Ashley Callus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ashley Callus Swimming pictogram white.png
{{{tailleimage}}}
Ashley Callus en septembre 2008 à Brisbane
Informations
Nages Nage libre
Nationalité Australienne
Naissance (35 ans)
Lieu Brisbane
Records
Grand bassin 50 m nl : 22 s 02
100 m nl : 48 s 68
Palmarès
Jeux olympiques 1 1
Ch. du monde grand bassin 1
Ch. du monde petit bassin 2 1

Ashley Callus, né le à Brisbane, est un nageur australien spécialiste des épreuves de sprint en nage libre. Champion olympique, champion du monde et vainqueur de nombreux titres en championnats internationaux sur des épreuves de relais, le nageur est également champion du monde en petit bassin à titre individuel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ashley Callus fait sa première apparition en équipe nationale lors des jeux du Commonwealth de 1998 disputés à Kuala Lumpur. Finaliste sur l'épreuve du 50 m nage libre, il se retrouve aligné au sein du relais 4 × 100 m nage libre australien qui se pare d'or. Lors des championnats d'Australie se déroulant en mai 2000, le nageur a l'occasion d'obtenir sa sélection pour les prochains Jeux olympiques organisés à Sydney. Médaillé de bronze sur les 50 et 100 m nage libre, il ne se qualifie pas individuellement puisque seules les deux premières places le permettent. En revanche, Callus gagne sa place au sein du relais national 4 × 100 m nage libre. Troisième relayeur en finale de cette épreuve après Michael Klim et Chris Fydler, il réalise un relais moins rapide que son concurrent américain Jason Lezak mais lance tout de même le dernier relayeur Ian Thorpe avec une mince avance[1]. Ce dernier maintient cette avance et le quatuor australien remporte la médaille d'or, record du monde à la clé (3m 13s 67). Cette victoire est inédite pour le pays qui n'avait jamais triomphé jusqu'alors dans cette épreuve aux Jeux olympiques.

Vice-champion d'Australie au début de l'année suivante sur 50 et 100 m nage libre à Hobart, il se qualifie en individuel pour les championnats du monde 2001 organisés à Fukuoka. Lors de ce rendez-vous, il finit à la septième place en finale du 100 m grâce à de premiers temps sous les 50 secondes en carrière. De nouveaux aligné au sein du relais 4 × 100 m nage libre, Ashley Callus remporte le titre mondial en compagnie de Michael Klim, Todd Pearson et Ian Thorpe. À la fin de l'année, le nageur remporte son premier titre national en petit bassin. Quelques mois plus tard, il remporte sa première médaille d'or nationale en grand bassin lors des championnats disputés à Brisbane. Vainqueur du 50 m, il prend la seconde place sur le 100 m nage libre lui permettant de se qualifier pour les jeux du Commonwealth de 2002 prévus à Manchester et pour les championnats pan-pacifiques 2002 de Yokohama. Lors du premier événement, le nageur empoche deux nouvelles breloques : l'argent sur le 100 m nage libre, l'or avec le relais 4 × 100 m nage libre. Il réédite pareilles performances lors du second événement organisé quelques jours plus tard. Auparavant, Callus s'était illustré lors des Mondiaux en petit bassin de Moscou en remportant la couronne mondiale du 100 m nage libre et en décrochant l'argent au titre du relais 4 × 100 m 4 nages.

En janvier 2003, l'Australien passe pour la première fois sous les 49 secondes au 100 m lors des championnats du Queensland. Sacré par deux fois champion d'Australie sur 50 et 100 m à Sydney, Callus se qualifie pour les championnats du monde 2003, une compétition où il ne brille guère puisqu'il ne dépasse pas les demi-finales individuellement et parce que l'Australie perd son titre mondial sur le relais 4 × 100 m nage libre. Lors de sa seconde participation aux Jeux olympiques en 2004 à Athènes, il est écarté du relais à la suite de performances décevantes dans les épreuves individuelles lors desquelles il ne dépasse même pas les séries. Apprenant en réalité qu'il est est atteint du virus d'Epstein-Barr, il s'éloigne des bassins pendant une année. À son retour en 2006, le nageur se qualifie pour les jeux du Commonwealth organisés à Melbourne. Il y remporte une médaille d'argent avec le relais 4 × 100 nage libre et est finaliste sur les 50 et 100 m nage libre. Plus tard, il remporte une nouvelle médaille d'or lors des championnats du monde en petit bassin tenus à Shanghai.

En 2008, il améliore son record personnel sur le 100 m en 48s 68 lors des sélections olympiques, une performance suffisante pour obtenir sa sélection au sein du relais national pour les prochains Jeux olympiques de Pékin. Par ailleurs second du 50 m, il se qualifie individuellement pour cette épreuve au bénéfice d'un nouveau record personnel – 22s 02 – loin cependant du vainqueur Eamon Sullivan qui bat à cette occasion le record du monde (21s 28).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Grand bassin Petit bassin
Fukuoka 2001 Barcelone 2003 Melbourne 2007 Athènes 2000 Moscou 2002 Shanghai 2006
50 m nage libre - - - - 6e
21s73
-
100 m nage libre 7e
49s 39
- - 7e
48s 59
Or
46s99
-
4 × 100 m nage libre Or
3m 14s 10 RC
4e
3m 15s 67
5e
3m 15s 89
5e
3m 15s 38
4e
3m 11s 38
-
4 × 100 m 4 nages - - - 5e
3m 34s 18
Argent
3m 29s 35
Or
3m 27s 71

Divers[modifier | modifier le code]

Compétition / Épreuve Nage libre Relais
50 m 100 m 4 × 100 m NL
Championnats pan-pacifiques Yokohama 2002 - Argent
49s 26
Or
3m 15s 15
Jeux du Commonwealth Kuala Lumpur 1998 - - Or
3m 17s 83
Manchester 2002 5e
22"67
Argent
49"45
Or
3m 16s 42
Melbourne 2006 8e
22"71
6e
49"78
Argent
3m 15s 54

Records[modifier | modifier le code]

Ashly Callus a participé à la réalisation d'un record du monde en relais :

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Profil, Swimming Australia, site de la Fédération australienne de natation (rubrique "Search profiles")

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Résultats officiels du relais 4x100 m nage libre des Jeux olympiques de Sydney, sur omegatiming.com.