Cordillère Arctique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

81° 54′ 30″ N 75° 01′ 30″ O / 81.9083, -75.025

Cordillère Arctique
La cordillère Articque
La cordillère Articque
Géographie
Altitude 2 616 m, Mont Barbeau
Massif Bouclier canadien
Superficie 196 235 km2
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Provinces et territoire Nunavut, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador
Géologie
Roches Roches magmatiques, métamorphiques et sédimentaires
Nord du parc national d'Auyuittuq (Home Bay, détroit de Davis)

La cordillère arctique est une vaste chaîne de montagnes, profondément découpée, s'étirant le long de la façade est de l'archipel arctique canadien de l'île d'Ellesmere au nord-est de la péninsule d'Ungava dans le nord du Labrador et le nord du Québec. Elle couvre la majeure partie de la côte orientale du Nunavut avec des pics glacés s'élevant au travers de glaciers et comprend certains des plus grands cap de glace du Canada dont la calotte glaciaire Penny sur l'île de Baffin[1] Elle est bordée à l'est par la mer de Baffin, le détroit de Davis et la mer du Labrador et au nord par l'océan Arctique.

La majeure partie de la chaine se trouve au Nunavut mais s'étend au sud-est dans la partie la plus septentrional du Labrador et au nord-est du Québec. Elle se divise en une série de chaînes secondaires, avec des montagnes dépassant les 2 000 mètres. Son point le plus élevé est le mont Barbeau sur l'île d'Ellesmere avec une altitude de 2 616 mètres qui est en Amérique du Nord le plus haut point de l'est des montagnes Rocheuses.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ice Cap, consulté le 10 février 2008

Source[modifier | modifier le code]