Anthony Delaplace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delaplace.
Anthony Delaplace
Image illustrative de l'article Anthony Delaplace
Anthony Delaplace lors des Trois jours de Flandre-Occidentale 2010
Informations
Nom Anthony Delaplace
Date de naissance 11 septembre 1989 (25 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle Bretagne-Séché Environnement
Équipes amateurs
2007
2008-2009
AS Tourlaville
Super Sport 35-ACNC
Équipes professionnelles
08.2009-12.2009
2010-2012
2013
2014-
Besson Chaussures-Sojasun (stagiaire)
Saur-Sojasun
Sojasun
Bretagne-Séché Environnement

Anthony Delaplace, né le 11 septembre 1989 à Valognes (Manche) est un coureur cycliste français, membre de l'équipe française Bretagne-Séché Environnement. Il est le frère ainé de Cédric Delaplace, Champion de France amateur en 2013

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthony Delaplace remporte le championnat de France sur route juniors en 2007. Il est alors membre de l'AS Tourlaville. Il est recruté pour 2008 par l'équipe Super Sport 35-ACNC de l'AC Noyal-Châtillon-sur-Seiche, dirigée par Stéphane Heulot[1]. Il y court en catégorie espoirs et se classe troisième du championnat de France de cette catégorie en 2009.

À partir du mois d'août 2009, il intègre en tant que stagiaire l'équipe continentale Besson Chaussures-Sojasun, créée cette année-là par Stéphane Heulot[2]. Il se classe 14e de Paris-Corrèze avec cette équipe. Il y devient coureur professionnel en 2010. Durant cette première saison, il se classe neuvième de Paris-Troyes, onzième de Paris-Camembert, douzième de la Route Adélie de Vitré, treizième du championnat de France sur route. Il est sélectionné en équipe de France espoirs à plusieurs reprises. Avec elle, il finit sixième du Grand Prix du Portugal et remporte une étape du Tour de l'Avenir.

En 2011, il fait partie de l'équipe Saur-Sojasun sélectionnée pour prendre le départ en Vendée de la 98e édition du Tour de France[3], dont il est le plus jeune participant[4]. Échappé à plusieurs reprises (5e, 10e et 15e étapes), il termine ce premier grand tour à la 135e place. Une semaine après l'arrivée à Paris, il remporte la Polynormande.

En février 2012, il est onzième et meilleur jeune de l'Étoile de Bessèges. Lors des Quatre jours de Dunkerque, il assiste son coéquipier Jimmy Engoulvent, leader de l'épreuve depuis la veille, lors de l'étape du Mont Cassel et lui permet de limiter la perte du temps sur ses poursuivants pourtant plus à l'aise dans les étapes vallonnées. Le lendemain, Engoulvent remporte cette édition des Quatre jours de Dunkerque[5]. Sélectionné pour le Tour de France, Delaplace chute lors de la 6e étape et abandonne au cours de l'étape suivante[6]. Victime d'une fracture d'un radius et d'un scaphoïde, il reprend la compétition en octobre, lors du Chrono des Herbiers[7].

Au cours de l'année 2013 il participe au Tour de France pour la troisième fois et termine 89e du classement général de l'épreuve. Fin 2013 il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle Bretagne-Séché Environnement.

En 2014 il est 78e Tour de France et deuxième du Duo normand avec Arnaud Gérard.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cyclisme amateur : les tendances 2008 des clubs », sur cyclismag.com,‎ 26 octobre 2007 (consulté le 13 septembre 2010)
  2. « Anthony Delaplace stagiaire chez Besson-Sojasun », sur cyclismag.com,‎ 18 juin 2009 (consulté le 13 septembre 2010)
  3. « Saur avec Galland et Delaplace », sur lequipe.fr,‎ 26 juin 2011 (consulté le 28 juin 2011)
  4. « Cyclisme : Delaplace et Moinard partent sur le Tour », sur ouest-france.fr,‎ 28 juin 2011 (consulté le 6 juillet 2011)
  5. Alexandre Philippon, « Engoulvent : « Peut-être été sous-estimé » », sur velochrono.fr,‎ 9 mai 2012
  6. « Abandon de Delaplace », sur eurosport.fr,‎ 7 juillet 2012
  7. Nicolas Le Cheviller, « Delaplace : « Le vélo me manquait » », sur velochrono.fr,‎ 21 octobre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :