Yves Brunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunier.

Yves Brunier (né en1941[1] à Lyon[2]) est un marionnettiste, auteur et comédien français.

On lui doit notamment le personnage de Casimir, le gentil dinosaure.

Il a été nommé chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010[3].

Il est le fils de Suzanne Brunier, agent de liaison active dans le réseau de résistance Alliance dirigé par Marie-Madeleine Fourcade. Arrêtée par la Gestapo en mars 1944, elle sera décorée de la médaille de la Résistance en 1945.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lyon le 19 mars 1941[réf. nécessaire], Yves Brunier fait ses études secondaires au lycée Ampère de Lyon. Il vient à Paris à 17 ans pour suivre des études artistiques à l’École nationale des arts appliqués. Il y suit les cours de l’Académie de la Grande Chaumière dans l’atelier du peintre Yves Brayer, ainsi que les conférences sur l’histoire de l’art de l’École du Louvre en auditeur libre.

En 1962, il entre à L’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Traditions du Théâtre) appelée à l’époque le centre de la rue Blanche. Il y passe deux années en section « scénographie et décors », puis suis les cours de comédie dans les classes de Berthe Bovy et Robert Manuel.

En 1964, il étudie à l’Université du Théâtre des Nations (aujourd’hui « Théâtre de la Ville »). Il s’initie au métier de photographe et travaille comme régisseur et assistant décorateur dans divers théâtres et tournées (théâtre Antoine, théâtre Montansier…)

Sa rencontre avec le marionnettiste Philippe Genty sera déterminante.  Il le rejoint pour un tour du monde en 2CV patronné par l’UNESCO. De cette aventure, naît une série TV de 32 épisodes diffusés sur FR3 : Le tour du monde des marionnettes. Ensemble,ils créent un spectacle qui connait le succès dans de nombreux pays et remportera le prix du récital au Festival international de la marionnette de Bucarest. Ce prix leur ouvre les portes de la revue de Roland Petit et Zizi Jeanmaire au Casino de Paris (1967-1968) et au Casino Le Tropicana à Las Vegas (1970-1971).

En 1974, Christophe Izard, futur directeur des programmes jeunesse de TF1, lui propose la création d’un « monstre gentil » pour l’émission L'Île aux enfants. Ce sera le célèbre Casimir, qui occupera l’antenne durant 8 ans et marquera toute une génération. En novembre 1999, Casimir fut élu « plus grand personnage pour enfants du XXe siècle » par un sondage Télé Star et IFOP. 

Puis ce sera Le Village dans les nuages, de 1982 à 1985, une autre émission, pour laquelle Yves Brunier crée avec Christophe Izard, la famille des Zabars  (Paltok, Patanok, Nouka, Tirok, Kalamine et Biribok).

Entre 1977 et 1985, Yves Brunier est également l’auteur et réalisateur de séries de programmes courts de plus de 300 épisodes, inclus dans les émissions de Christophe Izard : Toba et les autres, Philyvert le Globur, Le Petit Jour, Coloquinte et Potiron, ou les extra-terrestres Brock et Chnock  en collaboration avec Denis Dugas pour l’émission Les Visiteurs du Mercredi  sur TF1.

Par la suite, Yves Brunier remplacera Alain Duverne  dans Le Bébête show de Stéphane Collaro en imaginant de nouvelles marionnettes.

Casimir

Il crée dans le même temps des personnages mascottes pour de grosses sociétés comme par exemple, le lion du CREDIT LYONNAIS, le tigre ESSO et Kellogg's, Grosquick pour NESTLE  ou le FOOTIX de la coupe du monde de football de 1998.

Passionné depuis toujours par la peinture, Yves Brunier fut aussi critique d’Art pour la revue Actualités des Arts. A partir de 1992, il prend la direction artistique de l’Espace Art et Patrimoine du Crédit Municipal de Paris, et devient commissaire des expositions de l’Espace Chatelet Victoria, Avenue Victoria à Paris, durant 2 ans. 

Yves Brunier est parrain de La Voix de l'enfant, fédération d’associations pour l’écoute et la défense des droits de l’enfant dans le monde et pour laquelle Carole Bouquet est la porte parole. 

Principaux personnages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Une année de Casimir (au profit de La Voix de l’Enfant) - Mag Editions
  • 2003 : Mémoires du monstre orange - Ed. Nicolas Philippe
  • 2014 : Dans la peau d’un monstre gentil - Ed. Intervalle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Tour du Monde des Marionnettes », sur www.planete-jeunesse (consulté le 8 octobre 2017)
  2. « Yves Brunier », sur Editions Intervalles (consulté le 8 octobre 2017)
  3. Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres, janvier 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :