Ye (album de Kanye West)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir YE.
Ye

Album de Kanye West
Sortie
Enregistré Ranch West (Jackson Hole)
Durée 23:41
Genre Pop-rap, hip-hop expérimental
Compositeur Kanye West, Mike Dean
Producteur Kanye West, Mike Dean, Francis and the Lights (en), Che Pope (en), Benny Blanco
Label GOOD Music, Def Jam

Albums de Kanye West

Ye est le huitième album studio du rappeur américain Kanye West, sorti en 2018, sur les labels GOOD Music et Def Jam.

Historique[modifier | modifier le code]

Quelques jours après la sortie de son album studio The Life of Pablo, Kanye West annonce en février 2016 sur Twitter la sortie d'un album nommé Turbo Grafx 16 (d'après la console du même nom) pour l'été 2016[1]. Une photographie est ensuite publiée sur Instagram et montre le rappeur en studio avec Mike Dean, Plain Pat et Kid Cudi[2]. Quavo du groupe Migos poste ensuite sur Instagram une photo avec Kanye West avec les mots « TURBO GRAFX 16 » écrits sur un mur[3]. L'album ne sort finalement pas à l'été 2016, alors que Kanye West débute en août sa tournée pour The Life of Pablo, le Saint Pablo Tour. Cette tournée s'arrête cependant après 22 concerts (pour 41 dates prévues) après un concert à Sacramento le . Sur scène, Kanye West critique ouvertement Beyoncé, Jay-Z, Hillary Clinton, la presse et les radios et quitte la scène après seulement trois chansons, sous les sifflets du public[4]. Après cela, Kanye West est admis en observation psychiatrique au Ronald Reagan UCLA Medical Center[5]

En avril 2018, l'album est annoncé par Kanye West sous un nouveau titre, Love Everyone. Il explique par ailleurs qu'il veut utiliser comme pochette une photographie de Jan Adams, le chirurgien qui a opéré sa mère Donda West, qui est décédée un jour après l'intervention chirurgicale en expliquant « forgive and stop hating » (« pardonner et arrêter de haïr »)[6]. Jan Adams lui répond quelques jours plus tard dans une lettre ouverte lui demandant de cesser d'utiliser sa photographie ou toute autre image de lui pour promouvoir son album ou tout autre projet[7].

En mai 2018, Kanye West publie sur Twitter plusieurs listes de titres d'albums sur lesquels il travaille[8],[9].

L'album est présenté lors d'un évènement organisé juste avant la sortie officielle, dans une forêt de Jackson Hole, une vallée du Wyoming, avec des invités comme Kim Kardashian, Pusha T, Chris Rock, Nas, Kid Cudi, Jonah Hill ou encore Lil Yachty[10].

Ye s'inscrit dans une série de courts albums produits par Kanye West et sortis à une semaine d'intervalle. Ye est ainsi précédé de Daytona de Pusha T (25 mai). Il est suivi de Kids See Ghosts de Kanye West et Kid Cudi (8 juin) puis par Nasir de Nas (15 juin) et enfin KTSE de Teyana Taylor (en) (22 juin).

Pochette[modifier | modifier le code]

D'après son épouse Kim Kardashian, Kanye West a pris la photographie de la couverture, un paysage montagneux, sur la route de la séance d'écoute de l'album à Jackson Hole. La pochette ne contient pas le titre de l'album, mais uniquement la phrase « I hate being bi-polar it’s awesome » (« Je déteste être bipolaire, c’est génial »)[11].

Critiques[modifier | modifier le code]

Lucy Jones du Telegraph écrit notamment qu'il s'agit d'un album sur l'état d'esprit de Kanye West et sur sa famille et apprécie notamment la qualité des musiques et les paroles (« The beats are great. Lyrically, it’s fine ») et ajoute « quoique vous pensez de ses opinions politiques, son écriture, ses samples et sa production restent dynamique, surprenant et gonflé »[15].

Carole Boinet des Inrockuptibles écrit notamment « Les prods sont assez classiques, lights même, malgré l’accueil de guitares heavy sur Ghost Town. En mettant la prod’ en retrait, West ne fait que mettre les textes en avant. Ce sont eux qui portent l’album et en font sa sève. Le ton est à l’introspection : West délaisse la grandiloquence pour méditer sur sa folie, ses addictions, la fidélité, la tromperie… et va même jusqu’à mettre en scène un dialogue entre son ça, son moi et son surmoi sur Ghost Town, certainement le coup de génie de Ye ». Elle ajoute par ailleurs « Ye renoue avec le Kanye West de 808s and Heartbreak, merveilleux album de 2008. L’ambiance est à la mélancolie, au cœur brisé par la vie, à la séance sur le divan, l’autotune et le piano en moins, la sobriété et les guitares en plus »[23].

Dans 20 minutes, on peut notamment lire que l'essentiel de l'album « réside davantage dans la propension du rappeur à l’introspection, qui a fait une partie de son succès. Ce disque présente une tonalité plus intimiste, sans le souffle épique et la complexité qui ont fait de plusieurs albums de Kanye West des références du rap. Ye évoque aussi la dépression, dont Kanye West a souffert fin 2016, et des démons qui l’habitent »[24].

Singles[modifier | modifier le code]

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAuteurProducteurs Durée
1. I Thought About Killing You
  • West
  • Dean
4:34
2. Yikes
  • West
  • Dean (co.)
3:08
3. All Mine
  • West
  • Dean
  • Starlite
2:25
4. Wouldn't Leave
  • West
  • Dean
  • Reverend W.A. Donaldson
  • West
  • Dean
3:25
5. No Mistakes
  • West
  • Dean
  • Pope (co.)
2:03
6. Ghost Town
  • West
  • Francis and the Lights
  • Blanco
  • Dean (co.)
4:31
7. Violent CrimesWestWest 3:35
23:41
Notes

Samples[modifier | modifier le code]

  • I Thought About Killing You contient un sample de Fr3sh de Kareem Lotfy.
  • Yikes contient un sample de Kothbiro de Black Savage.
  • No Mistakes contient un sample de Children Get Together de The Edwin Hawkins Singers[25].
  • Ghost Town contient un sample de You Don't Care de Nick @ Nite, ainsi qu'un sample de Someday de Shirley Ann Lee.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kanye West says his new album is called Turbo Grafx 16 and coming this summer. », The Verge
  2. (en) « Ibn Jasper on Instagram: "TURBO GRAFX 16 day 1 #PABLo #MikeDean #CUDi #PlainPat" », sur Instagram (consulté le 20 avril 2018)
  3. (en) « Important Questions Raised by This Photo of Kanye West, Lil Yachty, Quavo, Vic Mensa, Offset, Big Sean, and Tyler, the Creator », Noisey (consulté le 19 avril 2018)
  4. « Le concert de Kanye West à Sacramento se termine sous les huées et insultes du public », sur LCI, (consulté le 1er juin 2018)
  5. (en) « Kanye West cancels remainder of Saint Pablo Tour », sur Consequence of Sound.net (consulté le 1er juin 2018)
  6. « Kanye West révèle le visage du responsable de la mort de sa mère », sur PurePeople, (consulté le 1er juin 2018)
  7. (en) « Kanye's Mom's Doctor to Yeezy: Love Deals With the Truth, I Didn't Kill Your Mom », theblast.com (consulté le 30 avril 2018)
  8. (en) « Twitter », sur twitter.com (consulté le 22 mai 2018)
  9. (en) « Kanye West teases possible tracklist for new albums | IOL Entertainment » (consulté le 22 mai 2018)
  10. « Avec Ye, Kanye West, invente un nouveau type de présentation d'album », sur Le HuffPost.fr, (consulté le 1er juin 2018)
  11. « De quoi parle Kanye West dans son nouvel album Ye ? », sur Culturebox, (consulté le 1er juin 2018)
  12. (en) « Ye by Kanye West », sur Metacritic (consulté le 1er juin 2018)
  13. Clayton Purdom, « Ye won’t change your mind on Kanye », The A.V. Club, (consulté le 2 juin 2018)
  14. Wren Graves, « Kanye West Proves Less Is So Much More on ye », Consequence of Sound, (consulté le 4 juin 2018)
  15. a et b Lucy Jones, « Never mind his politics, the old Kanye is back – Ye, review », The Daily Telegraph, (consulté le 2 juin 2018)
  16. Kyle Mullin, « Kanye West, Ye Album Review », Exclaim! Media (consulté le 3 juin 2018)
  17. Alexis Petridis, « Kanye West: ye review – a candid tour of a troubled mind », The Guardian, (consulté le 2 juin 2018)
  18. Ross Horton, « Review: Ye by Kanye West », sur The Line of Best Fit (consulté le 2 juin 2018)
  19. Douglas Greenwood, « Kanye West – ‘ye’ review », sur NME (consulté le 3 juin 2018)
  20. Meaghan Garvey, « Kanye West: ye Album Review », Pitchfork, (consulté le 4 juin 2018)
  21. Rob Sheffield, « Review: Kanye West - ye », sur Rolling Stone (consulté le 5 juin 2018)
  22. Zachary Hoskins, « Review: Kanye West – Ye », sur Slant (consulté le 2 juin 2018)
  23. « Ce qu'on a pensé de Ye, le nouveau Kanye West », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 1er juin 2018)
  24. « Kanye West revient avec un album très intimiste », sur 20 minutes, (consulté le 1er juin 2018)
  25. soulbrother34, « "Children Get Together"- The Edwin Hawkins Singers (1971) », (consulté le 1er juin 2018)