500 miles d'Indianapolis 1952

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

500 miles d'Indianapolis 1952

Tracé de la course

Drapeau Indianapolis Motor Speedway

Données de la course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,600 km
Résultats
Vainqueur États-Unis Troy Ruttman,
États-Unis Kuzma-Offenhauser,
h 52 min 41 s 88
(vitesse moyenne : 207,462 km/h)
Pole position États-Unis Fred Agabashian,
États-Unis Kurtis Kraft-Cummins,
min 5 s 212
(vitesse moyenne : 222,106 km/h)
Record du tour en course États-Unis Bill Vukovich,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
min 6 s 60
(vitesse moyenne : 217,459 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1952 (XXXVIth Indianapolis Motor Sweepstakes), courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le vendredi 30 mai 1952, ont été remportés par le pilote américain Troy Ruttman sur une Kuzma-Offenhauser.

L'épreuve comptait pour le championnat national américain (AAA) mais également pour le championnat du monde des pilotes, dont elle constituait la dix-septième épreuve et la deuxième manche de la saison.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde[modifier | modifier le code]

Créé en 1950, le championnat du monde des conducteurs inclut les 500 miles d'Indianapolis, disputés sous l'ancienne formule internationale, en plus des principaux Grands Prix européens du championnat, courus cette année sous la réglementation formule 2. En général, seuls les spécialistes américains de l'AAA participent à Indianapolis, deuxième épreuve du championnat mondial, disputée douze jours après le Grand Prix de Suisse. Le champion italien Alberto Ascari a toutefois décidé de courir les 500 miles, au volant d'une Ferrari 375 modifiée pour la circonstance, ce qui constitue l'évènement de cette édition.

Le circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indianapolis Motor Speedway.

Ce circuit rectangulaire comporte quatre virages relevés à rayon constant et développe exactement 2,5 milles (en anglais 'miles'), soit 4,023 km. Lors de sa création en 1909, la piste était constituée de graviers, rapidement remplacés par un revêtement de briques rouges. Depuis le milieu des années 30, le circuit alterne portions en Tarmac et portions en briques. Traditionnellement le départ est de type lancé, après un tour accompli derrière la voiture de sécurité (une Studebaker Commander pour cette édition 1952).

Indianapolis Motor Speedway
Vue d'ensemble du circuit.

Monoplaces en lice[modifier | modifier le code]

Les "Special"[modifier | modifier le code]

Cinquante-quatre des cinquante-huit monoplaces engagées sont spécialement adaptées pour ce circuit ne comportant que quatre virages à gauche, tous relevés. Vainqueur l'année précédente, le constructeur américain Kurtis Kraft est le plus représenté, avec vingt voitures. Le motoriste Offenhauser équipe plus de 80 % des concurrents, il est toutefois sérieusement concurrencé par le performant moteur Novi (8 cylindres - 3 litres à compresseur), dont trois voitures sont équipées. Fabricant de moteurs Diesel pour camions, la société Cummins a également engagé une Kurtis Kraft équipée d'un de ses six cylindres à compresseur.

Ferrari 375[modifier | modifier le code]

La Scuderia Ferrari a modifié la Ferrari 375 F1 (empattement allongé, châssis rigidifié) en vue de cette course qu'elle dispute pour la première fois. Alberto Ascari pilote la voiture officielle, trois autres modèles sont engagés par des concurrents locaux.

Coureurs inscrits[modifier | modifier le code]

Liste des pilotes inscrits[1],[2]
no  Pilote Écurie Monoplace (nom officiel) Constructeur Châssis Moteur Pneumatiques
1 États-Unis Duane Carter Murrell Belanger Belanger Motors Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
2 États-Unis Henry Banks Lindsey Hopkins Blue Crown Spark Plug Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
3 États-Unis Walt Faulkner Sid Street Sid Street Motors Spl. Pankratz Pankratz D Offenhauser L4 F
4 États-Unis Jack McGrath Jack Hinkle Hinkle Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
5 États-Unis Johnnie Parsons Jim Robbins Jim Robbins Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 1000 Offenhauser L4 F
6 États-Unis Walt Faulkner Grant Piston Ring / JC Agajanian Agajanian Grant Piston Ring Spl. Ferrari Ferrari 375 S Ferrari V12 F
7 États-Unis Bill Schindler H.A. Chapman Chapman Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
8 États-Unis Manny Ayulo Coast Grain Co. Coast Grain Co. Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
9 États-Unis Andy Linden Hart Fullerton Miracle Power Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
10 États-Unis Paul Russo Lutes Truck Parts Lutes Truck Parts Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
12 Drapeau : Italie Alberto Ascari Scuderia Ferrari Ferrari 375 Spl. Ferrari Ferrari 375 S Ferrari V12 F
14 États-Unis Joe James Ed Walsh Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
15 États-Unis Bobby Ball Blakely Oil Blakely Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
16 États-Unis Chuck Stevenson Bessie Lee Paoli Springfield Welding Smith Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
18 États-Unis Sam Hanks Ed Walsh Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
19 États-Unis Danny Kladis CG Tuffanelli Tuffanelli-Derrico Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
21 États-Unis Chet Miller Lewis Welch Novi Pure Oil Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
22 États-Unis Cliff Griffith Tom Sarafoff Tom Sarafoff Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
23 États-Unis Carl Forberg R.A. Cott Fadely-Anderson Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4 F
25 États-Unis Neal Carter Automobile Shippers Auto Shippers Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4 F
26 États-Unis Bill Vukovich Howard Keck Fuel Injection Eng. Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4 F
27 États-Unis Tony Bettenhausen Earl Slick Blue Crown Spark Plug Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
28 États-Unis Fred Agabashian Cummins Engines Cummins Diesel Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Cummins L6s F
29 États-Unis Jim Rigsby Bob Estes Bob Estes Spl. Watson Watson Indy Roadster Offenhauser L4 F
31 États-Unis Johnny McDowell Roger Wolcott McDowell Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
32 États-Unis Allen Heath Engle-Stanko Engle-Stanko Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
33 États-Unis Art Cross Ray Brady Bowes Seal Fast Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
34 États-Unis Rodger Ward Federal Auto Associates Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
35 États-Unis Johnny Mauro Kennedy Tank Kennedy Tank Spl. Ferrari Ferrari 375 S Ferrari V12 F
36 États-Unis Duke Nalon Lewis Welch Novi Pure Oil Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
37 États-Unis Jimmy Reece John Zink John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
38 États-Unis Bobby Ball Howard Keck Howard Keck Spl. Ferrari Ferrari 375 S Ferrari V12 F
39 États-Unis Jud Larson Meyer & Iddings Meyer & Iddings Spl. Meyer Meyer Offenhauser L4 F
41 États-Unis Jackie Holmes Speed International Speed International Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4s F
44 États-Unis Art Cross Bowes Seal Fast Racing Bowes Seal Fast Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
47 États-Unis Bill Taylor Lindsey Hopkins Blue Crown Spark Plug Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
48 États-Unis Spider Webb Lou Moore Blue Crown Spark Plug Spl. Deidt Deidt Tuffanelli Derrico Offenhauser L4 F
51 États-Unis Spider Webb Vincent Granatelli Granatelli’s Racing Ent. Spl. Bromme Bromme Offenhauser L4 F
52 États-Unis Bob Sweikert
États-Unis Bill Cantrell
Pat Clancy Pat Clancy Spl. Ewing Ewing Offenhauser L4 F
53 États-Unis Joe Barzda California Speed Barzda Spl. Maserati Maserati 8CTF Offenhauser L4 F
54 États-Unis George Connor Federal Auto Associates Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
55 États-Unis Bobby Ball Rotary Engineering Ansted Rotary Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
56 États-Unis Frank Luptow Automobile Shippers Auto Shippers Spl. Ewing Ewing Offenhauser L4 F
58 États-Unis Buzz Barton Peter Wales Trucking Wales Spl. Rae Rae Offenhauser L4 F
59 États-Unis Jim Rathmann Grancor Auto Grancor Wynn’s Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
61 États-Unis Jimmy Jackson Automobile Shippers Auto Shippers Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
63 États-Unis Dick Fraizer Glessner Jeanie-Lee Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
64 États-Unis Jimmy Daywalt Merkler Machine Works Novi Pure Oil Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
65 États-Unis George Fonder George Leitenberger Leitenberger Spl. Sherman Sherman Offenhauser L4 F
66 États-Unis Mike Nazaruk John Zink John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
67 États-Unis Gene Hartley Mel Wiggers Mel-Rae Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
68 États-Unis Duke Dinsmore Vulcan Tool Vulcan Tool Spl. R Miller R Miller R Miller F
69 États-Unis Bayliss Levrett Brown Motors Brown Motors Co Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
71 États-Unis Bob Sweikert Marion Engineering Marion Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
73 États-Unis Bob Sweikert Lee Elkins McNamara Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
74 États-Unis Peter Hahn Helin Flyer Helin Flyer Spl. Snowberger Snowberger Offenhauser L4 F
76 États-Unis Doc Shanebrook L.E. Parks Parks Offenhauser Spl. Pawl Pawl Offenhauser L4 F
77 États-Unis Jimmy Bryan Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
81 États-Unis Eddie Johnson Pete Salemi Central Excavating Spl. Trevis Trevis Offenhauser L4 F
82 États-Unis Johnny Fedricks Cal Connell Connell Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Cadillac V8 F
84 États-Unis Ottis Stine B&M Malamud Malamud Spl. Scopa Scopa Offenhauser L4 F
88 États-Unis George Tichenor Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
92 États-Unis Chuck Weyant Pipe Fitters Pipe Fitters Spl. Koehnle Koehnle Offenhauser L4 F
93 États-Unis Bob Scott Ludson Morris Morris Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
96 États-Unis Gene Force Brown Motors Brown Motors Co Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
97 États-Unis Allen Heath JC Agajanian Agajanian Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Studebaker V8 F
98 États-Unis Troy Ruttman JC Agajanian Agajanian Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
99 États-Unis Tony Bettenhausen Murrell Belanger Belanger Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
  • Remarque : Un pilote peut être inscrit sur plusieurs voitures.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les essais ("trial days") se déroulent les trois week-ends précédant la course. Pour cette année 1952, le premier week-end (10 et 11 mai) est réservé aux débutants ('rookies'), qui doivent accomplir des séries de tours à des moyennes minimales imposées avant de pouvoir participer aux séances chronométrées déterminantes pour la grille de départ. Parmi ces nouveaux venus figure Alberto Ascari, qui effectue ce premier test avec aisance. Il est donc admis à participer aux qualifications, qui débutent le 17 mai. Seuls les trente-trois premiers qualifiés seront admis pour la course. Sept pilotes se qualifient lors de la première journée, le plus rapide étant Fred Agabashian, qui au volant de sa Kurtis Kraft à moteur Cummins accomplit ses quatre tours lancés à la moyenne de 138,010 mph (222,106 km/h), et s'assure ainsi la pole position, une première pour une monoplace à moteur Diesel. Agabashian a même tourné à plus de 139 mph de moyenne lors de son premier tour lancé, mais l'usure rapide de ses pneus ne lui a pas permis de maintenir ce rythme lors des tours suivants. Andy Linden et Jack McGrath, tous deux sur Kurtis Kraft à moteur Offenhauser, ont réalisé les deuxième et troisième chronos de cette journée, s'assurant une place en première ligne. Alberto Ascari n'est pas parvenu à tourner assez rapidement pour s'assurer une place sur la grille, la vitesse de pointe de la Ferrari s'avérant insuffisante pour réaliser la moyenne minimale de qualification imposée. On note également le spectaculaire accident de Tony Bettenhausen, qui détruit sa Kurtis Kraft.
Le dimanche 18 mai étant perturbé par la pluie, rendant toute qualification impossible, c'est le samedi 24 qu'a lieu la deuxième vague d'essais chronométrés. Dix-neuf pilotes vont s'assurer une place sur la grille. Bill Vukovich se montre très nettement le plus rapide de cette session, au volant de sa Kurtis Kraft, à la moyenne de 138,212 mph (222,430 km/h); il a battu le temps de la pole position, et s'élancera huitième sur la grille (derrière les sept qualifiés de la première journée). Vukovich avait également essayé la Ferrari engagée par Howard Keck, mais celle-ci s'était montrée nettement moins rapide que sa Kurtis Kraft. La Ferrari officielle d'Ascari a quant à elle reçu quelques améliorations (notamment une nouvelle rampe de carburateurs, permettant une puissance de 385 chevaux[3]), et le pilote italien obtient son ticket d'entrée pour la course : il a accompli ses quatre tours à plus de 216 km/h de moyenne, et partira en dix-neuvième position.
La journée du 25 mai, qui devait être la dernière journée de qualifications, est également perturbée par la pluie. Comme seulement vingt-six pilotes sur trente-trois sont qualifiés, les organisateurs reportent au lendemain lundi cette dernière session. Chet Miller, au volant de sa Kurtis Kraft-Novi, se qualifie à la moyenne record de 139,034 mph (223,735 km/h), la meilleure performance jamais réalisée sur ce circuit. Il ne s'élancera néanmoins qu'en neuvième ligne, derrière les vingt-six pilotes précédemment qualifiés. Accidenté lors de la première journée, Tony Bettenhausen obtient finalement sa qualification au volant d'une Deidt, sa voiture de l'année précédente.

Résultats des qualifications – Séance du 17 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 28 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft-Cummins 138,010 mph (222,106 km/h) 4 min 20 s 85
2 9 États-Unis Andy Linden Kurtis Kraft 137,002 mph (220,483 km/h) 4 min 22 s 77 + 1 s 92
3 4 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 136,664 mph (219,939 km/h) 4 min 23 s 42 + 2 s 57
4 36 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 136,188 mph (219,173 km/h) 4 min 24 s 34 + 3 s 49
5 18 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 135,736 mph (218,445 km/h) 4 min 25 s 22 + 4 s 37
6 1 États-Unis Duane Carter Lesovsky 135,522 mph (218,101 km/h) 4 min 25 s 64 + 4 s 79
7 98 États-Unis Troy Ruttman Kuzma 135,364 mph (217,847 km/h) 4 min 25 s 95 + 5 s 10
Résultats des qualifications – Séance du 24 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 26 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 138,212 mph (222,430 km/h) 4 min 20 s 47
2 22 États-Unis Cliff Griffith Kurtis Kraft 136,617 mph (219,863 km/h) 4 min 23 s 51 + 3 s 04
3 59 États-Unis Jim Rathmann Kurtis Kraft 136,343 mph (219,422 km/h) 4 min 24 s 04 + 3 s 57
4 16 États-Unis Chuck Stevenson Kurtis Kraft 136,142 mph (219,099 km/h) 4 min 24 s 43 + 3 s 96
5 2 États-Unis Henry Banks Lesovsky 135,962 mph (218,809 km/h) 4 min 24 s 78 + 4 s 31
6 65 États-Unis George Fonder Sherman 135,947 mph (218,785 km/h) 4 min 24 s 81 + 4 s 34
7 54 États-Unis George Connor Kurtis Kraft 135,609 mph (218,241 km/h) 4 min 25 s 47 + 5 s 00
8 7 États-Unis Bill Schindler Stevens 134,988 mph (217,242 km/h) 4 min 26 s 69 + 6 s 22
9 14 États-Unis Joe James Kurtis Kraft 134,953 mph (217,185 km/h) 4 min 26 s 76 + 6 s 29
10 55 États-Unis Bobby Ball Stevens 134,725 mph (216,818 km/h) 4 min 27 s 21 + 6 s 74
11 67 États-Unis Gene Hartley Kurtis Kraft 134,343 mph (216,204 km/h) 4 min 27 s 97 + 7 s 50
12 12 Drapeau : Italie Alberto Ascari Ferrari 134,308 mph (216,147 km/h) 4 min 28 s 04 + 7 s 57
13 33 États-Unis Art Cross Kurtis Kraft 134,288 mph (216,115 km/h) 4 min 28 s 08 + 7 s 61
14 77 États-Unis Jimmy Bryan Kurtis Kraft 134,142 mph (215,880 km/h) 4 min 28 s 37 + 7 s 90
15 34 États-Unis Rodger Ward Kurtis Kraft 134,139 mph (215,875 km/h) 4 min 28 s 38 + 7 s 91
16 37 États-Unis Jimmy Reece Kurtis Kraft 133,993 mph (215,640 km/h) 4 min 28 s 67 + 8 s 20
17 81 États-Unis Eddie Johnson Trevis 133,973 mph (215,608 km/h) 4 min 28 s 71 + 8 s 24
18 93 États-Unis Bob Scott Kurtis Kraft 133,953 mph (215,576 km/h) 4 min 28 s 75 + 8 s 28
19 29 États-Unis Jim Rigsby Watson 133,904 mph (215,497 km/h) 4 min 28 s 85 + 8 s 38
Résultats des qualifications – Séance du 26 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 21 États-Unis Chet Miller Kurtis Kraft-Novi 139,034 mph (223,735 km/h) 4 min 18 s 93
2 8 États-Unis Manny Ayulo Lesovsky 135,982 mph (218,841 km/h) 4 min 24 s 74 + 5 s 81
3 51 États-Unis Spider Webb Bromme 135,962 mph (218,809 km/h) 4 min 24 s 78 + 5 s 85
4 27 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt 135,384 mph (217,897 km/h) 4 min 25 s 91 + 6 s 98
5 5 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 135,328 mph (217,789 km/h) 4 min 26 s 02 + 7 s 09
6 73 États-Unis Bob Sweikert Kurtis Kraft 134,983 mph (217,234 km/h) 4 min 26 s 70 + 7 s 77
7 31 États-Unis Johnny McDowell Kurtis Kraft 133,939 mph (215,553 km/h) 4 min 28 s 78 + 9 s 85

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ de la course et résultats des qualifications[4]
1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
États-Unis
Fred Agabashian
Kurtis Kraft
138,010 mph
(222,106 km/h)
États-Unis
Andy Linden
Kurtis Kraft
137,002 mph
(220,483 km/h)
États-Unis
Jack McGrath
Kurtis Kraft
136,664 mph
(219,939 km/h)
2e ligne Pos. 4 Pos. 5 Pos. 6
États-Unis
Duke Nalon
Kurtis Kraft-Novi
136,188 mph
(219,173 km/h)
États-Unis
Sam Hanks
Kurtis Kraft
135,736 mph
(218,445 km/h)
États-Unis
Duane Carter
Lesovsky
135,522 mph
(218,101 km/h)
3e ligne Pos. 7 Pos. 8 Pos. 9
États-Unis
Troy Ruttman
Kuzma
135,364 mph
(217,847 km/h)
États-Unis
Bill Vukovich
Kurtis Kraft
138,212 mph
(222,430 km/h)
États-Unis
Cliff Griffith
Kurtis Kraft
136,617 mph
(219,863 km/h)
4e ligne Pos. 10 Pos. 11 Pos. 12
États-Unis
Jim Rathmann
Kurtis Kraft
136,343 mph
(219,422 km/h)
États-Unis
Chuck Stevenson
Kurtis Kraft
136,142 mph
(219,099 km/h)
États-Unis
Henry Banks
Lesovsky
135,962 mph
(218,809 km/h)
5e ligne Pos. 13 Pos. 14 Pos. 15
États-Unis
George Fonder
Sherman
135,947 mph
(218,785 km/h)
États-Unis
George Connor
Kurtis Kraft
135,609 mph
(218,241 km/h)
États-Unis
Bill Schindler
Stevens
134,988 mph
(217,242 km/h)
6e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
États-Unis
Joe James
Kurtis Kraft
134,953 mph
(217,185 km/h)
États-Unis
Bobby Ball
Stevens
134,725 mph
(216,818 km/h)
États-Unis
Gene Hartley
Kurtis Kraft
134,343 mph
(216,204 km/h)
7e ligne Pos. 19 Pos. 20 Pos. 21
Drapeau : Italie
Alberto Ascari
Ferrari
134,308 mph
(216,147 km/h)
États-Unis
Art Cross
Kurtis Kraft
134,288 mph
(216,115 km/h)
États-Unis
Jimmy Bryan
Kurtis Kraft
134,142 mph
(215,880 km/h)
8e ligne Pos. 22 Pos. 23 Pos. 24
États-Unis
Rodger Ward
Kurtis Kraft
134,139 mph
(215,875 km:h)
États-Unis
Jimmy Reece
Kurtis Kraft
133,993 mph
(215,640 km:h)
États-Unis
Eddie Johnson
Trevis
133,973 mph
(215,608 km/h)
9e ligne Pos. 25 Pos. 26 Pos. 27
États-Unis
Bob Scott
Kurtis Kraft
133,953 mph
(215,576 km:h)
États-Unis
Jim Rigsby
Watson
133,904 mph
(215,497 km/h)
États-Unis
Chet Miller
Kurtis Kraft-Novi
139,034 mph
(223,753 km/h)
10e ligne Pos. 28 Pos. 29 Pos. 30
États-Unis
Manny Ayulo
Lesovsky
135,982 mph
(218,841 km/h)
États-Unis
Spider Webb
Bromme
135,962 mph
(218,809 km:h)
États-Unis
Tony Bettenhausen
Deidt
135,384 mph
(217,897 km/h)
11e ligne Pos. 31 Pos. 32 Pos. 33
États-Unis
Johnnie Parsons
Kurtis Kraft
135,328 mph
(217,789 km/h)
États-Unis
Bob Sweikert
Kurtis Kraft
134,983 mph
(217,234 km/h)
États-Unis
Johnny McDowell
Kurtis Kraft
133,939 mph
(215,553 km/h)

La pole a été réalisée par Fred Agabashian à la moyenne de 138,010 mph (222,106 km/h). Le meilleur temps des qualifications est quant à lui à mettre au crédit de Chet Miller avec une moyenne de 139,034 mph (223,753 km/h). S'étant qualifié lors de la dernière séance qualificative, Miller s'élança de la vingt-septième position.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Pour accomplir les quelque huit cents kilomètres de cette course, deux ravitaillements en carburant sont prévus pour la plupart des concurrents. Le temps est chaud et ensoleillé au moment où la voiture de sécurité libère les trente-trois monoplaces. De l'extérieur de la première ligne, Jack McGrath effectue un très bel envol et vire en tête au premier virage, devant Jim Rathmann qui a dépassé huit voitures par l'intérieur, tandis que Fred Agabashian et Andy Linden manquent complètement leur départ[4]. McGrath est toujours devant à l'issue du premier tour, précédant Rathmann, Troy Ruttman et Duane Carter. Au second, Ruttman a dépassé Rathmann et s'est emparé de la seconde place, tandis que Bill Vukovich, très incisif en ce début de course, a débordé deux voitures et se retrouve quatrième. Au troisième tour, Vukovich double Rathmann, au cinquième Ruttman puis s'empare de la tête au septième, se détachant rapidement devant McGrath. Ce dernier se fait peu après déborder par Ruttman, qui se accélère le rythme et remonte bientôt sur le leader, il parvient même à prendre brièvement la tête au cours du douzième tour, mais Vukovich reprend aussitôt son bien au virage suivant, et commence à creuser régulièrement l'écart sur son adversaire. Derrière les deux leaders, le reste du peloton, emmené par Rathmann, est nettement distancé. On note la belle progression d'Alberto Ascari, parti dix-neuvième, qui se retrouve bientôt en huitième position et effectue des débuts très remarqués.

Vukovich continue à accélérer l'allure, seul Ruttman tente de ne pas perdre le contact, mais après soixante tours le leader s'est construit une avance de près de trente secondes. Les autres concurrents comptent plus d'un tour de retard, Rathman et McGrath ayant été retardés, alors qu'Ascari a dû abandonner au quarante-et-unième tour, jante brisée. Au soixante-deuxième tour, Vukovich effectue son premier ravitaillement, il repart en troisième position derrière Ruttman, nouveau leader, et Rathmann. Il reprend bientôt la seconde place, mais compte alors plus de trente secondes de retard sur le premier. Celui-ci ravitaille seulement au quatre-vingt-troisième tour : l'arrêt se passe mal, un mécanicien renversant du carburant sur le tuyau d'échappement, occasionnant un début d'incendie. Cet incident fait perdre près de deux minutes à Ruttman, qui ressort des stands en troisième position à deux tours de Vukovich, à nouveau en tête avec quarante-six secondes d'avances sur Rathmann.

Ruttman reprend la seconde place lorsque Rathmann ravitaille, mais compte toujours plus d'une minute et demie de retard sur Vukovich, qui ne semble pas pouvoir être inquiété. Cependant, lorsqu'il effectue son second ravitaillement au cent trente-cinquième tour, le changement de roues pose des difficultés et lui fait perdre plus de deux minutes et la tête de la course. Ruttman mène alors avec environ trente secondes d'avance, jusqu'à son second arrêt, effectué rapidement au cent quarante-septième tour. Alors qu'un quart de la distance reste à parcourir, Vukovich compte désormais une quarantaine de secondes d'avance sur Ruttman. Rathmann est toujours en troisième position, devant Sam Hanks, mais compte plusieurs tours de retard sur les deux premiers. Ruttman tente un dernier assaut, et réduit progressivement son écart sur le leader : son retard est de trente-six secondes au cent-soixantième tour, de trente-et-une au cent-soixante-dixième. Sous la menace, Vukovich augmente alors sa cadence, et stabilise son avance à une trentaine de secondes. Il a pratiquement course gagnée, lorsqu'à neuf tours de l'arrivée il est victime d'un bris de direction et termine sa course dans le mur du virage nord-est (virage 3), sans dommage pour lui. Ruttman hérite de la victoire (et des 61000 dollars associés[5]), loin devant Rathmann, second à plus de quatre minutes, Hanks finissant troisième à plus de six minutes.

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, deuxième, cinquième, vingtième, quarantième, soixantième, quatre-vingtième, centième, cent-vingtième, cent-quarantième, cent-soixantième et cent-quatre-vingtième tours[6].

Classement final[modifier | modifier le code]

La Kuzma-Offenhauser de Troy Ruttman, victorieuse de l'édition 1952 des 500 miles d'Indianapolis.
# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Points
1 États-Unis Troy Ruttman Kuzma-Offenhauser 200 3 h 52 min 41 s 88 8
2 États-Unis Jim Rathmann Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +4 min 02 s 33 6
3 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +6 min 11 s 61 4
4 États-Unis Duane Carter Lesovsky-Offenhauser 200 +6 min 48 s 34 3
5 États-Unis Art Cross (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +8 min 40 s 15 2
6 États-Unis Jimmy Bryan (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +9 min 24 s 32
7 États-Unis Jimmy Reece (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +10 min 35 s 24  
8 États-Unis George Connor Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +12 min 00 s 61  
9 États-Unis Cliff Griffith Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +12 min 23 s 76  
10 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +13 min 37 s 78  
11 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +14 min 21 s 72  
12 États-Unis Jim Rigsby (R) Watson-Offenhauser 200 +16 min 05 s 10  
13 États-Unis Joe James Kurtis Kraft-Offenhauser 200 +16 min 55 s 65  
14 États-Unis Bill Schindler Stevens-Offenhauser 200 +18 min 48 s 66  
15 États-Unis George Fonder Sherman-Offenhauser 197 +3 tours  
16 États-Unis Eddie Johnson (R) Trevis-Offenhauser 193 +7 tours  
17 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft-Offenhauser 191 direction 1
18 États-Unis Chuck Stevenson Kurtis Kraft-Offenhauser 187 +13 tours  
19 États-Unis Henry Banks Lesovsky-Offenhauser 184 +16 tours  
20 États-Unis Manny Ayulo Lesovsky-Offenhauser 184 +16 tours  
21 États-Unis Johnny McDowell Kurtis Kraft-Offenhauser 182 +18 tours  
22 États-Unis Spider Webb Bromme-Offenhauser 162 fuite d'huile  
23 États-Unis Rodger Ward Kurtis Kraft-Offenhauser 130 pression d'huile  
24 États-Unis Tony Bettenhausen Deidt-Offenhauser 93 pression d'huile  
25 États-Unis Duke Nalon Kurtis Kraft-Novi 84 compresseur  
26 États-Unis Bob Sweikert (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 77 différentiel  
27 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft-Cummins Diesel 71 compresseur  
28 États-Unis Gene Hartley Kurtis Kraft-Offenhauser 65 fatigue  
29 États-Unis Bob Scott (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 49 transmission  
30 États-Unis Chet Miller Kurtis Kraft-Novi 41 compresseur  
31 Drapeau : Italie Alberto Ascari (R) Ferrari 40 roue  
32 États-Unis Bobby Ball Stevens-Offenhauser 34 boîte de vitesses  
33 États-Unis Andy Linden Kurtis Kraft-Offenhauser 20 pompe à huile  

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Art Cross.

Pole position & Record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : États-Unis Fred Agabashian en 1 min 05 s 212 lors de la première séance de qualification (quatre tours en 4 min 20 s 85 - vitesse moyenne : 222,106 km/h).
  • Meilleur temps des qualifications établi lors de la troisième séance par États-Unis Chet Miller en 1 min 04 s 732 (quatre tours en 4 min 18 s 93 - vitesse moyenne : 223,735 km/h).
  • Meilleur tour en course : États-Unis Bill Vukovich en 1 min 06 s 60 (vitesse moyenne : 217,459 km/h) au huitième tour.

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Suisse
SUI
États-Unis
500
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Allemagne
ALL
Drapeau : Pays-Bas
NL
Drapeau : Italie
ITA
1 Drapeau : Italie Piero Taruffi Ferrari 9 9* -
2 États-Unis Troy Ruttman Kuzma 8 - 8
3 Drapeau : Suisse Rudi Fischer Ferrari 6 6 -
États-Unis Jim Rathmann Kurtis Kraft 6 - 6
5 Drapeau : France Jean Behra Gordini 4 4 -
États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 4 - 4
7 Drapeau : Royaume-Uni Ken Wharton Frazer Nash 3 3 -
États-Unis Duane Carter Lesovsky 3 - 3
9 Drapeau : Royaume-Uni Alan Brown Cooper 2 2 -
États-Unis Art Cross Kurtis Kraft 2 - 2
11 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 1 - 1*
  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)

À noter[modifier | modifier le code]

  • 1re victoire pour Troy Ruttman dans le cadre du championnat du monde. Âgé de vingt-deux ans, il devient le plus jeune vainqueur des 500 miles d'Indianapolis.
  • 1re victoire pour Kuzma en tant que constructeur dans le cadre du championnat du monde.
  • 3e victoire pour Offenhauser en tant que motoriste dans le cadre du championnat du monde.
  • Pour la première fois un pilote régulier du championnat du monde, Alberto Ascari, tente sa chance à Indianapolis. Pour cela, il a fait l'impasse sur le GP de Suisse, organisé en même temps que le second week-end des qualifications de l'Indy 500.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Hayhoe et David Holland, Grand Prix data book, Duke Marketing Ltd,‎ 1996, 567 p. (ISBN 0 9529325 0 4)
  2. (en) Bruce Jones, The complete Encyclopedia of Formula One, Colour Library Direct,‎ 1998, 647 p. (ISBN 1-84100-064-7)
  3. Johnny Rives, Gérard Flocon et Christian Moity, La fabuleuse histoire de la formule 1, Éditions Nathan,‎ 1991, 707 p. (ISBN 2-09-286450-5)
  4. a et b (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ 1981, 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)
  5. Revue L'Automobile n°75 - juillet 1952
  6. Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.

Sources[modifier | modifier le code]