Northerly Island

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 51′ 37″ N 87° 36′ 30″ O / 41.8604, -87.6083

Front de mer de Northerly Island.

Northerly Island est une péninsule artificielle d'environ 370 000 m² située en bordure du lac Michigan à Chicago (États-Unis)[1]. Le site de l'Adler Planetarium, directement situé au nord de l'île est relié au continent par un isthme étroit, le long de la Solidarity Drive dominée par des sculptures néoclassiques de Kościuszko, Havlicek et Copernic[2]. Avec la démolition de l'aéroport de Meigs Field, le site fait maintenant partie du Museum Campus et devrait prochainement être reconverti en parc. Une salle de concert temporaire, le FirstMerit Bank Pavilion occupe l'emplacement de l'ancien aéroport.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue sur la partie nord de Northerly Island.

L'idée de projet de Notherly Island a commencé avec le plan de Chicago de 1909 lancé par l'architecte-urbaniste Daniel Burnham, qui a soumis une proposition de projet de création d'un nouveau parc en bordure du lac, et choisit Notherly Island comme potentiel lieu étant donné de sa situation à l'extrémité nord d'une chaîne de cinq îles entre Jackson Park et la 12th Street. Comme indiqué par la couleur verte sur le plan d'origine, l'île était plantée d'arbres pour le plaisir du public. Les travaux sur l'île ont commencé en 1920 lorsque les électeurs de Chicago ont approuvé le budget de 20 millions de dollars que la ville de Chicago souhaitait investir pour la création de Notherly Island. La construction s'est achevée en 1925.

En 1930, l'Adler Planetarium est construit et devient le plus grand planétarium du pays. Entre 1933 et 1934, l'île se retrouve au cœur des festivités avec l'exposition international de l'Exposition universelle de 1933 (Century of Progress) qui s'y déroule. En 1935, l'éditeur local Merrill C. Meigs a recommandé à la ville de Chicago de reconvertir Notherly Island en un aéroport afin de relancer l'économie locale, mais la construction n'a commencée qu'à partir de 1946 lorsque la municipalité a perdue une enchère concernant le Siège de l'Organisation des Nations unies (ONU) qui initialement devait se trouver sur l'île.

En 1938, l'administration chargée de gérer la Century of Progress a proposé de relier l'île au continent par un pont au niveau de la 12ème rue. La même année, le Chicago Park District a rejeté l'idée de faire ériger un pont et a fait construire une chaussée reliant l'île à Burnham Park.

Pendant cette période, Notherly Island comportait des sentiers, des passerelles et possédait une plage à hauteur de la 12ème rue. Bien que le maire Richard J. Daley eut officieusement proposé de transformer l'aéroport de Meigs Field en un parc au bord du lac, l'aéroport ne ferma qu'en 1996. Son fils, le maire Richard M. Daley, qui avait promis l'ouverture de l'aéroport jusqu'en 2006, s'est rétracté et a fait détruire les pistes de Meigs Field dans le milieu de la nuit, en 2003, prétendument au nom de la sécurité intérieure[3]. Des plans récents ont vu le jour dans le but d'élargir le Museum Campus et de reconvertir le reste de la zone en un espace vert.

Aujourd'hui, la vision de Daniel Burnham est désormais une réalité. Avec les herbes sauvages des prairies, des beaux sentiers parsemés d'arbres, des aires de jeux et une vue spectaculaire sur le panorama de la ville, Northerly Island est devenu l'un des poumons de Downtown Chicago.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chicago Parks District: Northerly Island
  2. Graf, John, Chicago's Parks Arcadia Publishing, 2000, p. 13-14., ISBN 0-7385-0716-4.
  3. Tribune Staff[1], Chicago Tribune, Published March 31, 2003, 1:34 PM CST

Liens externes[modifier | modifier le code]