Barclay James Harvest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BJH.

Barclay James Harvest

Pays d'origine Yorkshire Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Genre musical Rock progressif, rock psychédélique, folk rock
Années actives depuis 1966
Labels Harvest, Polydor
Site officiel http://www.bjharvest.co.uk/
Composition du groupe
Membres Barclay James Harvest avec John Lees
John Lees
Craig Fletcher
Kevin Whitehead
Jez Smith

Barclay James Harvest avec Les Holroyd
Les Holroyd
Michael Byron-Hehir
Colin Browne
Steve Butler
Louie Palmer
Anciens membres Mel Pritchard
Stuart "Woolly" Wolstenholme
Ian Wilson
Jeff Leach
Chris Jago
Roy Martin
Paul Walsham
Mike Bramwell

Barclay James Harvest (BJH) est un groupe britannique qui a été créé en 1966 en mêlant deux groupes de rhythm and blues d'Oldham (Lancashire): Heart & Soul & The Wickeds and The Sorcerers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe d'origine comprenait Les Holroyd et Mel Pritchard venus de The Wickeds, John Lees et Woolly Wolstenholme venant de The Sorcerers. Le groupe devient professionnel lors de l'été 1967 et vient s'installer dans un corps de ferme du 18e siècle dans le Lancashire pour suivre leur manager John Crowther. Le premier single, « Early Morning », est publié chez Parlophone en avril 1968. À la suite le groupe signe avec le nouveau label de musique progressive émanant d'EMI: Harvest, pour lequel il enregistre avec un orchestre entre 1970 et 1972, période incluant le classique Once Again. Le premier album Barclay James Harvest sort en 1970 avec plusieurs titres des débuts du groupe et cet album met en avant les forces du groupe (harmonie du chant, agressivité de la guitare et puissance des parties de Mellotron) qui resteront les fondations de leurs albums à venir.

Malheureusement les ventes ne sont pas au rendez-vous et la tournée de promotion est un fiasco de même que les 3 albums qui vont suivre (Once Again, Short Stories et Baby James Harvest) et EMI lâche le groupe. C'est donc chez Polydor chez qui ils signent en 1973 que Barclay James Harvest va connaître ses premiers succès au Royaume-Uni dans les années 1970 avec des albums comme Everyone Is Everybody Else, Octoberon et Gone to Earth, qui permettent au groupe d'être connu en Europe, surtout en Allemagne avec des ventes dépassant le million d'exemplaires et en Belgique. C'est à ce moment que Woolly Woolstenholme décide de poursuivre une carrière solo et c'est donc un trio qui continue en utilisant ponctuellement des musiciens de sessions pour ses albums studio et ses performances en public. Les années 1980 permettent à BJH de devenir superstar en Allemagne, Suisse et France avec une série d'albums d'or et de platine et des tournées affichant complet. Le point d'orgue est le concert gratuit le devant le mur de Berlin et devant plus de 175 000 fans.

Les Holroyd lors d'un concert à Schloss Moyland en juillet 2003

Le succès fut plus dur à trouver lors des années 1990 malgré les bonnes ventes du Best Of Barclay James Harvest (album d'or en Allemagne), et une tournée très réussie pour le 25e anniversaire au Royaume-Uni et en Europe en 1992. Les ventes en 1993 de l'album Caught In The Light firent que Polydor lâcha le groupe. Mais le groupe rebondit en revenant avec de nouveaux shows et de nouvelles chansons.

BJH enregistra un nouvel album en février 1996, et en avril il fut annoncé que Polydor Allemagne signait le groupe. Barclay James Harvest est reparti avec un nouvel album à l'appui: River of dreams. Le relatif échec commercial fit que John décida de se relancer dans une nouvelle expérience d'écriture avec Woolly. De ce travail sont nés deux albums, Nexus et Revival (BJH through the eyes of John Lees). De son côté, Les Holroyd a enregistré deux albums Revolution Days et Live In Bonn avec l'appui de Mel Pritchard (Barclay James Harvest featuring Les Holroyd).

Le 28 janvier 2004, Mel Pritchard meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 56 ans.

Les deux groupes continuent cependant leurs parcours.

Stuart "Woolly" Woolstenholme, claviériste de Barclay James Harvest, souffrant depuis quelque temps de dépression, s'est suicidé le 13 décembre 2010, à l’âge de 63 ans.

Il avait quitté le groupe en 1979 ; il n'adhérait plus à la ligne musicale que prenait le groupe. Il sortit un album solo "Maestoso" en 1980 et quitta le monde de la musique pour se consacrer à sa famille. Il a finalement réintégré Barclay James Harvest en 1998 et se partageait depuis entre sa carrière dans le groupe et sa carrière solo. Ses récents problèmes de santé l'avaient empêché de partir en tournée avec le groupe.

Discographie[modifier | modifier le code]

Barclay James Harvest[modifier | modifier le code]

Barclay James Harvest featuring Les Holroyd[modifier | modifier le code]

Les Holroyd (voix, basse), Mel Pritchard (batterie), Mike Byron-Hehir (guitare), Ian Wilson (guitare), Colin Browne (claviers), Chris Jago (batterie), Steve Butler (chœurs, percussions)

  • 2002 : Revolution days
  • 2003 : Live in Bonn
  • 2005 : On the road (DVD Live)
  • 2007 : Classic meets rock (with Prague Philharmonic Orchestra)
  • 2010 : That was then... this is now (album Revolution days + DVD live)

Barclay James Harvest Through the eyes of John Lees[modifier | modifier le code]

John Lees (voix, guitares), Woolly Wolstenholme (voix, claviers), Craig Fletcher (basse), Kevin Whitehead (batterie), Jeff Leach (claviers)

  • 1999 : Nexus
  • 2000 : Revival - Live 1999
  • 2002 : Echoes of a Brave New World
  • 2007 : LEGACY - Live at the Shepherds Bush Empire, London 2006
  • 2013 : North

Woolly Wolstenholme[modifier | modifier le code]

Woolly Wolstenholme (voix, claviers, guitare), Steve Broomhead (guitare, voix), Craig Fletcher (basse, voix), Jeff Leach (claviers), Kim Turner (batterie)

  • 1980 : Maestoso
  • 1989 : Too late...
  • 1994 : Songs from the black box
  • 2000 : Maestoso - One drop in a dry world
  • 2005 : Maestoso - Fiddling Meanly (Live)

Liste des membres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]