Zalando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zalando SE
logo de Zalando
Image illustrative de l’article Zalando
Siège social à Dortmund

Création 2008
Fondateurs David Schneider, Robert Gentz
Personnages clés David Schneider, Robert Gentz, Rubin Ritter
Forme juridique Société européenne (societas europaea, SE)
Action Pink Sheets (ZLNDY)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Are you ready ? (en français, « Etes-vous prêt ? »)
Siège social Berlin
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Direction David Schneider, Robert Gentz, Rubin Ritter
Activité Vente en ligne
Produits Mode
Filiales MyBrands Zalando eLogistics GmbH & Co. KG, MyBrands Zalando eServices GmbH & Co. KG, MyBrands Zalando Verwaltungs GmbH (vormals: F&B eLogistics Verwaltungs GmbH),Zign GmbH, MyBrands Zalando eProductions GmbH & Co. KG, Zalando SAS (Paris)[2]
Effectif 15 619 en 2018
TVA européenne DE260543043[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web zalando.fr

Capitalisation 10 617 millions d'euros en novembre 2019
Chiffre d'affaires 5 388 millions d'euros en 2018
Résultat net 51,2 millions d'euros en 2018

Zalando est une entreprise de commerce électronique allemande, spécialisée dans la vente de chaussures et de vêtements, basée à Berlin. Créée en 2008 par Rocket Internet, elle est présente dans 17 pays européens.

Histoire[modifier | modifier le code]

Zalando, initialement baptisée Ifansho, est une boutique en ligne de vêtements et de chaussures créée en 2008 par Robert Gentz et David Schneider[4]. Elle prend le nom de Zalando (gérondif du verbe zalare en dialecte du nord de l'Italie, signifiant « faire des blagues »), son site de vente de chaussures en [5]. Les créateurs bénéficient du soutien des frères Marc, Oliver et Alexander Samwer (en), importants investisseurs sur le marché du commerce électronique. Inspiré de l’américain Zappos.com[6], Zalando est à ses débuts spécialisé dans la vente en ligne de chaussures avant d’évoluer progressivement vers une offre mode plus large.

Le site se développe à l’international depuis 2009, lorsqu’il commence à livrer en Autriche. En , il se lance aux Pays-Bas[7] et en France[8] et l'année suivante au Royaume-Uni, en Italie et en Suisse. Enfin, en 2012, Zalando est lancé en Suède, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Espagne.

En , Zalando acquiert Kickz, une entreprise allemande gérant 15 magasins en Allemagne, spécialisée dans les chaussures de basketball, pour un montant inconnu[9].

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [10]:

Kinnevik AB (Investment Company) 56,9%
Anders Holch Povlsen 9,93%
Baillie Gifford & Co. 8,20%
T. Rowe Price Associates 4,98%
The Vanguard Group 2,98%
Global Founders Capital Management 2,98%
Tengelmann Ventures 2,97%
Allianz Global Investors 2,96%
Ontario Teachers' Pension Plan Board 2,32%
David Schneider 1,81%

Données financières[modifier | modifier le code]

Le groupe communique un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros sur les six premiers mois de l'année 2011 mais accuse des pertes opérationnelles qui s’élèveraient à 20 millions d’euros. En 2012, sa marge d'exploitation était de -8 %[11]. Ces pertes seraient, selon les déclarations du groupe, liées à l’importante expansion internationale qu'il a mise en place[12].

Le groupe a atteint le seuil de profitabilité en 2014.

Activité et résultats[13]
2016 2017 2018 2019 est
Chiffre d'affaires en millions d'euros hors taxes 3 639 4 489 5 388 6 456
Résultat d'exploitation en millions d'euros 265 274 260 417
Résultat net en millions d'euros 121 103 51,2 86,2

Concept et stratégie d’expansion[modifier | modifier le code]

Offre[modifier | modifier le code]

Pour se démarquer de ses concurrents comme Gebrüder Götz, l’expansion est non seulement géographique mais aussi au niveau horizontal en proposant une offre plus large de produits[14].

Zalando propose un catalogue constitué de 150 000 produits et plus de 1 500 marques. On y trouve de marques très connues, telles qu’Adidas, Nike, Levi's, Desigual ou Mango, mais aussi des marques exclusives telles que Kiomi, Mint&Berry, Even&Odd ou Zign.

En 2015, Zalando a ouvert un magasin physique à Francfort. Ce magasin est temporaire mais il permet à Zalando de fidéliser la clientèle. Ce magasin de 270 mètres carrés vend des articles de mode femmes et hommes. Seul les consommateurs ayant une carte de fidélité du site marchand peuvent profiter de ce magasin[15].

Distribution[modifier | modifier le code]

Zalando développe avec Goodman Group un centre de gestion de 120 000 m2 sur le site d’Erfurt (Allemagne), dont 71 000 m2 d’entrepôts et 7 000 m2 dédiés aux bureaux qui viendront s’ajouter aux capacités logistiques en place[16].

Zalando annonce en l'ouverture en d'un site logistique en région parisienne dans le but de gagner en rapidité de livraison. En effet, la France est l'un des principaux marché du géant de la mode en ligne[17].

Présence internationale[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Problèmes légaux[modifier | modifier le code]

Atteinte à l'image[modifier | modifier le code]

Le personnage principal d'un spot publicitaire télévisé est la parodie d'un soixante-huitard connu, Rainer Langhans. La référence n'a pas échappé au principal intéressé, qui a porté plainte pour atteinte à l'image, les producteurs ne l'ayant pas consulté avant de le parodier[18]. Un accord a été trouvé avec M. Langhans[19].

Droit sur la marque[modifier | modifier le code]

L'utilisation de la marque Zalando est remise en question par une société ayant un nom très proche, Calando, dont les activités se chevauchent partiellement. Un accord a été trouvé avec l'entreprise qui a été rachetée par Zalando en 2011[20].

Conditions de travail[modifier | modifier le code]

Le un reportage dénonce les conditions de travail des employés de Zalando en Allemagne, dans un de ses centres de logistique : « journées harassantes, temps de repos réduits au minimum, énorme pression de rendement »[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Knowledge Graph, (graphe de connaissances), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Déclarations à fin 2010 Bundesanzeiger
  3. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ » (consulté le 4 septembre 2019)
  4. (de) Diana Jaffé, Saskia Riedel, Werbung f8r Adam und Eva: Zielgruppengerechte Ansprache durch Gender Marketing Communication, Wiley-VCH, 215 p. (ISBN 978-3-527-50549-4, lire en ligne)
  5. HRB 112394 BERLIN (CHARLOTTENBURG) Portail d’immatriculation commun des Lands
  6. (en) Bloomberg Businessweek; 3/5/2012, Issue 4269, p. 74-80, 6p, 5 Color Photographs
  7. « Innovation & Startup : Zalando : Histoire d'une start-up made in Germany », sur HelloBiz, (consulté le 30 mai 2017)
  8. Flore Fauconnier, « Le Zappos allemand, Zalando, attaque l'e-commerce français », sur Le Journal du Net, (consulté le 30 avril 2012)
  9. Zalando buys streetwear retailer Kickz, outlook dents shares, Emma Thomasson, Reuters,
  10. Zone Bourse, « Zalando », sur www.zonebourse.com (consulté le 15 décembre 2019)
  11. http://www.liberation.fr/economie/2013/07/09/zalando-une-idee-simple-epaulee-par-des-financiers-genereux_916941
  12. http://www.fashionunited.fr/fashion-news/fashion/zalando-vise-une-croissance-des-ventes-a-300-2012021711465
  13. Zone Bourse, « Zalando : données financières », sur www.zonebourse.com (consulté le 15 décembre 2019)
  14. François Deschamps, « Zalando met le marché au pas », sur ecommercemag.fr, (consulté le 27 août 2020).
  15. Anne-Sophie Castro, « Zalando ouvre un magasin physique éphémère à Francfort pour fidéliser sa clientèle » (consulté le 25 septembre 2016)
  16. BRUSSELS, October 20, 2011 /PRNewswire/[1]
  17. Domitille Arrivet, « Zalando ouvrira bientôt un entrepôt près de Paris », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 24 août 2016)
  18. Von FOCUS-Online-Chefredakteur Florian Festl, « Rainer Langhans : 68er-Ikone will Schmerzensgeld von Schuh-Versand », sur focus.de, FOCUS Online, (consulté le 27 août 2020).
  19. Langhans einigt sich mit Zalando, W&V 10 janvier 2011.
  20. Calando Mentions légales, Calando.
  21. Zalando accusé par la presse d'épuiser ses salariés en Allemagne, Challengess, 18 avril 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :