Amfreville-les-Champs (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amfreville-les-Champs.
Amfreville-les-Champs
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Rouen
Canton Canton de Doudeville
Intercommunalité Communauté de communes Plateau de Caux-Fleur de Lin
Maire
Mandat
Alain Lebouc
2014-2020
Code postal 76560
Code commune 76006
Démographie
Population
municipale
169 hab. (2011)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ 54″ N 0° 49′ 06″ E / 49.6983333333, 0.81833333333349° 41′ 54″ Nord 0° 49′ 06″ Est / 49.6983333333, 0.818333333333  
Altitude Min. 141 m – Max. 167 m
Superficie 4,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Amfreville-les-Champs

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Amfreville-les-Champs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Amfreville-les-Champs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Amfreville-les-Champs
Liens
Site web www.amfrevilleleschamps76.fr

Amfreville-les-Champs est une commune française, située dans le département de Seine-Maritime (76)

en région Haute-Normandie.

Ses habitants sont les Amfrevillais et les Amfrevillaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du pays de Caux située dans le canton de Doudeville.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Doudeville Berville Rose des vents
Yvecrique N Ouville-l'Abbaye
O    Amfreville-les-Champs    E
S
Grémonville Criquetot-sur-Ouville
Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Amfridivilla au XIIIe siècle.

Toponyme médiéval en -villa (domaine rural gallo-romain.)(élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est l'anthroponyme norrois Asfridr (nom de personne scandinave), localement adapté en Normandie sous la forme francique Ansfrid, d'où le sens global de « domaine rural d'Ásfridr »

Asfridr étant un nom d'homme scandinave qui se perpétue dans les noms de famille Anfray, Anfry et Lanfry.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Archevêque de Rouen Eudes Rigault réunit les prêtres du Doyenné de Canville dans cette paroisse le 30 janvier 1249.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  décembre 1919 Etienne Guérillon - 50 ans maire    
décembre 1919 avril 1921 Georges Lelièvre    
avril 1921 septembre 1933 Albert Noury    
septembre 1933 octobre 1947 Georges Millon    
octobre 1947 juillet 1971 René Bourdel    
juillet 1971 octobre 1971 Adrien Tiercelin Adj ff maire    
octobre 1971 mars 2001 Gérard Vandecandelaère    
mars 2001 mars 2008 Paul Guérillon    
mars 2008 en cours Alain Lebouc    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 169 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
382 376 384 361 439 384 466 444 394
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
375 396 378 320 285 290 295 243 203
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
191 161 156 158 165 146 144 145 132
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
130 105 96 80 111 99 135 169 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,8 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (20,7 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 27,3 %, 15 à 29 ans = 18,2 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 18,2 %, plus de 60 ans = 16,7 %) ;
  • 51,1 % de femmes (0 à 14 ans = 24,6 %, 15 à 29 ans = 17,4 %, 30 à 44 ans = 20,3 %, 45 à 59 ans = 18,8 %, plus de 60 ans = 18,8 %).
Pyramide des âges à Amfreville-les-Champs en 2007 en pourcentage[3]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
6,1 
75 à 89 ans
2,9 
10,6 
60 à 74 ans
15,9 
18,2 
45 à 59 ans
18,8 
19,7 
30 à 44 ans
20,3 
18,2 
15 à 29 ans
17,4 
27,3 
0 à 14 ans
24,6 
Pyramide des âges du département de la Seine-Maritime en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,1 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,0 
60 à 74 ans
13,2 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,5 
30 à 44 ans
19,5 
20,9 
15 à 29 ans
19,2 
19,9 
0 à 14 ans
17,8 


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre, en briques, grès, silex et pierres de taille, l'église paroissiale actuelle date de l682 (mur sud de la nef) et 1867 (sacristie). Il reste quelques vestiges de l'édifice du XIIIe siècle (baie, piscine). L'église a été très remaniée à la fin du XVIIe siècle. Elle arbore une flèche polygonale.
  • La Croix du cimetière, qui date de 1619, d'auteur inconnu. Le monument est en grès et bois, et la croix a été rénovée.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :