Barbara Ann Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scott.
Barbara Ann Scott
Remplacez l'image de cette personne.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau du Canada Canada, Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance
Lieu de naissance Ottawa, Ontario, Drapeau du Canada Canada
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Fernandina Beach,
Amelia Island, Floride,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Parcours
Retraite 1948

Barbara Ann Scott (née le à Ottawa, morte le [1], à Fernandina Beach[2], Amelia Island[3], Floride, États-Unis) est une patineuse artistique canadienne, championne olympique et championne du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara a commencé à patiner très jeune. À 11 ans, elle est championne du Canada de niveau junior. En 1942, elle devient la première femme à réussir un double Lutz, lorsqu'elle est âgée de seulement 13 ans.

De 1945 à 1948, elle est championne nord-américaine. En 1947, elle remporte les championnats d'Europe et les championnats du monde. Elle est la première patineuse nord-américaine à faire ce doublé. Cette médaille d'or aux championnats du monde de patinage artistique est la toute première pour le Canada, toutes disciplines confondues. En guise de cadeau, sa ville natale Ottawa lui offre une voiture. Barbara dut la refuser pour pouvoir conserver son statut d'amateur et participer aux Jeux olympiques de 1948.

Durant les Jeux olympiques de 1948, elle remporte la médaille d'or et elle devient la première patineuse artistique canadienne à remporter une telle médaille. 1948 est une bonne année, puisqu'elle remporte toutes les compétitions : les championnats canadiens, nord-américains, européens, du monde et les Jeux olympiques. Elle devient la première canadienne à remporter l'or olympique et l'or aux championnats du monde en patinage artistique.

Elle est devenue professionnelle en 1948. Elle a patiné dans un spectacle de patinage avec une troupe professionnelle aux États-Unis de 1949 à 1954. Elle y a rencontré Tom King, son futur mari qu'elle a épousé en 1955.

Après sa retraite définitive du patinage, elle s'est consacré à l'élevage de chevaux d'exposition. Elle s'est classée parmi les meilleures cavalières des États-Unis, vers l'âge de 45 ans.

Elle a remporté le Trophée Lou Marsh en 1945, 1947 et 1948. Elle est la première femme à avoir remporté ce trophée. De plus, Barbara a été intronisée au Temple de la renommée canadien olympique en 1948, au Temple de la renommée des sports canadien en 1955, au Temple de la renommée du patinage artistique canadien en 1991, à l'Allée des célébrités canadiennes en 1998. Elle a été faite Officier de l'Ordre du Canada en 1991.

Le 10 décembre 2009, revêtue de l'uniforme des coureurs du relais du flambeau olympique, elle a porté et présenté le flambeau aux parlementaires canadiens réunis à la Chambre des Communes, à Ottawa[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions principales 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948
Jeux olympiques d'hiver JA 1re
Championnats du monde CA CA CA CA CA CA 1re 1re
Championnats d'Amérique du Nord F CA 1re 1re
Championnats d'Europe CA CA CA CA CA CA 1re 1re
Championnats du Canada 2e 2e CA 1re 1re 1re F 1re
Légende : F= Forfait ; JA = Jeux olympiques annulés ; CA = Championnats annulés.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Ils portent fièrement le drapeau olympique des Jeux olympique d'hiver 2010 à Vancouver.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décès de la championne olympique Barbara Ann Scott », par la Société Radio-Canada, le 1er octobre 2012.
  2. (en) « Barbara Ann Scott dies at 84 », dans le Ottawa Citizen, le 1er octobre 2012.
  3. (en) Neil Stevens, The Canadian Press, « Olympian Barbara Ann Scott dead at age 84 », par metronews.ca, le 1er octobre 2012.