XXe siècle (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XXe siècle est une revue d'art créée en 1938 et dirigée jusqu'à sa mort en 1974 par Gualtieri di San Lazzaro, direction reprise, de 1974 à 1981, par Alain Jouffroy[1], Pierre Volboudt et Gilbert Lascault[2].

La revue[modifier | modifier le code]

Première série[modifier | modifier le code]

Arrivé à Paris en 1924, Gualtieri di San Lazzaro crée en 1938 la revue XXe siècle qui, après six numéros jusqu'en 1939, cesse de paraître pendant la guerre.

Nouvelle série[modifier | modifier le code]

De retour à Paris en 1949, Gualtieri di San Lazzaro reprend la publication de XXe siècle en 1951.

Il y accueille nombre des écrivains et des critiques d'art les plus importants des années 1950 et 1960, notamment Alain Bosquet, Genevieve Bonnefoi, Camille Bourniquel, Georges Borgeaud, Marcel Brion, Georges Boudaille, Jacques Brosse, Michel Butor, Jean Cassou, Denys Chevalier, Pierre Courthion, Hubert Damisch, Pierre Descargues, Bernard Dorival, Jacques Dupin, Mircea Eliade, Jean-Louis Ferrier, Pierre Francastel, André Frénaud, Roger Van Gindertael, Jean Grenier, Pierre Guéguen, Jean Guichard-Meili, J.P. Hodin, Eugène Ionesco, Jean-Clarence Lambert, Jacques Lassaigne, Jean Lescure, Georges Limbour, André Pieyre de Mandiargues, Giuseppe Marchiori, Michel Ragon, Herbert Read, Georges Ribemont-Dessaignes, Raymond Queneau, Michel Seuphor, René de Solier, Jean Tardieu, Yvon Tallandier, Dora Vallier, André Verdet, Pierre Volboudt, Patrick Waldberg. San Lazzaro y écrit lui-même régulièrement.

La revue analyse et soutient dans ces articles le développement des œuvres des artistes de la nouvelle École de Paris. Chaque numéro comporte, outre de nombreuses reproductions, des eaux-fortes et lithographies originales en noir ou en couleurs[3] :

Numéros spéciaux[modifier | modifier le code]

  • Hommage à Marc Chagall, 1969, lithographie originale de Marc Chagall
  • Hommage à Henri Matisse, 1970, linoleum exécuté par Henri Matisse en 1938 pour la revue
  • Hommage à Max Ernst, 1971, lithographie originale de Max Ernst
  • Hommage à Georges Rouault, 1971, lithographie d'après Rouault
  • Hommage à Fernand Léger, 1971, lithographie exécutée par Fernand Léger en 1952 pour la revue
  • Hommage à Pablo Picasso, 1971, lithographie originale exécutée par Picasso en 1958 pour le numéro X de la revue
  • Hommage à Joan Miró, 1972, lithographie originale de Miró
  • Hommage à Alexander Calder, 1972, lithographie originale de Calder
  • Hommage à Henry Moore, 1972, lithographie originale de Henry Moore
  • Hommage à Chagall monumental, 1973, lithographie originale de Chagall
  • Hommage à Marino Marini, 1974, lithographie originale de Marino Marini
  • Hommage à Maurice Estève, 1975, lithographies originales d'Estève
  • San Lazarro et ses amis[4], 1975
  • Hommage à Vassily Kandinsky, 1976, gravures sur bois de Kandinsky
  • Hommage à Dorothea Tanning, 1977, 2 lithographies originales de Miro, 1 lithographie originale de Masson et 1 lithographie originale de Matta

La galerie XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1959, San Lazzaro crée la galerie XXe siècle, située au 14 rue des Canettes. Il la dirige en y organisant de nombreuses expositions avec Maria Papa Rostkowska, peintre et céramiste, venue à Paris en 1957 grâce à Édouard Pignon, qu'il a épousée en 1958.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.gallimard.fr/Contributeurs/Alain-Jouffroy
  2. https://www.google.fr/search?client=firefox-b&dcr=0&biw=1280&bih=850&tbm=bks&q=%22volboudt%22+%22jouffroy%22+%22lascault%22
  3. D'après l'encart joint au numéro XXV, 1965, et le numéro spécial Hommage à Estève, 1975.
  4. Numéro publié après la mort de San Lazzaro en 1974, à la suite de l'exposition organisée par Alain Jouffroy et Daniel Abadie au Musée d'art moderne de la ville de Paris sous le titre « San Lazarro et ses amis ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]