Tigrigna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ge'ez.svg Cette page contient des caractères éthiopiques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Tigrigna
ትግርኛ / tǝgrǝña
Parlée en Érythrée, Éthiopie (Tigray) + diaspora : Arabie saoudite, Iran, Israël, Djibouti, Soudan, Italie, Canada, Royaume-Uni, Émirats arabes unis, États-Unis
Nombre de locuteurs près de 15 millions
Typologie SOV, flexionnelle
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Érythrée Érythrée

Flag of the Tigray Region.svg Tigray

Codes de langue
ISO 639-1 ti
ISO 639-2 tir
ISO 639-3 tir
IETF ti
Linguasphère 12-ACA-c
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)


ብምንፅር ፡ ክብርን ፡ መሰልን ፡ ኩሎም ፡ ሰባት ፡ እንትውለዱ ፡ ነፃን ፡ ማዕረን ፡ እዮም ። ምስትውዓልን ፡ ሕልናን ፡ ዝተዓደሎም ፡ ብምዃኖም ፡ ንሕድሕዶም ፡ ብሕውነታዊ ፡ መንፈስ ፡ ክተሓላለዩ ፡ ኣለዎም ።

Translittération :

Bɨmɨns'ɨr kɨbrɨn mäsälɨn kulom säbat ɨntɨwɨlädu nes'an maɨren ɨyom. mɨstɨwɨlʕadälom ħɨlnan zɨtäʕadälom bɨmɨxuanom nħɨdɨħɨdom bɨħwɨnetawi mänfäs kɨtäħalaläyu aläwom

Le tigrigna, également écrit tigrinya ou tigriña (autonyme : ትግርኛ ; dans l'alphabet phonétique international : [tɨɡrɨɲa]) est une langue éthiosémitique parlée essentiellement au nord-est de la Corne de l'Afrique. C'est la langue officielle de l'Érythrée et, en Éthiopie, de l'État régional du Tigray.

Le tigrigna avait 4 320 000 locuteurs en Éthiopie en 2007, 2 540 000 en Érythrée en 2006, et quelque 6 915 000 tous pays confondus[1].

Comme plusieurs langues de la Corne de l'Afrique, le tigrigna s'écrit au moyen d'une version de l'alphasyllabaire guèze.

Description[modifier | modifier le code]

À la suite de la colonisation de l'Érythrée par l'Italie entre 1885 et 1941, de nombreux mots italiens s'intègrent au tigrigna. Depuis 1950, les nouveaux termes proviennent plutôt de l'anglais et de l'arabe.

Écriture du tigrigna[modifier | modifier le code]

Le tigrigna s'écrit à l'aide de l'alphasyllabaire guèze auquel s'ajoutent quelques caractères. Dans le tableau qui suit, les graphèmes sont rangés par ligne selon leur consonne initiale, et par colonne selon la voyelle qui la suit. Par exemple, la première ligne se lit hä, hu, hi, ha, he, h(ə), ho.

ä u i a e (ǝ) o
h
l
m
s
r
s
š
k'
kʷ'
x'
xʷ'
b
v
t
č
h
n
ñ
k
x
w
z
ž
y
d
ǧ
g
t'
č'
p'
s'
s'
f
p

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue [réf. à confirmer].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Wolf Leslau, Documents tigrigna (éthiopien septentrional) : grammaire et textes, Libraire C. Klincksieck, Paris, 1941
  • (en) Edward Ullendorff, A Tigrinya Chrestomathy, F. Steiner, Stuttgart, 1985 (ISBN 978-3-515-04314-4)
  • (en) Thomas L. Kane, Tigrinya-English Dictionary (2 vols), Dunwoody Press, Springfield, VA, USA, 2000 (ISBN 978-1-881265-68-9)
  • John Mason, Säwasǝw Tǝgrǝñña, Tigrinya Grammar, Red Sea Press, Lawrenceville, NJ, USA, 1996 (ISBN 978-0-932415-20-2), poche : (ISBN 978-0-932415-21-9)
  • Amanuel Sahle, Säwasäsǝw Tǝgrǝñña bǝsäfiḥ, Red Sea Press, Lawrenceville, NJ, USA, 1998, (ISBN 978-1-56902-096-8)
  • (de) F. Praetorius, Grammatik der Tigriñasprache in Abessinien, Halle., 1871, 1974 (réimpression) (ISBN 978-3-487-05191-8)
  • (it) Mauro da Leonessa, Grammatica analitica della lingua tigray, Roma, 1928

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]