Étoile de van Maanen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étoile de van Maanen

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 00h 49m 09,9s
Déclinaison +05° 23′ 19″
Constellation Poissons
Magnitude apparente 12,4
Caractéristiques
Type spectral WDZ7
Indice U-B 0,02
Indice B-V 0,56
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité Aucune
Astrométrie
Vitesse radiale +6 ± 15 km/s
Mouvement propre μα = 1 233,05 mas/a
μδ = -2 710,56 mas/a
Parallaxe 231,88 ± 1,79 mas
Distance 14,1 ± 0,1 al
(4,31 ± 0,03 pc)
Magnitude absolue +14,2
Caractéristiques physiques
Masse 0,7 M
Rayon 0,01 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 0,0002 L
Température K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge ? a

Autres désignations

van Maanen 2, G 001-027, GJ 35, GCTP 160.00, LHS 7, LTT 10292, HIP 3829

L'Étoile de van Maanen est une naine blanche.
Parmi les naines blanches connues, c'est la troisième plus proche du Soleil ; la plus proche étant Sirius B et la suivante Procyon B[1]. C'est également la naine blanche solitaire la plus proche du Soleil connue[1].
Elle est située à 14,1 années-lumière du Soleil dans la constellation des Poissons et possède un mouvement propre relativement élevé de 2,98" par an. Elle est beaucoup trop faible pour être visible à l'œil nu. Sa masse a été estimée à environ 70 % de celle du Soleil et son rayon à environ 1 % de celui du Soleil, soit légèrement plus que celui de la Terre[2]. Sa luminosité est moins de 2/10 000e de celle du Soleil[3].

L'étoile de van Maanen fut découverte en 1917 par Adriaan van Maanen[4]. Elle est la troisième naine blanche découverte après 40 Eridani B et Sirius B[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The One Hundred Nearest Star Systems, RECONS, 11 avril 2007; consulté le 7 mai 2007.
  2. Astrometric determination of the gravitational redshift of van Maanen 2 (EG 5), George Gatewood and Jane Russell, Astronomical Journal 79, #7 (July 1974), pp. 815–818.
  3. Van Maanen's Star, solstation.com, accessed on line 7 mai 2007.
  4. Two Faint Stars with Large Proper Motion, A. van Maanen, Publications of the Astronomical Society of the Pacific 29 (#172), December 1917, pp. 258–259.
  5. White Dwarfs, E. Schatzman, Amsterdam: North-Holland, 1958, p. 2.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]