Édouard Brézin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Édouard Brézin (né le ) est un physicien français membre de l'Académie des sciences[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Né de parents juifs et étrangers, sa famille est recueillie par des Justes pendant la Seconde Guerre mondiale[3]. Diplômé de l'École polytechnique (1958-1960), puis de l'ENPC (1963), ingénieur des ponts et chaussées, Édouard Brézin travaille au Commissariat à l'énergie atomique de 1963 à 1986. Il obtient le doctorat ès sciences à l'université de Paris en 1969.

Jeune professeur assistant à l'Université de Princeton en 1971, il assiste aux conférences de Kenneth Wilson, prix Nobel de physique qui a bouleversé la physique théorique et collabore avec lui. Il a été professeur à l'École polytechnique de 1974 à 2004. En 1989 il est nommé professeur à l'Université Paris VI mis à disposition de l'École normale supérieure[2]. Il a été directeur du département de physique de l'ENS de 1986 à 1991 et devient, à la demande du ministre de la Recherche Hubert Curien, président du Centre national de la recherche scientifique de 1992 à 2000[4]. Il a été nommé membre senior de l'Institut universitaire de France en 1991 [5].

Membre de l'Académie des sciences française, il en a été président de 2005 à 2006[1]. Il a été rapporteur des États généraux de la recherche et de l'enseignement supérieur (organisés par le collectif Sauvons la recherche) qui ont remis un rapport au gouvernement français en 2004 dans le but d'améliorer la situation de la recherche dans le pays[6].

Son champ d'études est celui des propriétés macroscopiques de la matière et de la physique des particules.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Membre de sociétés savantes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

" The large N expansion in quantum field theory and statistical physics ", E Brezin and S Wadia, World Scientific (1993) " Introduction to statistical field theory ", E Brezin, Cambridge University press (2010)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Édouard Brézin sur le site de l'Académie des sciences.
  2. a, b, c, d et e « Édouard Brézin » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur le site canal-u.education.fr.
  3. Édouard Brézin : la physique théorique pour dessiner l’avenir, Canal Académie, 6 novembre 2011
  4. Histoire sur le site du CNRS.
  5. Arrêté du 2 décembre 1991 portant nomination à l'Institut universitaire de France, JORF no 286 du 8 décembre 1991, p. 16074, NOR MENH9102797A, sur Légifrance.
  6. « Synthèse des Propositions des États Généraux par M. Édouard Brézin, président du CIP » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. a et b [PDF] Curriculum vitæ d'Édouard Brézin sur le site de l'Académie des Sciences.