Vivette Lopez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lopez.
Vivette Lopez
Illustration.
Vivette Lopez en 2014.
Fonctions
Sénatrice du Gard
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 8 jours)
Élection 28 septembre 2014
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Françoise Laurent-Perrigot (PS)
Maire de Mus

(16 ans et 6 mois)
Prédécesseur Francis Audema
Successeur Gérard Duplan
Biographie
Nom de naissance Vivette Terrier
Date de naissance (63 ans)
Nationalité Française
Parti politique SE (2001-2008)
UMP (2008-2015)
Les Républicains (depuis 2015)
Entourage Pascale Mourrut
Profession Mère au foyer
Secrétaire de mairie
Auditrice IHEDN
Résidence Mus (depuis 1956)

Vivette Lopez, née Terrier le , est une femme politique française.

Membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) puis des Républicains, elle est maire de Mus depuis 2001 et sénatrice du Gard depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines, famille et études[modifier | modifier le code]

Née Terrier[1], elle s'installe à Mus en 1956[2] et y passe son enfance[3].

Titulaire d'un baccalauréat D, elle est mariée, mère de trois enfants[4] et grand-mère de cinq petits-enfants[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

La mairie de Mus.

D'abord mère au foyer douze ans durant, elle « fait des ménages », garde des enfants[2], puis passe le diplôme de secrétaire de mairie pour des « raisons matérielles ». Après avoir effectué des remplacements à Mus, Saint-Dionizy et Langlade[2], elle devient secrétaire titulaire de la mairie de son village. Elle reste à ce poste quinze ans durant[3].

En 2010, elle est auditrice IHEDN[4].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Poussée par plusieurs élus, elle se présente en tête de liste aux élections municipales de 2001 à Mus ; bien que devant faire face à deux concurrents, elle est élue maire du village, et toute sa liste avec elle[3].

Elle entame un second mandat de maire après les élections municipales de 2008, ainsi qu'un mandat de vice-présidente de la Communauté de communes Rhôny Vistre Vidourle[4]. Après les élections sénatoriales de 2008, elle devient, jusqu'en 2014, la suppléante du sénateur Jean-Paul Fournier. Elle rejoint alors l'UMP dans la foulée.

Elle présente la candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2012[5]. Lors des élections législatives de juin suivant, elle soutient la candidature du député sortant Étienne Mourrut dans la deuxième circonscription du Gard[6].

Elle est réélue maire de Mus lors des élections municipales de 2014 avec 67 % des suffrages[4]. Frappée par le cumul des mandats, elle abandonne son siège de maire, fin septembre 2017, le laissant à son premier adjoint, Gérard Duplan, afin de se consacrer à son mandat de sénatrice.[7]

Sénatrice (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Elle est élue sénatrice du Gard le , sur la liste UMP conduite par Jean-Paul Fournier. Au Sénat, ses collaborateurs sont Véronique Lopez, Pascale Mourrut et Géraud Ogier d'Ivry[8].

Lors de l'élection régionale de 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, elle est candidate en 22e position sur la liste des Républicains[9].

Elle soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[10].

Elle parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017, scrutin lors duquel est élu le président du parti[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Elle est faite chevalier de l'ordre national du Mérite par décret du , pour « 27 ans de services civils et de fonctions électives »[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site du Sénat

Notes et références[modifier | modifier le code]