Infineon Technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant une entreprise allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Infineon Technologies AG
Image illustrative de l'article Infineon Technologies

Création
Forme juridique Aktiengesellschaft (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Never Stop Thinking (Ne jamais arrêter de penser)
Siège social Drapeau de l'Allemagne Neubiberg Voir et modifier les données sur Wikidata (Allemagne)
Direction Peter Bauer, Klaus Wucherer
Activité Microcontrôleur, Mémoire (informatique), Circuit intégré de télécommunications
Produits Mémoire informatique (en)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Sociétés sœurs Qimonda (77 %)
Comneon (en) (100 %)
Filiales Infineon Technologies (Austria) (d) et Infineon Technologies (Canada) (d)
Effectif 26,460 (2009)
Site web www.infineon.com

Infineon est un groupe de semi-conducteurs, spin-off de Siemens AG, créé en 1999 et introduit en Bourse début 2000. C'est le leader mondial du marché des composants pour cartes à puce.

Infineon figure parmi les plus grands fabricants de puces électroniques. En 2005, il est numéro 6, derrière l'américain Intel, le coréen Samsung, l'américain Texas Instruments et son rival européen STMicroelectronics.

Ses principaux concurrents sont Atmel, Samsung, STMicroelectronics et Philips. Infineon était le seul fondeur européen à produire des mémoires DRAM avant la scission de son activité DRAM dans Qimonda, nouvelle société spécialisée dans la production de DRAM.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sa division Wireless a été rachetée par Intel pour 1,6 milliard de dollars[2].

En août 2014, Infineon acquiert l'entreprise américaine International Rectifier pour 3 milliards de dollars[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wikipédia en anglais (trad. de l'anglais)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. (en) « Intel Buys Infineon Wireless Unit for $1.4 Billion », Sfgate.com, (consulté le 30 août 2010)
  3. Infineon to Buy International Rectifier, a Chip Maker, for $3 Billion, Michael de la Merced, The New York Times, 20 août 2014

Article connexe[modifier | modifier le code]