Edwin Hawkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edwin Hawkins
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
PleasantonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Edwin Reuben HawkinsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Fratrie
Walter Hawkins (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Buddah, Birthright Records, Lection records
Genres artistiques
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Grammy Award for Best Soul Gospel Performance (en) ( et )
Grammy Award for Best Soul Gospel Performance, Contemporary (en) ()
Grammy Award for Best Gospel Choir or Chorus Album (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Edwin Reuben Hawkins (né le à Oakland dans l'état de Californie, aux États-Unis, et mort le à Pleasanton dans l'état de Californie) est un musicien, pianiste, chef de chœur, compositeur et arrangeur américain spécialisé dans le gospel. Il est connu notamment pour son arrangement de Oh Happy Day (1968-1969).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Edwin Hawkins est le fils de Daniel et de Mamie Hawkins[1], une pianiste d'église. Son père, un docker, jouait de la guitare hawaïenne. Edwin et ses frères et sœurs chantent dans les églises locales en tant que groupe familial. Edwin commence à jouer sur des claviers (orgue et piano dès l'âge de 5 ans[2]). À l'âge de 7 ans, il remplace sa mère au piano[3].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

En 1963, il contribue à la création du Northern California State Youth Choir, qu'il va diriger. Avec ce chœur, il enregistre en 1968 l'album de gospel Let Us Go into the House of the Lord, dont la musiquese distingue par l'ajout d'une touche de rhythm and blues[4]. L'un des titres de l'album Oh Happy Day, un hymne du XVIIIe siècle arrangé par Hawkins, avec la voix de Dorothy Combs Morrison (en), est réenregistré en 1969 sous le format du single et constitue la première apparition des Edwin Hawkins Singers. Le succès de la chanson est inattendu pour un morceau de musique gospel. Le single se vend à un million d'exemplaires et pendant six semaines, le titre figure dans la liste du Billboard Hot 100 dont il atteint la quatrième position fin mai 1969[5]. Durant l'été 1969, elle et sa formation se produisent au Harlem Cultural Festival[6].

Ce succès constitue une surprise car au départ, la vente de Let Us Go into the House of the Lord et de Oh Happy Day était destinée à permettre aux 46 chanteurs du Northern California State Youth Choir de financer leur frais de transport pour se rendre à un congrès de jeunes chrétiens. L'album avait été tiré à 500 exemplaires et distribué aux différentes stations de radio et c'est le DJ Abe Kesh (en) de la station KSAN-FM de San Francisco qui va faire connaître Oh Happy Day[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Let Us Go into the House of the Lord, label : Pavillon Records,
  • 1972 : I'd Like to Teach the World to Sing, label : Buddah,
  • 1973 : Live in Atlanta, label : Polygram,
  • 1973 : New World, label : Buddah,
  • 1974 : Live, label : Buddah,
  • 1977 : Children (Get Together), label : Buddah,
  • 1977 : Wonderful, label : Sounds of Gospel,
  • 1982 : Imagine Heaven, label : Lection Records,
  • 1982 : Live with the Oakland Symphony, label : Birthright Records,
  • 1983 : Masschoir, label : Lection Records,
  • 1985 : Angels Will Be Singing, label : Birthright Records,
  • 1987 : Give Us Peace, label : Birthright Records,
  • 1988 : That Name, label : Birthright Records,
  • 1989 : Face to Face, label : Lection Records,
  • 1990 : Comforter, label : Sounds of Gospel,
  • 1990 : Music & Arts Seminar Chicago Mass Choir, label : Lection Records,
  • 1992 : Music & Arts Seminar Chicago Mass Choir, label : Fixit,
  • 1992 : Seminar '91, label : Intersound,
  • 1993 : If You Love Me, label : Intersound,
  • 1994 : Christmas, label : BMG,
  • 1994 : Edwin Hawkins Singers, label : Castle Music Ltd.,
  • 1994 : Kings & Kingdoms, label : Intersound,
  • 1995 : All Things Are Possible: Live in Toledo, label : Harmony,
  • 1997 : Dallas Music & Arts Seminar Mass Choir, label : Harmony,
  • 1997 : Edwin Hawkins with Oakland Symphony Orchestra, label : Dennis & Associates,
  • 1998 : Tampa Music & Arts Seminar, label : Harmony,
  • 1998 : Love Is the Only Way, label : World Class Gospel,
  • 2000 : Shine Your Light, label : Bellmark Records,
  • 2000 : Church Time, label : World Class Gospel,
  • 2004 : All the Angels, label : Tri records,
  • 2008 : Testify, label : My Song.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Adam Sweeting, « Edwin Hawkins obituary », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 3 octobre 2019)
  2. (en-US) GMA, « Gospel Giant Edwin Hawkins Dies At 74 », sur The Gospel Music Association, (consulté le 3 octobre 2019)
  3. (en-US) Neil Genzlinger, « Edwin Hawkins, Known for the Hit ‘Oh Happy Day,’ Is Dead at 74 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 3 octobre 2019)
  4. (en-US) « Edwin Hawkins, gospel star whose ‘Oh, Happy Day’ was a crossover success, dies at 74 », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  5. (en-US) « Top 100 Songs | Billboard Hot 100 Chart », sur Billboard (consulté le 4 octobre 2019)
  6. (en-US) Jonathan Bernstein, « This 1969 Music Fest Has Been Called 'Black Woodstock.' Why Doesn't Anyone Remember? », sur Rolling Stone, (consulté le 3 mai 2020)
  7. (en-US) Songfacts, « Oh Happy Day by The Edwin Hawkins Singers - Songfacts », sur www.songfacts.com (consulté le 4 octobre 2019)
  8. a b c et d (en-US) « Edwin Hawkins », sur GRAMMY.com, (consulté le 4 octobre 2019)
  9. (en-US) « Inductees Archive », sur Gospel Music Hall Of Fame, (consulté le 4 octobre 2019)
  10. (en-US) Bill Carpenter, « “Oh Happy Day” – The Edwin Hawkins Singers », sur National Recording Registry (consulté le 4 octobre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]