N Martinville,
Sainte-Edwidge-de-Clifton
O    Compton (Québec)    E
S
Coaticook