Arbre de vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arbre de la Vie)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arbre de Vie.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Arbre phylogénétique.
Arbre de vie entouré de deux panthères tenant une corne d'abondance (haut-relief sculpté sur le portique sud de la Maria Saal, District de Klagenfurt, Carintie, Autriche)

Les arbres de vie gravés, peints, brodés, imprimés ou sculptés existent depuis le début de l'Histoire.

Ils semblent symboliser la force de la vie et ses origines, l'importance des racines et le développement de la Vie. Ils sont parfois associés à des personnages et/ou à des animaux (oiseaux, mammifères). L'arbre de la connaissance et le chandelier à 7 branches pourraient en être des variantes selon certaines interprétations.

Dans la Bible[modifier | modifier le code]

Un arbre de la sorte est mentionné au début du Livre de la Genèse dans le second récit de la Création (Gn 2, 9[1] ; Gn 3, 24[2]). Il symbolise l'immortalité[3]. Il est à ne pas confondre avec l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Dans ces passages de la Bible, Dieu donne à l'homme cet ordre : « tu peux manger de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car du jour où tu en mangeras, tu mourras certainement » (Gn 2, 17).

À partir du Ve siècle, avec Augustin d'Hippone, les chrétiens ont développé en fonction de ces passages de la Genèse et d'épîtres de saint Paul diverses théologies dites du « péché originel ».

Cet arbre est aussi mentionné plusieurs fois dans l'Apocalypse (Ap 2, 7[4] ; Ap 22, 14 ; Ap 22, 19[5]).

Les chrétiens ont souvent assimilé la croix du Christ avec l'arbre de vie car, comme lui, elle donne vie à l'humanité. L'arbre de vie est parfois rattaché à la Menorah du temple de Jérusalem.

Dans la Kabbale[modifier | modifier le code]

L’Arbre de Vie dans la Kabbale, représente symboliquement les Lois de l'Univers. Il peut aussi être vu comme le symbole de la Création tant du Macrocosme (L'Univers) que du Microcosme (L'Être Humain)[6].

Dans le livre de Mormon[modifier | modifier le code]

Dans le livre de Mormon (1 Néphi chapitre 8) Livre de Mormon, 1 Néphi chapitre 8 : la vision de l’arbre de vie, Léhi, dans une vision symbolique, voit l’arbre de vie. L’arbre de vie représente l’amour de Dieu et est appelé le plus grand des dons de Dieu. Il voit une barre de fer, un chemin étroit et resserré et les brouillards de ténèbres qui enveloppent les hommes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Genèse, chapitre 2
  2. Genèse, chapitre 3
  3. Interbible - Hervé Tremblay, vie éternelle et immortalité
  4. Apocalypse de saint Jean, chapitre 2
  5. Apocalypse de saint Jean, chapitre 22
  6. Selon l'Angéologie Traditionnelle http://www.72anges.ca. Information tirée de l'Angelica Yoga tome 1 par Dr François Bouchard, Denise Fredette pp. 22-27

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]