Ordizia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ordizia
Escudo de Villafranca de Ordizia (Guipúzcoa).svg
Ordizia, Euskal Herria.JPG
Nom officiel
(eu) Ordizia (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
AzakVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Comarque
Partie de
Intermunicipalité d'Enirio-Aralar (d), Intercommunalité des municipalités pour la gestion de l'abattoir départemental de Tolosa (d), Intermunicipalité de Sasieta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
5,65 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
153 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Gipuzkoa municipalities Ordizia.JPG
Démographie
Population
10 420 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 844,2 hab./km2 ()
Gentilé
OrdiziarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Igor Eguren Izaguirre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Fondation
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
20240Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
20076Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Ordizia[1] en basque ou Villafranca de Ordicia en espagnol est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

Évolution du nom[modifier | modifier le code]

La municipalité est née en 1256, quand le roi castillan Alphonse X de Castille[2] dit le Sage a ordonné sa fondation dans le lieu qui était appelé Ordicia. Des années plus tard, en 1268, ce même roi a accordé à la ville le titre villa[3] et de certains privilèges comme le Fuero (For) de Vitoria-Gasteiz, en rebaptisant la ville en Villafranca, pour influencer les droits de ses habitants.

Tout au long de l'histoire ont coexisté ces deux noms, celui de Villafranca, qui était l'officiel et d'utilisation plus cultivée, et celui d'« Ordicia », qui était maintenu particulièrement par la population qui parlait le basque principalement. En 1916, la municipalité a changé son nom officiel par celui de « Villafranca de Oria », dû au fait que la législation en vigueur invitait à ajouter un "préfixe" à ces municipalités qui avaient des villes homonymes dans d'autres parties du pays. Le nom de Villafranca d'Oria n'était pas, toutefois populaire, ce pourquoi en 1970, on opta pour « Villafranca de Ordicia », intégrant ainsi dans le nom composé celui de la municipalité, les deux dénominations traditionnelles de cette dernière.

Finalement, par la résolution du du vice-conseil d'administration locale, publiée dans le BOPV[4] du la même année, on a adopté officiellement la dénomination d'« Ordizia », qui est celle utilisée traditionnellement en basque, adaptée aux règles de l'orthographe moderne de la langue.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Événement[modifier | modifier le code]

Le , pour la première fois, un chef d'État visite Ordizia pendant ses huit siècles d'histoire : la présidente philippine Gloria Macapagal Arroyo et le lehendakari (chef du gouvernement autonome basque) Juan José Ibarretxe inaugurèrent officiellement les actes du 500e anniversaire de la naissance du religieux et navigateur basque Andrés de Urdaneta.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. Alphonse X le Sage ou le Savant (en espagnol, Alfonso X el Sabio) (Tolède, 1221 - Séville, 1284), roi de Castille et Leon de 1252 à 1284.
  3. Une villa est une population rurale de taille intermédiaire entre une aldea et une ville. Le terme «villa» dérive du latin villa, domaine rural.
  4. Quotidien Officiel, Boletín Oficial, Gaceta Oficial ou Periódico Oficial, est le nom donné à la publication officielle qu'un État ou une organisation internationale ou régionale a pour publier les constitutions, traités, lois, décrets, règlements et autres normes juridiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]