Vol 3597 Crossair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Suisse image illustrant une catastrophe aérienne
Cet article est une ébauche concernant la Suisse et une catastrophe aérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vol 3597 Crossair
L'appareil qui s'est écrasé, un Avro 146, pris en photo en avril 2001.
L'appareil qui s'est écrasé, un Avro 146, pris en photo en avril 2001.
Caractéristiques de l'accident
Date
Type Erreur de pilotage
Site Bassersdorf, Suisse
Coordonnées 47° 27′ 14″ Nord, 8° 37′ 24″ Est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Avro 146
Compagnie Crossair
Phase Approche
Passagers 29
Équipage 5
Morts 24
Blessés 10
Survivants 10

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Vol 3597 Crossair

Le Vol 3597 Crossair était un vol entre Berlin en Allemagne et Zurich en Suisse, s'étant déroulé le . L'appareil, un Avro 146 immatriculé « HB-IXM », de la compagnie aérienne suisse Crossair, s'est écrasé sur une montagne près du village de Bassersdorf, non loin de l'aéroport international de Zurich, lors de la phase d'approche pour l'atterrissage.

La catastrophe coûta la vie à 24 personnes (sur 34 personnes à bord) et en blessa 9 autres. Parmi les passagers se trouvaient les membres du groupe de musique allemand Passion Fruit (dont deux des trois chanteuses du groupe ont été tuées dans le crash) et la chanteuse Melanie Thornton du groupe d'Eurodance La Bouche.

Enquête et causes de l'accident[modifier | modifier le code]

Les causes de l'accident sont, comme souvent, un enchevêtrement de plusieurs faits. Le principal étant le non-respect par le commandant du palier d'altitude minimum lors de l'approche, et le fait que le copilote, plus jeune, n'ait pas remis en cause l'autorité du commandant. L'avion volant dans des conditions météorologiques difficiles et de nuit, le tout lors d'une approche aux instruments de la piste 28, piste qui n'aurait pas dû être utilisée ce jour-là, mais qui fut préférée à une autre pourtant mieux équipée et plus souvent utilisée pour les atterrissages, pour des raisons de politique de lutte contre le bruit. D'autre part, le superviseur du contrôle aérien est parti avant la fin de son poste, laissant la jeune contrôleuse assurer seule le dernier atterrissage de la journée, sans qu'il y ait d'erreur de sa part, mais compte-tenu des conditions météorologiques, il y aurait pu y avoir décision d'utiliser la piste équipée d'ILS plutôt que la piste 28, imposant un atterrissage de type VOR/DME.

Conséquences de l'accident[modifier | modifier le code]

La piste 28 a depuis été équipée d'un système d'atterrissage aux instruments, la tour de contrôle a été équipée d'un système d'alerte en cas d'altitude d'approche trop faible, et les processus de sélection, de recrutement et de formation de la compagnie ont été améliorés.

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident est raconté dans un épisode de la série documentaire Mayday : Alerte maximum (aussi connue sous le nom Air Crash Investigation), saison 10, épisode 01 : « Approche fatale ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]