Attentats du 14 août 2007 à Qahtaniya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Attentat de Qahtaniya
Image illustrative de l'article Attentats du 14 août 2007 à Qahtaniya
Ville irakienne de Qahtaniya, prêt de Mossoul.

Localisation Qahtaniya et Jazeera
Cible Civils yézidis
Coordonnées 36° 14′ N 41° 48′ E / 36.2311, 41.797836° 14′ Nord 41° 48′ Est / 36.2311, 41.7978  
Date 14 août 2007
Type attentat-suicide à la voiture piégée
Mort(s) 796
Blessé(s) 1 562
Auteur(s) ShababFlag.svg État islamique d'Irak (suspecté)

Géolocalisation sur la carte : Moyen-Orient

(Voir situation sur carte : Moyen-Orient)
Attentats du 14 août 2007 à Qahtaniya

Géolocalisation sur la carte : Irak

(Voir situation sur carte : Irak)
Attentats du 14 août 2007 à Qahtaniya

Les Attentats de Qahtaniya de 2007 eurent lieu à 20 heures, heure locale le 14 août 2007, quand quatre attentats-suicides simultanés eurent lieu dans les villes irakiennes de Qahtaniya et Jazeera (Siba Sheikh Khidir), près de Mossoul. L'armée américaine fait état d'un bilan définitif de 796 morts[1] et le croissant rouge irakien estime le nombre de blessés à plus de 1 500[2], ce qui fait de cet attentat le plus meurtrier de la guerre d'Irak à cette date et le plus meurtrier depuis ceux du 11 septembre 2001 aux États-Unis[3]. Les attaques visaient une minorité religieuse kurde, les Yézidis[4],[5].

Tensions et historique[modifier | modifier le code]

Aucun groupe n'a revendiqué l'attentat mais il y avait eu des tensions les mois précédant l'attentat entre des Yézidis et des Sunnites. Avant l'attaque, certains Yézidis ont reçu des lettres de menaces les déclarant « infidèles » et « anti-islamiques » et les prévenant qu'une attaque était imminente[6],[7],[8].

L'attaque fait suite à une série d'incidents commençant par la lapidation le 7 avril 2007 de Du’a Khalil Aswad, une adolescente yézidie qui se serait convertie à l'islam pour épouser un musulman. Deux semaines plus tard, après qu'une vidéo montrant sa lapidation soit apparue sur Internet, des insurgés sunnites arrêtèrent un bus et massacrèrent 23 hommes, sélectionnés parce qu'ils étaient Yézidis[9].

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]