Animal Collective

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Animal Collective

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Animal Collective en concert à Prague en 2008

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Musique expérimentale[1],[2], neo-psychedelia[2],[3], pop psychédélique[4], freak folk[5], rock indépendant[6]
Années actives Depuis 2000
Labels Animal
Catsup Plate
St. Ives
Paw Tracks
Fat Cat Records
Domino
Site officiel My Animal Home
Composition du groupe
Membres David Portner (Avey Tare)
Noah Lennox (Panda Bear)
Brian Weitz (Geologist)
Josh Dibb (Deakin)

Animal Collective est un groupe de rock expérimental formé à New York en 2000[7], combinant psyché folk, influences noisy et post-pop. Il est constitué d'Avey Tare (alias David Porter), Panda Bear (Noah Lennox), Deakin (Josh Dibb) et Geologist (Brian Weitz), des amis de longue date qui se sont connus lors de leurs études primaires et secondaires à Baltimore (Maryland)[7]. Animal Collective est aussi le fondateur du label Paw Tracks sur lequel sont parues certaines de leurs productions ainsi que celles d'artistes comme Ariel Pink et Peppermints.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme à partir d'une amitié d'enfance dans le comté de Baltimore, dans le Maryland. Noah Lennox et Josh Dibb s'y rencontrent et deviennent amis durant leur second grade (l'équivalent du CE1 dans le système éducatif français). Lennox déménage ensuite dans l'État de Pennsylvanie où il entre au lycée, tandis que Dibb poursuit ses études dans la Park School of Baltimore, aux côtés de David Portner et de Brian Weitz, fraîchement arrivé de Philadelphie. D'après Lennox, ils ont tous bénéficié d'un enseignement progressiste au sein de leurs écoles respectives, qui considéraient l'imagination et l'expression artistique personnelle comme une méthode d'éducation en soi. Weitz et Portner commencent la musique à l'âge de 15 ans, motivés par leur passion commune pour le groupe Pavement et pour les films d'horreur. Leur répertoire musical comporte des reprises de chansons de Pavement ou de The Cure ainsi que la chanson Poison de Bell Biv Devoe ou encore Seasons In The Sun de Terry Jacks. Après avoir rencontré Dibb, ils créent un groupe de rock indie baptisé Automine avec des camarades d'école (Brendan Fowler et David Shpritz). À cette époque, ils font leurs premières expériences en matière de drogues psychédéliques (LSD notamment), et commencent à improviser en jouant. À l'âge de 16 ans, Portner écrit et interprète une chanson avec le groupe Automine; intitulée "Penny Deadfuls", on la retrouvera plus tard sur le premier album d'Animal Collective, Spirit They're Gone, Spirit They've Vanished.

C'est entre leur 11e et 12e grade (l'équivalent de la première et de la terminale), après s'être entendu dire que leur musique ressemblait à celle de Syd Barrett du temps de Pink Floyd et à celle de Grateful Dead à ses débuts, et après avoir lu une critique d'un disque de Climax Golden Twins, qu'ils commencent à découvrir la musique psychédélique avec des groupes proches de la musique Krautrock, comme Silver Apples et Can. Pendant ce temps, Dibb présente Lennox à Portner et à Weitz, et les quatre jouent ensemble de la musique avec divers arrangements et souvent avec des solos, créant de nombreux enregistrements personnels, les échangeants et partageant des idées. Utilisant pour la première fois de la batterie dans leurs production, Weitz et Portner créent un duo baptisé Wendy Darling, dont la musique est inspirée de Bandes Originales de films d'horreur comme Massacre à la tronçonneuse ou Shining, en particulier des compositeurs György Ligeti et Krzysztof Penderecki.

Portner se souvient: « Nous n'avions jamais entendu parler de la musique expérimentale à cette époque, nous ne savions pas que les gens faisaient de la musique avec des textures et des sons à l'état pur. Donc on a commencé à faire ça nous-même au lycée, des fonds sonores de guitares qui bourdonnent et des pédales qui décalaient les sons, et nous qui criions dans les micros[8]. » Petit à petit, leur musique se rapproche de ce qui devait plus tard être celle d'Animal Collective.

Lennox et Dibb font tous les deux leurs études supérieures dans la région de Boston (université de Boston et université Brandeis), tandis que Portner et Weitz étudient dans des écoles à New York (université de New York et université Columbia). C'est à cette époque que Lennox et Dibb commencent à assembler les débuts de l'album de Lennox (Panda Bear), à partir de la multitude d'enregistrements que Lennox avait fait les années précédentes; ils créent à cette occasion leur propre label, Soccer Star Records, pour le produire.

Spirit They're Gone, Spirit They've Vanished[modifier | modifier le code]

Ne supportant pas sa nouvelle vie d'étudiant à la NYU, Portner, accompagné de Weitz, retourne à Maryland chaque été pour voir Lennox et Dibb et jouer de la musique avec eux. À cette époque Portner travaille également sur un disque, qui va finalement devenir Spirit They're Gone, Spirit They've Vanished. Portner demande à Lennox de jouer de la batterie sur ce disque et ils enregistrent ensemble avec du piano et des guitares acoustiques durant l'été 1999. Le reste de l'année, Portner retourne au Maryland chaque fin de semaine pour enregistrer et finir le mixage. L'album sort finalement dans l'été qui suit, sous le nom de de Avey Tare and Panda Bear. Le label Soccer Star est également changé en Animal, avec l'intention de promouvoir la musique produite par les quatre musiciens.

Origine des pseudonymes[modifier | modifier le code]

  • Avey Tare (Dave Portner) : Avey correspond à "Davey" (diminutif de Dave) sans le D initial, et Tare viendrait du fait qu'il a ainsi "déchiré" (tear en anglais) son nom. Il n'y aurait apparemment pas de jeu de mot avec le terme "avatar".
  • Panda Bear (Noah Lennox) : Enfant, Noah enregistrait des cassettes avec un 4-pistes, et sur la première d'entre elles il a dessiné un panda.
  • Geologist (Brian Weitz) : Quelqu'un croyait qu'il avait étudié la géologie à l'université, alors qu'il s'agissait en réalité de biologie. Le surnom lui est resté.
  • Deakin (Josh Dibb) : Il avait l'habitude d'envoyer à Avey Tare de longues lettres dans un style évoquant les romans du XIXe siècle, en les signant invariablement "Conrad Deacon".

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Who Could Win a Rabbit (2004, Fat Cat Records)
  • Grass (2005, Fat Cat Records)
  • The Purple Bottle (2006, White Label)
  • Peacebone (21 aout 2007, Domino)
  • My Girls (2009, Domino)
  • Summertime Clothes (2009, Domino)
  • Honeycomb (2012, Domino)

Split CD[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Discographie parallèle / Solo et side projects[modifier | modifier le code]

Panda Bear :

  • Panda Bear (album) (1998, Soccer Star)
  • Young Prayer (2004, Paw Tracks)
  • I'm Not/Comfy in Nautica (single) (2005, UUAR)
  • Bros (single) (2006, FatCat Records)
  • Carrots (single) (2007, Paw Tracks) (avec le groupe Excepter)
  • Person Pitch (2007, Paw Tracks)
  • Take Pills (single) (2007, Paw Tracks)
  • Tomboy (vinyl) (2010, Paw Tracks)
  • You Can Count On Me (2010, Domino Records)
  • Last Night At The Jetty (2010, FatCat Records)

Terrestrial Tones (Avey Tare et Eric Copeland de Black Dice) :

  • Blasted (2005, Psych-o-Path records)
  • Oboroed/Circus Lives (2005, UUAR)
  • Dead Drunk (2006, Paw Tracks)

Jane (Panda Bear et Scott Mou) :

  • Paradise (2002, Self-released)
  • COcOnuts (2002, Psych-o-Path records)
  • Berserker (album) (2005, Paw Tracks)

Avey Tare :

Avey Tare & Kría Brekkan :

Avey Tare's Slasher Flicks :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.foxytunes.com/artist/animal_collective
  2. a et b http://www.rhapsody.com/animal-collective
  3. http://www.rollingstone.com/reviews/album/16079606/review/16256478/strawberry_jam
  4. http://allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:g9fpxzlgldte
  5. http://altmusic.about.com/od/genres/a/freak-folk.htm
  6. http://allmusic.com/cg/amg.dll
  7. a et b Alan Licht, Invisible Jukebox: Animal Collective, The Wire, janvier 2009, p.21.
  8. " We had never heard so-called experimental music at the time, we didn’t know that people made music with textures and pure sound. So we started doing that ourselves in high school, walls of drones with guitars and delay pedals and us screaming into mics. " - MOTHER NATURE'S SONS: Animal Collective and Ariel Pink's Haunted Graffiti by Simon Reynolds, The Wire, 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :