Élections régionales de 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection régionale de 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
158 sièges du conseil régional
6 et
Type d’élection Élection régionale
Corps électoral et résultats
Population 5 626 858
Carole DELGA SECACESS.jpg Carole Delga – PS
Voix au 1er tour 501 307
24,41 %
Voix au 2e tour 1 092 969
44,81 %
Sièges obtenus 93  +12
Louis Aliot Perpignan2008.JPG Louis Aliot – FN
Voix au 1er tour 653 547
31,83 %
Voix au 2e tour 826 023
33,87 %
Sièges obtenus 40  +40
Dominique Reynié.jpg Dominique Reynié – LR - UDI
Voix au 1er tour 386 981
18,84 %
Voix au 2e tour 520 011
21,32 %
Sièges obtenus 25  −8
Gérard Onesta - Cohen's rallye, Toulouse town election, 2008 1261.jpg Gérard Onesta – EÉLV - FG
Voix au 1er tour 210 603
10,26 %
Sièges obtenus Élus sur la liste Delga
Philippe Saurel.JPG Philippe Saurel – DVG
Voix au 1er tour 102 727
5,00 %
Sièges obtenus 0
Damien Lempereur Europe 1.jpg Damien Lempereur – DLF
Voix au 1er tour 80 375
3,91 %
Sièges obtenus 0
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Carte
Conseil régional (2016-2021)
Diagramme
Majorité régionale :
  •      Nouveau Monde en Commun: 26
  •      Socialiste Républicain et Citoyen: 49
  •      Radicaux de Gauche: 17
Opposition régionale :
  •      Union des Elus de la Droite et du Centre: 23
  •      Front National - Rassemblement Bleu Marine: 40

  •      Non inscrits: 3
  • Président du conseil régional
    Sortant Élue
    Damien Alary
    Martin Malvy
    PS
    Carole Delga
    PS

    Les élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (LRMP) se déroulent les 6 et 13 décembre 2015.

    Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

    Le mode de scrutin est fixé par le Code électoral. Les conseillers régionaux sont élus pour six ans[1] : Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste à deux tours sans adjonction ni suppression de noms et sans modification de l'ordre de présentation. Chaque liste est constituée d'autant de sections qu'il y a de départements dans la région[2].

    Si une liste a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, le quart des sièges lui est attribué. Le reste est réparti à la proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne. Une liste ayant obtenu moins de 5 % des suffrages exprimés ne peut se voir attribuer un siège[2]. Sinon on procède à un second tour où peuvent se présenter les listes ayant obtenu 10 % des suffrages exprimés[2]. La composition de ces listes peut être modifiée pour comprendre les candidats ayant figuré au premier tour sur d’autres listes, sous réserve que celles-ci aient obtenu au premier tour au moins 5 % des suffrages exprimés et ne se présentent pas au second tour[3]. À l’issue du second tour, les sièges sont répartis de la même façon[2].

    Les sièges étant attribués à chaque liste, on effectue ensuite la répartition entre les sections départementales, au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département[4].

    Résultat de l'élection précédente[modifier | modifier le code]

    Résultats des élections régionales des 14 et 21 mars 2010 en Languedoc-Roussillon[5]
    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
      Georges Frêche* DVG - PRG - MRC - PS dissidents 304 810 34,28 493 180 54,19
    44
    65,67
      Raymond Couderc Majorité présidentielle 174 523 19,63 240 556 26,43
    13
    19,40
      France Jamet FN 112 656 12,67 176 380 19,38
    10
    14,93
      Jean-Louis Roumégas EE - Cap21 81 120 9,12  
      René Revol FG - NPA - Alternatifs - FASE - M'PEP - OC 76 418 8,60
      Hélène Mandroux PS 68 774 7,74
      Patrice Drevet AEI 34 430 3,87
      Christian Jeanjean CNI - PLD 18 017 2,03
      Jean-Claude Martinez PDF - MVL 6 607 0,74
      Richard Roudier BI 6 086 0,68
      Liberto Plana LO 5 622 0,63
     
    Inscrits 1 852 959 100,00 1 853 111 100,00  
    Abstentions 931 427 50,27 878 908 47,43  
    Votants 921 532 49,73 974 203 52,57  
    Blancs et nuls 32 469 3,52 64 087 6,58  
    Exprimés 889 063 96,48 910 116 93,42  

    * liste du président sortant

    Résultats des élections régionales des 14 et 21 mars 2010 en Midi-Pyrénées[6]
    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
      Martin Malvy* PS - PRG - MRC 415 099 40,93 705 449 67,77
    69
    75,82
      Gérard Onesta EE - MEI - PO 136 557 13,46
      Christian Picquet FG - M'PEP 70 074 6,91
      Brigitte Barèges Majorité présidentielle 220 625 21,75 335 518 32,23
    22
    24,17
      Frédéric Cabrolier FN 95 693 9,44  
      Arnaud Lafon MoDem 38 290 3,78
      Myriam Martin NPA - MOC 29 322 2,89
      Sandra Torremocha LO 8 550 0,84
     
    Inscrits 2 038 106 100,00 2 037 904 100,00  
    Abstentions 983 383 48,25 930 238 45,65  
    Votants 1 054 723 51,75 1 107 666 54,35  
    Blancs et nuls 40 513 3,84 66 699 6,02  
    Exprimés 1 014 210 96,16 1 040 967 93,98  

    * liste du président sortant

    Contexte régional[modifier | modifier le code]

    Le contexte régional est marqué par la fusion des listes EELV et PS, ainsi que par les spécificités liées à l'arrivée du TGV.

    Fusion PS-EELV[modifier | modifier le code]

    Carole Delga (PS) Gérard Onesta (EELV) se sont opposés au premier tour sur les questions des gares TGV.

    En raison du contexte régional, ils ont été conduits à s'allier dans une liste fusionnée au deuxième tour[7]. Cette fusion s'est faite selon une clé de "29,7 % et 70,30 %", respectivement pour l'ensemble EELV-FG et le PS[8].

    De son côté le maire de Montpellier (DVG) n'a pas pu reconduire sa liste en raison d'un score de 5%. Mais n'a pas appelé à voter pour la liste socialiste; il a appelé à s'opposer au front national[8].

    Assemblées régionales sortantes[modifier | modifier le code]

    Conseil régional du Languedoc-Roussillon avant l'élection :
    •      Communiste, républicain et citoyen: 5 sièges
    •      Majorité Régionale (Socialistes et Apparentés): 31 sièges
    •      Radicaux de Gauche: 4 sièges
    •      Écologistes et Apparentés: 3 sièges
    •      Divers - Sans groupe: 2 sièges
    •      Union Centriste: 4 sièges
    •      Les Républicains - Opposition Régionale: 8 sièges
    •      Front National: 10 sièges
    Conseil régional de Midi-Pyrénées avant l'élection :
    •      Front de gauche: 6 sièges
    •      Europe Ecologie: 17 sièges
    •      Groupe Socialiste et Républicain: 36 sièges
    •      Radicaux de gauche: 10 sièges
    •      Groupe Union des élus de la Droite et du Centre: 21 sièges
    •      Non-inscrit: 1 siège

    La région Midi-Pyrénées est représentée par 91 conseillers. La région Languedoc-Roussillon a 67 conseillers. La nouvelle assemblée comprendra un total de 158 conseillers.

    Département FdG EELV
    MEI, PO
    PS
    DVG
    PRG LR
    UDI, MD
    FN Total
    Ariège - 1 2 1 1 - 5
    Aude 1 1 4 1 1 1 9
    Aveyron - 2 4 1 3 - 10
    Gard 1 - 9 1 4 3 18
    Gers - 1 3 1 1 - 6
    Haute-Garonne 3 8 14 3 9 - 37
    Hautes-Pyrénées 1 1 3 1 2 - 8
    Hérault 2 1 13 2 5 4 27
    Lot - 1 3 1 1 - 6
    Lozère - - 1 - - - 1
    Pyrénées-Orientales 1 1 5 - 3 2 12
    Tarn 2 2 5 - 3 - 12
    Tarn-et-Garonne - 1 2 2 2 - 7
    Nombre total de conseillers 11 20 68 14 35 10 158

    Listes et candidats[modifier | modifier le code]

    Têtes de liste départementales au premier tour[modifier | modifier le code]

    Listes Ariège Aude Aveyron Gard Gers Haute-Garonne Hautes-Pyrénées Hérault Lot Lozère Pyrénées-Orientales Tarn Tarn-et-Garonne
    Je m'engage pour ma Région
    Dominique Reynié
    (LR-UDI-MoDem-CPNT)[9]
    Philippe Calleja Michel
    Py
    Dominique Reynié Christophe Rivenq Gérard Dubrac Vincent Terrail-Novès Gérard Trémège Stéphan Rossignol Aurélien Pradié Jean de Lescure Bernard Dupont Bernard Carayon Thierry Deville
    Notre Sud, une région forte, créative et solidaire
    Carole Delga
    (PS-PRG-MRC-GE)[10]
    Kamal
    Chibli
    Hélène
    Giral
    Stéphane Bérard Damien Alary Jean-Louis Guilhaumon Carole
    Delga
    Pascale Péraldi Virginie Rozière Vincent Labarthe Aurélie Maillols Jacques Cresta Claire
    Fita
    Sylvia Pinel
    Force France Sud la Région la France la Vie
    Jean-Claude Martinez
    (EXD)[11]
    Philippe Fraisse Bernadette Mengual Benoît de la Sayette Jean
    Miclot
    Virginie Bouguereau Marie-Claire Danen Hervé
    Sens
    Jean-Claude Martinez Dominique Durand Jean-Luc Bouchereau Pierre
    Aloy
    Jean-François Lacombe Pierre Verdier
    Le Bien Commun
    Christophe Cavard
    (UDE-Cap21/LRC-PNO)[12]
    Julienne Mukabucyana Michel Cornuet Jacqueline Dufour Christophe Cavard Alexis Boudaud Anduaga Marie-Ange Billot Fabienne Lada Sabria Bouallaga Paul
    Yobo
    Christian Roux Menouar Benfodda Laurence Guinamant Jérôme Piques
    Indignez-vous avec Nouvelle Donne
    Gilles Fabre
    (ND)[13]
    Laurent Gauthier Marc Casademont Danielle Perrenot Gaëtan Guichard Pierre-Henri Laborde Christophe Rudelle Jean-Paul Dewaele Gilles
    Fabre
    Edouard Foucaud Magali Comte-Grognard Michel Chastaing Michel Bernadou Gérard Jaeger
    L'UPR, avec François Asselineau - le parti qui monte malgré le silence des médias
    Yvan Hirimiris
    (UPR)[14]
    Pascal Brouet Patrick Ramirez Loïc Massebiau Thierry Barnabé Bernard Bouhours Romain Roumieu Robert Aignan Thomas Hirsch Cyrille Garcia Pascal Canet Blandine Urbanski Reynald Vadepied Bernard Zanusso
    Citoyens du Midi
    Philippe Saurel
    (DVG)[15]
    Michel
    Galesi
    Serge Loubet Régis
    Cailhol
    Éric Doulcier Étienne Verret Mathide Tolsan Jean-Pierre Artiganave Philippe Saurel Marie-Odile Delcamp Alain Argilier Jean-Louis Démelin Pierre Verdier Rose Velay Cambon
    Liste Front National présentée par Marine Le Pen
    Louis Aliot
    (FN)[16]
    Bernard Gondran Christophe Barthès Jean-Guillaume Remise Julien Sanchez Jean-Luc Yelma Maïthé Carsalade Olivier Monteil Gérard Prato Emmanuel Crenne Jean-François Pardigon Jean-François Fons Jean-Paul Piloz Thierry Viallon
    Nouveau monde en commun
    Gérard Onesta
    (EELV-FG-NGS-POC-ERC)[17]
    François Calvet Patric
    Roux
    Guilhem Sérieys Vincent Bouget Fatma Adda Gérard Onesta Yolande Guinle Muriel Ressiguier Marie Piqué Corinne Sauvion Agnès Langevine Guillaume Cros Serge Regourd
    Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan
    Damien Lempereur
    (DLF)[18]
    Jean-Étienne Hannequin Hervé Boissonade Fabien Lombard Jean
    Isnard
    Bruno Dienot Damien Lempereur Patrick Saffores Michel Colas Bernard Brugalières Loïc Marchand Sébastien Menard Jean-Marc Bardou Morgan Lenglet
    Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
    Sandra Torremocha
    (LO)[19]
    Gisèle
    Lapeyre
    Dominique Galonnier Clotilde Barthélémy Isabelle Leclerc Tristan Lalanne Sandra Torremocha François Meunier Maurice Chaynes Vincent Combes Caroline Poupard Pascale Advenard Chantal Tressens Richard Blanco

    Têtes de liste départementales au second tour[modifier | modifier le code]

    Listes Ariège Aude Aveyron Gard Gers Haute-Garonne Hautes-Pyrénées Hérault Lot Lozère Pyrénées-Orientales Tarn Tarn-et-Garonne
    Je m'engage pour ma Région
    Dominique Reynié
    (LR-UDI-MoDem-CPNT)[20]
    Philippe Calleja Michel
    Py
    Dominique Reynié Christophe Rivenq Gérard Dubrac Vincent Terrail-Novès Gérard Trémège Stéphan Rossignol Aurélien Pradié Jean de Lescure Bernard Dupont Bernard Carayon Thierry Deville
    Notre Sud en commun
    Carole Delga
    (PS-PRG-MRC-GE
    EELV-FG-NGS-POC-ERC)
    [21]
    Kamal
    Chibli
    Hélène
    Giral
    Stéphane Bérard Damien Alary Jean-Louis Guilhaumon Carole
    Delga
    Pascale Péraldi Virginie Rozière Vincent Labarthe Aurélie Maillols Jacques Cresta Claire
    Fita
    Sylvia Pinel
    Liste Front National présentée par Marine Le Pen
    Louis Aliot
    (FN)[22]
    Bernard Gondran Christophe Barthès Jean-Guillaume Remise Julien Sanchez Jean-Luc Yelma Maïthé Carsalade Olivier Monteil Gérard Prato Emmanuel Crenne Jean-François Pardigon Jean-François Fons Jean-Paul Piloz Thierry Viallon

    Situation par parti[modifier | modifier le code]

    Les Républicains - Union des démocrates et indépendants (UDI) - Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) - Mouvement Démocrate (MoDem)[modifier | modifier le code]

    Dominique Reynié est la tête de liste régionale pour Les Républicains allié avec l'UDI.

    Philippe Bonnecarrère, sénateur du Tarn, conseiller municipal d'Albi (ancien maire de 1995 à 2014), président de la communauté d'agglomération de l'Albigeois avait dans un premier temps été désigné chef de file de l'UDI[23] mais les deux partis ont décidé de s'allier le 25 avril 2015 en optant pour une liste commune.

    Le parti Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) a décidé de se rallier à Dominique Reynié le 25 juin 2015[24].

    Le MoDem a quant à lui désigné Robert Rochefort comme chef de file en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées le 23 avril 2015[25], avant que le parti ne décide finalement de s'allier avec la liste d'Union de la Droite[26].

    Parti socialiste (PS)[modifier | modifier le code]

    Carole Delga, secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire, et Damien Alary, président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon ont été investis par le PS pour mener la liste[27],[28]. Christian Teyssèdre, maire de Rodez, avait abandonné juste avant le vote, faute de soutiens locaux et reprochant des inégalités de traitement[29]. Le président sortant de Midi-Pyrénées, Martin Malvy, avait annoncé ne pas se représenter[30].

    Après plusieurs semaines de négociations difficiles, un accord entre le PS et le PRG est finalement annoncé le 27 juillet 2015[31]. Le PRG a finalement accepté de laisser la tête de liste régionale à la socialiste Carole Delga au détriment de la radicale Sylvia Pinel.

    Force France sud[modifier | modifier le code]

    Liste conduite par Jean-Claude Martinez.

    Le Bien commun[modifier | modifier le code]

    Liste menée par Christophe Cavard.

    Nouvelle Donne (ND)[modifier | modifier le code]

    Les têtes de listes[32] pour Nouvelle Donne ont été désignées par un jury de 11 adhérents tirés au sort. La plupart ne s'étaient jamais engagés auparavant en politique. Gilles Fabre a été désigné tête de liste régionale le 12 septembre 2015.

    Union populaire républicaine (UPR)[modifier | modifier le code]

    Yvan Hirimiris est la tête de liste régionale pour l'UPR[33].

    Citoyens du Midi[modifier | modifier le code]

    Liste menée par Philippe Saurel.

    Front national (FN)[modifier | modifier le code]

    Louis Aliot [34], vice-président du Front national, conseiller régional de Languedoc-Roussillon depuis 2010, conseiller municipal de Perpignan et député européen depuis 2014, a été désigné tête de liste régionale.

    Europe Écologie Les Verts (EELV), Front de gauche (FG), Région et peuples solidaires (R&PS), Partit occitan (PO)[modifier | modifier le code]

    Gérard Onesta, vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées chargé des affaires européennes et ancien vice-président du Parlement européen, a été investi par EELV [35] et les composantes du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire [36] pour mener la liste. Il avait déjà été tête de liste de la liste d'union EELV-MEI aux élections régionales de 2010 réalisant un score de 13,46 % au premier tour. De son côté le conseiller sortant Guilhem Serieys (PG) s'est affirmé comme partisan du rassemblement. La conseillère sortante Marie-Pierre Vieu a été, elle, désignée chef de file du PCF conjointement avec Jean-Luc Gibelin.

    EELV, le PG et R&PS (Parti occitan, Catalanistes) ont lancé conjointement la plate-forme Le Projet en commun[37] afin d'élaborer un programme de manière participative. Cette initiative est ensuite officiellement rejointe par les militants du PCF et d'Ensemble !, ainsi que par la Nouvelle Gauche socialiste (formation autour de Liêm Hoang-Ngoc et des déçus du PS)[38].

    Debout la France (DLF)[modifier | modifier le code]

    Damien Lempereur[39],[40], 31 ans, est la tête de liste désignée. Avocat au Barreau de Paris, membre du bureau politique de Debout la France, délégué national aux partis politiques étrangers au sein du parti, ex directeur stratégique de Nicolas Dupont-Aignan lors de l'élection présidentielle de 2012[41],[42].

    Lutte ouvrière (LO)[modifier | modifier le code]

    Liste conduite par Sandra Torremocha, soutenue par le Nouveau Parti anticapitaliste.

    Sondages[modifier | modifier le code]

    Avertissement : Les résultats des intentions de vote ne sont que la mesure actuelle des rapports de forces politiques. Ils ne sont en aucun cas prédictifs du résultat des prochaines élections. La marge d'erreur de ces sondages est de 4,5 % pour 500 personnes interrogées, 3,2 % pour 1000, 2,2 % pour 2000 et 1,6 % pour 4000[43].

    Premier tour[modifier | modifier le code]

    Institut Date Échantillon Sandra Torremocha

    (LO)

    Guilhem Sérieys

    (FG)

    Gérard Onesta

    (EELV)

    Gilles Fabre

    (ND)

    Carole Delga

    (PS)

    Christophe Cavard

    (DVE)

    Philippe Saurel

    (DVG)

    Yvan Hirimiris

    (UPR)

    Robert Rochefort

    (MoDem)

    Dominique Reynié

    (LR-UDI)

    Damien Lempereur

    (DLF)

    Louis Aliot

    (FN)

    Jean-Claude Martinez

    (EXD)

    Autres
    Ifop 30 juin au 2 juillet 2015 917 - 9 % 7 % - 22 % - 9 % - 23 % (Reynié) 2 % 27 % 1 % -
    PollingVox 3 au 5 juillet 2015 818 - - 14 %

    (avec PG)

    - 19 %

    (avec PCF)

    - 11 %

    (avec PRG)

    - 25 % (Reynié) 4 % 27 % - -
    OpinionWay 3 au 8 septembre 2015 1090 - 16 % (Onesta) - 22 %

    (avec PRG)

    - 8 % - - 24 % 3 % 27 % - -
    Ifop 10 au 14 septembre 2015 1002 - 16 % (Onesta)

    (avec POC)

    - 21 %

    (avec PRG)

    - 7 % - 26 % (Reynié) 3 % 27 % - -
    Ifop 8 au 12 octobre 2015 923 0,5 % 11 % (Onesta)

    (avec POC)

    2 % 20 %

    (avec PRG)

    2,5 % 8 % 1 % 25 % (Reynié)

    (avec CPNT)

    2 % 28 % 0 % -
    BVA 6 au 15 octobre 2015 1000 1 % 11 % (Onesta) 3 % 19 %

    (avec PRG)

    3 % 6 % 1 % 5 % 20 % 2 % 29 % - -
    Ifop-Fiducial 10 au 13 novembre 2015 899 0,5 % 12 % (Onesta)

    (avec POC)

    1,5 % 21 %

    (avec PRG)

    2,5 % 6 % 1 % 22,5 % (Reynié)

    (avec CPNT)

    2,5 % 29 % 1 % 0,5 %
    Ipsos 19 au 21 novembre 2015 810 1 % 11 % (Onesta) 2 % 23 %

    (avec PRG)

    0,5 % 5 % 0,5 % 21 % (Reynié)

    (avec CPNT)

    3,5 % 32 % 0,5 % -
    BVA 17 au 23 novembre 2015 1015 0,5 % 14 % (Onesta) (avec POC) 1 % 19 %

    (avec PRG - MRC)

    2 % 6 % 0,5 % 22 % (Reynié) 3 % 32 % 0 % -
    Ipsos 20 au 29 novembre 2015 2079 1 % 11 % (Onesta) 2 % 23 %

    (avec PRG)

    0,5 % 4 % 0,5 % 20 % (Reynié) 3,5 % 34 % 0,5 % -
    Ifop 28 novembre au 1er décembre 2015 905 1 % 9,5 % (Onesta)

    (avec POC)

    1,5 % 20 %

    (avec PRG)

    2,5 % 6 % 1 % 23,5 % (Reynié)

    (avec CPNT)

    3,5 % 31 % 0,5 % -
    OpinionWay 1er au 2 décembre 2015 1029 0 % 13 % (Onesta)

    (avec NGS - POC - ERC)

    2 % 20 %

    (avec PRG - MRC - GE)

    0 %

    (avec UDE - Cap21 - PNO)

    5 % 1 % 22 % (Reynié) 4 % 32 % 1 % -

    Second tour[modifier | modifier le code]

    Institut Date Échantillon Gérard Onesta

    (EELV)

    Carole Delga

    (PS)

    Philippe Saurel

    (DVG)

    Dominique Reynié

    (LR-UDI)

    Louis Aliot

    (FN)

    Ifop 30 juin au 2 juillet 2015 917 31 % (Delga) 11 % 29 %

    (avec MoDem)

    29 %
    Ifop 30 juin au 2 juillet 2015 917 39 % (Delga) - 32 %

    (avec MoDem)

    29 %
    PollingVox 3 au 5 juillet 2015 818 - 36 %

    (avec PCF)

    - 32 %

    (avec MoDem)

    32 %
    OpinionWay 3 au 8 septembre 2015 1090 42 % (Delga)

    (avec PRG - FG)

    - 30 % 28 %
    OpinionWay 3 au 8 septembre 2015 1090 41 % (Onesta)

    (avec PRG - FG)

    - 31% 28 %
    Ifop 10 au 14 septembre 2015 1002 39 % (Delga)

    (avec PRG - FG - POC)

    - 32 %

    (avec MoDem)

    29 %
    Ifop 8 au 12 octobre 2015 923 38 % (Delga)

    (avec PRG - FG - POC)

    - 32 %

    (avec MoDem - CPNT)

    30 %
    BVA 6 au 15 octobre 2015 1000 - 39 %

    (avec PRG)

    - 29 % 32 %
    Ifop-Fiducial 10 au 13 novembre 2015 899 40 % (Delga)

    (avec PRG - FG - POC)

    - 29 %

    (avec MoDem - CPNT)

    31 %
    Ipsos 19 au 21 novembre 2015 810 40 % (Delga)

    (avec PRG - FG)

    - 27 %

    (avec MoDem - CPNT)

    33 %
    BVA 17 au 23 novembre 2015 1015 - 39 %

    (avec PRG)

    - 26 %

    (avec MoDem)

    35 %
    Ipsos 20 au 29 novembre 2015 2079 40 % (Delga)

    (avec PRG - FG)

    - 26 %

    (avec MoDem)

    34 %
    Ifop 28 novembre au 1er décembre 2015 905 37 % (Delga)

    (avec PRG - FG - POC)

    - 29 %

    (avec MoDem - CPNT)

    34 %
    OpinionWay 1er au 2 décembre 2015 1029 38 % (Delga)

    (avec PRG - MRC - GE - NGS - POC - ERC)

    - 29 %

    (avec MoDem)

    33 %
    OpinionWay 1er au 2 décembre 2015 1029 37 % (Onesta)

    (avec PRG - MRC - GE - NGS - POC - ERC)

    - 30 %

    (avec MoDem)

    33 %

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Global[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Louis Aliot FN 653 547 31,83 826 023 33,87 40 25,32
    Carole Delga PS - PRG - MRC - GE 501 307 24,41 1 092 969 44,81 93 58,86
    Gérard Onesta EELV - FG - NGS - POC - ERC 210 603 10,26
    Dominique Reynié LR - UDI - MoDem - CPNT 386 981 18,84 520 011 21,32 25 15,82
    Philippe Saurel DVG 102 727 5,00
    Damien Lempereur DLF 80 375 3,91
    Sandra Torremocha LO 37 181 1,81
    Christophe Cavard UDE - Cap21/LRC - PNO 34 940 1,70
    Gilles Fabre ND 17 093 0,83
    Yvan Hirimiris UPR 14 601 0,71
    Jean-Claude Martinez EXD 14 172 0,69
    Inscrits 4 124 476 100,00 4 121 377 100,00  
    Abstentions 1 969 686 47,76 1 565 297 37,98
    Votants 2 154 790 52,24 2 556 080 62,02
    Blancs 59 354 2,75 60 945 2,38
    Nuls 41 909 1,94 56 132 2,20
    Exprimés 2 053 527 95,30 2 439 003 95,42
    Candidat arrivé en tête au 1er tour dans chaque commune de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées :
    •      Gérard Onesta
    •      Gilles Fabre
    •      Carole Delga
    •      Philippe Saurel
    •      Dominique Reynié
    •      Louis Aliot
    Candidat arrivé en tête au 2e tour dans chaque commune de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées :
    •      Carole Delga
    •      Dominique Reynié
    •      Louis Aliot

    Sur le découpage régional précédent[modifier | modifier le code]

    Le Languedoc-Roussillon est la seule région française du précédent découpage où le FN arrive en tête au second tour, avec 40,4 % des voix[44].

    Par département[modifier | modifier le code]

    Ariège[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Kamal Chibli PS - PRG - MRC - GE 18 302 31,30 35 486 52,10 3 75,00
    François Calvet EELV - FG - NGS - POC - ERC 7 766 13,28
    Bernard Gondran FN 16 628 28,44 20 874 30,65 1 25,00
    Philippe Calleja LR - UDI - MoDem - CPNT 8 829 15,10 11 754 17,26 0 0,00
    Jean-Étienne Hannequin DLF 1 957 3,35
    Gisèle Lapeyre LO 1 449 2,48
    Michel Galesi DVG 1 161 1,99
    Julienne Mukabucyana UDE - Cap21/LRC - PNO 998 1,71
    Laurent Gauthier ND 502 0,86
    Philippe Fraisse EXD 499 0,85
    Pascal Brouet UPR 382 0,65
    Inscrits 116 687 100,00 116 654 100,00  
    Abstentions 54 630 46,82 44 126 37,83
    Votants 62 057 53,18 72 528 62,17
    Blancs 2 103 3,39 2 227 3,07
    Nuls 1 482 2,39 2 187 3,02
    Exprimés 58 474 94,22 68 114 93,91

    Aude[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Hélène Giral PS - PRG - MRC - GE 36 262 25,99 70 259 43,51 6 60,00
    Patric Roux EELV - FG - NGS - POC - ERC 12 747 9,14
    Christophe Barthès FN 51 705 37,06 63 886 39,57 3 30,00
    Michel Py LR - UDI - MoDem - CPNT 20 658 14,81 27 321 16,92 1 10,00
    Serge Loubet DVG 5 662 4,06
    Hervé Boissonade DLF 4 999 3,58
    Dominique Galonnier LO 2 732 1,96
    Michel Cornuet UDE - Cap21/LRC - PNO 1 810 1,30
    Bernadette Mengual EXD 1 118 0,80
    Marc Casademont ND 991 0,71
    Patrick Ramirez UPR 829 0,59
    Inscrits 268 752 100,00 268 705 100,00  
    Abstentions 120 885 44,98 97 759 36,38
    Votants 147 867 55,02 170 946 63,62
    Blancs 4 555 3,08 4 548 2,66
    Nuls 3 799 2,57 4 932 2,89
    Exprimés 139 513 94,35 161 466 94,45

    Aveyron[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Stéphane Bérard PS - PRG - MRC - GE 28 355 25,50 58 504 44,09 5 62,50
    Guilhem Sérieys EELV - FG - NGS - POC - ERC 11 214 10,08
    Dominique Reynié LR - UDI - MoDem - CPNT 33 952 30,53 43 389 32,70 2 25,00
    Jean-Guillaume Remise FN 24 180 21,74 30 793 23,21 1 12,50
    Fabien Lombard DLF 4 024 3,62
    Régis Cailhol DVG 3 913 3,52
    Clotilde Barthélémy LO 1 824 1,64
    Jacqueline Dufour UDE - Cap21/LRC - PNO 1 540 1,38
    Benoît de la Sayette EXD 822 0,74
    Loïc Massebiau UPR 711 0,64
    Danielle Perrenot ND 682 0,61
    Inscrits 218 656 100,00 225 441 100,00  
    Abstentions 100 223 45,84 85 801 38,06
    Votants 118 433 54,16 139 640 61,94
    Blancs 4 261 3,60 3 148 2,25
    Nuls 2 951 2,49 3 806 2,73
    Exprimés 111 221 93,91 132 686 95,02

    Gard[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Julien Sanchez FN 104 929 40,64 131 459 42,62 7 35,00
    Damien Alary PS - PRG - MRC - GE 46 068 17,84 115 443 37,43 10 50,00
    Vincent Bouget EELV - FG - NGS - POC - ERC 24 292 9,41
    Christophe Rivenq LR - UDI - MoDem - CPNT 44 533 17,25 61 536 19,95 3 15,00
    Éric Doulcier DVG 12 724 4,93
    Jean Isnard DLF 9 868 3,82
    Christophe Cavard UDE - Cap21/LRC - PNO 5 359 2,08
    Isabelle Leclerc LO 4 696 1,82
    Thierry Barnabé UPR 2 043 0,79
    Jean Miclot EXD 1 846 0,72
    Gaëtan Guichard ND 1 821 0,71
    Inscrits 532 636 100,00 529 732 100,00  
    Abstentions 262 941 49,37 207 504 39,17
    Votants 269 695 50,63 322 228 60,83
    Blancs 6 922 2,57 7 450 2,31
    Nuls 4 594 1,70 6 340 1,97
    Exprimés 258 179 95,73 308 438 95,72

    Haute-Garonne[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Carole Delga PS - PRG - MRC - GE 138 511 31,91 274 603 52,84 25 65,79
    Gérard Onesta EELV - FG - NGS - POC - ERC 50 635 11,66
    Maïthé Carsalade FN 107 711 24,81 135 589 26,09 7 18,42
    Vincent Terrail-Novès LR - UDI - MoDem - CPNT 84 796 19,53 109 538 21,08 6 15,79
    Damien Lempereur DLF 17 046 3,93
    Mathide Tolsan DVG 8 643 1,99
    Marie-Ange Billot UDE - Cap21/LRC - PNO 8 583 1,98
    Sandra Torremocha LO 7 319 1,69
    Christophe Rudelle ND 4 965 1,14
    Romain Roumieu UPR 3 350 0,77
    Marie-Claire Danen EXD 2 556 0,59
    Inscrits 877 256 100,00 877 085 100,00  
    Abstentions 426 747 48,65 337 475 38,48
    Votants 450 509 51,35 539 610 61,52
    Blancs 10 149 2,25 11 168 2,07
    Nuls 6 245 1,39 8 712 1,61
    Exprimés 434 115 96,36 519 730 96,32

    Gers[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Jean-Louis Guilhaumon PS - PRG - MRC - GE 22 576 30,24 42 926 48,05 3 60,00
    Fatma Adda EELV - FG - NGS - POC - ERC 6 902 9,24
    Jean-Luc Yelma FN 19 673 26,35 25 465 28,50 1 20,00
    Gérard Dubrac LR - UDI - MoDem - CPNT 14 875 19,92 20 945 23,45 1 20,00
    Bruno Dienot DLF 4 046 5,42
    Alexis Boudaud Anduaga UDE - Cap21/LRC - PNO 1 528 2,05
    Tristan Lalanne LO 1 499 2,01
    Étienne Verret DVG 1 479 1,98
    Pierre-Henri Laborde ND 740 0,99
    Bernard Bouhours UPR 700 0,94
    Virginie Bouguereau EXD 645 0,86
    Inscrits 144 791 100,00 144 691 100,00  
    Abstentions 65 398 45,17 50 347 34,80
    Votants 79 393 54,83 94 344 65,20
    Blancs 2 846 3,58 2 356 2,50
    Nuls 1 876 2,36 2 652 2,81
    Exprimés 74 671 94,05 89 336 94,69

    Hérault[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Virginie Rozière PS - PRG - MRC - GE 64 714 16,83 191 317 41,99 17 54,84
    Muriel Ressiguier EELV - FG - NGS - POC - ERC 37 392 9,72
    Gérard Prato FN 138 091 35,90 176 978 38,84 9 29,03
    Stéphan Rossignol LR - UDI - MoDem - CPNT 60 783 15,80 87 373 19,17 5 16,13
    Philippe Saurel DVG 51 084 13,28
    Michel Colas DLF 12 873 3,35
    Sabria Bouallaga UDE - Cap21/LRC - PNO 6 012 1,56
    Maurice Chaynes LO 5 891 1,53
    Gilles Fabre ND 2 825 0,73
    Jean-Claude Martinez EXD 2 552 0,66
    Thomas Hirsch UPR 2 397 0,62
    Inscrits 781 283 100,00 781 402 100,00  
    Abstentions 381 087 48,78 305 198 39,06
    Votants 400 196 51,22 476 204 60,94
    Blancs 9 410 2,35 11 334 2,38
    Nuls 6 172 1,54 9 202 1,93
    Exprimés 384 614 96,11 455 668 95,69

    Lot[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Vincent Labarthe PS - PRG - MRC - GE 22 330 31,73 43 696 52,69 3 60,00
    Marie Piqué EELV - FG - NGS - POC - ERC 8 089 11,50
    Aurélien Pradié LR - UDI - MoDem - CPNT 15 493 22,02 20 320 24,50 1 20,00
    Emmanuel Crenne FN 15 031 21,36 18 908 22,80 1 20,00
    Bernard Brugalières DLF 2 983 4,24
    Marie-Odile Delcamp DVG 2 256 3,21
    Vincent Combes LO 1 384 1,97
    Paul Yobo UDE - Cap21/LRC - PNO 1 236 1,76
    Edouard Foucaud ND 637 0,91
    Dominique Durand EXD 486 0,69
    Cyrille Garcia UPR 441 0,63
    Inscrits 135 779 100,00 135 776 100,00  
    Abstentions 60 523 44,57 47 827 35,22
    Votants 75 256 55,43 87 949 64,78
    Blancs 2 503 3,62 2 226 2,53
    Nuls 2 387 2,88 2 799 3,18
    Exprimés 70 366 93,50 82 924 94,29

    Lozère[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Aurélie Maillols PS - PRG - MRC - GE 7 750 24,98 15 371 41,78 2 100,00
    Corinne Sauvion EELV - FG - NGS - POC - ERC 3 042 9,80
    Jean de Lescure LR - UDI - MoDem - CPNT 8 408 27,10 11 833 32,16 0 0,00
    Jean-François Pardigon FN 7 311 23,56 9 587 26,06 0 0,00
    Alain Argilier DVG 1 621 5,22
    Loïc Marchand DLF 1 327 4,28
    Caroline Poupard LO 482 1,55
    Christian Roux UDE - Cap21/LRC - PNO 419 1,35
    Magali Comte-Grognard ND 244 0,79
    Jean-Luc Bouchereau EXD 214 0,69
    Pascal Canet UPR 209 0,67
    Inscrits 59 906 100,00 59 868 100,00  
    Abstentions 26 989 45,05 21 180 35,38
    Votants 32 917 54,95 38 688 64,62
    Blancs 1 058 3,21 913 2,36
    Nuls 832 2,53 984 2,54
    Exprimés 31 027 94,26 36 791 95,10

    Hautes-Pyrénées[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Pascale Péraldi PS - PRG - MRC - GE 25 609 30,40 52 507 51,90 4 66,67
    Yolande Guinle EELV - FG - NGS - POC - ERC 10 314 12,25
    Olivier Monteil FN 20 226 24,01 26 083 25,78 1 16,67
    Gérard Trémège LR - UDI - MoDem - CPNT 16 045 19,05 22 575 22,32 1 16,67
    Patrick Saffores DLF 4 526 5,37
    Jean-Pierre Artiganave DVG 2 127 2,53
    François Meunier LO 2 125 2,52
    Fabienne Lada UDE - Cap21/LRC - PNO 1 359 1,61
    Jean-Paul Dewaele ND 690 0,82
    Hervé Sens EXD 620 0,74
    Robert Aignan UPR 588 0,70
    Inscrits 177 895 100,00 177 880 100,00  
    Abstentions 88 325 49,65 71 146 40,00
    Votants 89 570 50,35 106 734 60,00
    Blancs 3 149 3,52 3 720 3,49
    Nuls 2 009 2,25 1 849 1,73
    Exprimés 84 232 94,23 101 165 94,78

    Pyrénées-Orientales[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Jean-François Fons FN 69 688 41,70 87 391 43,97 4 33,33
    Jacques Cresta PS - PRG - MRC - GE 31 887 19,08 73 584 37,02 6 50,00
    Agnès Langevine EELV - FG - NGS - POC - ERC 15 879 9,50
    Bernard Dupont LR - UDI - MoDem - CPNT 29 084 17,40 37 772 19,01 2 16,67
    Sébastien Ménard DLF 5 953 3,56
    Jean-Louis Démelin DVG 5 490 3,28
    Pascale Advenard LO 3 345 2,00
    Menouar Benfodda UDE - Cap21/LRC - PNO 2 334 1,40
    Blandine Urbanski UPR 1 258 0,75
    Michel Chastaing ND 1 115 0,67
    Pierre Aloy EXD 1 098 0,66
    Inscrits 342 593 100,00 342 593 100,00  
    Abstentions 167 154 48,79 134 284 39,20
    Votants 175 439 51,21 208 309 60,80
    Blancs 4 725 2,69 4 664 2,24
    Nuls 3 583 2,04 4 898 2,35
    Exprimés 167 131 95,26 198 747 95,41

    Tarn[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Claire Fita PS - PRG - MRC - GE 38 275 25,70 76 427 43,57 6 54,55
    Guillaume Cros EELV - FG - NGS - POC - ERC 14 302 9,61
    Jean-Paul Piloz FN 45 901 30,83 58 123 33,14 3 27,27
    Bernard Carayon LR - UDI - MoDem - CPNT 31 265 21,00 40 845 23,29 2 18,18
    Jean-Marc Bardou DLF 6 821 4,58
    Pierre Verdier DVG 4 178 2,81
    Chantal Tressens LO 2 724 1,83
    Laurence Guinamant UDE - Cap21/LRC - PNO 2 351 1,58
    Michel Bernadou ND 1 128 0,76
    Jean-François Lacombe EXD 979 0,66
    Reynald Vadepied UPR 977 0,66
    Inscrits 287 923 100,00 288 152 100,00  
    Abstentions 130 643 45,37 103 546 35,93
    Votants 157 280 54,63 184 606 64,07
    Blancs 4 825 3,07 4 527 2,45
    Nuls 3 554 2,26 4 684 2,54
    Exprimés 148 901 94,67 175 395 95,01

    Tarn-et-Garonne[modifier | modifier le code]

    Tête
    de liste
    Liste Premier tour Second tour Sièges
    # % # % # %
    Sylvia Pinel PS - PRG - MRC - GE 20 663 22,68 42 846 39,47 3 50,00
    Serge Regourd EELV - FG - NGS - POC - ERC 8 028 8,81
    Thierry Viallon FN 32 478 35,65 40 887 37,67 2 33,33
    Thierry Deville LR - UDI - MoDem - CPNT 18 260 20,04 24 810 22,86 1 16,67
    Morgan Lenglet DLF 3 952 4,34
    Rose Velay Cambon DVG 2 389 2,62
    Richard Blanco LO 1 711 1,88
    Jérôme Piques UDE - Cap21/LRC - PNO 1 410 1,55
    Gérard Jaeger ND 753 0,83
    Pierre Verdier EXD 738 0,81
    Bernard Zanusso UPR 716 0,79
    Inscrits 180 225 100,00 180 298 100,00  
    Abstentions 83 873 46,54 66 004 36,61
    Votants 96 352 53,46 114 294 63,39
    Blancs 3 013 3,13 2 664 2,33
    Nuls 2 240 2,32 3 087 2,70
    Exprimés 91 099 94,55 108 543 94,97

    Assemblée régionale élue[modifier | modifier le code]

    Groupes au conseil régional :
    •      Nouveau monde en commun : 26 sièges
    •      Socialiste républicain et citoyen : 49 sièges
    •      Radicaux de gauche : 17 sièges
    •      Union des élus de la droite et du centre : 23 sièges
    •      Front national - Rassemblement bleu marine : 40 sièges
    •      Non-inscrits : 3 sièges
    Répartition des sièges par parti et par département
    Liste Parti 09 11 12 30 31 32 34 46 48 65 66 81 82 Total
    Carole Delga
    Union de la gauche
    PS 1 3 3 6 12 1 9 1 2 2 2 4 1 47
    PRG 1 1 1 1 4 1 2 1 - 1 - 1 2 16
    MRC - - - - 1 - 1 - - - - - - 2
    EÉLV 1 - - 1 4 1 1 - - - 2 1 - 11
    PG - - 1 - 1 - 1 - - - - - - 3
    Ensemble ! - - - - - - 1 - - - - - - 1
    PCF - 1 - 1 1 - 1 1 - - 1 - - 6
    DVG - - - 1 2 - - - - 1 1 - - 5
    NGS - - - - - - 1 - - - - - - 1
    PO - 1 - - - - - - - - - - - 1
    Dominique Reynié
    Union de la droite
    LR - 1 1 3 4 1 3 - - - 2 1 1 17
    UDI - - 1 - 1 - 1 1 - 1 - - - 5
    DVD - - - - 1 - 1 - - - - - - 2
    Modem - - - - - - - - - - - 1 - 1
    Louis Aliot
    Front national
    FN 1 3 1 7 7 1 9 1 - 1 4 3 2 40

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. Art. L336 du Code électoral.
    2. a, b, c et d Art. L338 du Code électoral.
    3. Art. L346 du Code électoral.
    4. Art. L338-1 du Code électoral.
    5. « Résultats des élections régionales 2010 - Languedoc-Roussillon », sur interieur.gouv.fr.
    6. « Résultats des élections régionales 2010 - Midi-Pyrénées », sur interieur.gouv.fr.
    7. Régionales : Delga et Onesta veulent des états généraux du ferroviaire http://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/politique/elections/2015-12-10/regionales-delga-et-onesta-veulent-des-etats-generaux-du-ferroviaire.html
    8. a et b Régionales 2015 : Delga et Onesta scellent leur alliance dans le Midi http://www.lepoint.fr/regionales-2015/regionales-2015-delga-et-onesta-scellent-leur-alliance-dans-le-midi-08-12-2015-1988270_2592.php
    9. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    10. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    11. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    12. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    13. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    14. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    15. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    16. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    17. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    18. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    19. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    20. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    21. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    22. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 8 mai 2017).
    23. « L’UDI a désigné ses têtes de liste aux régionales, Jouanno sera bien en IDF », lcp.fr, 03/02/2015
    24. « Régionales Midi-Pyrénées – Languedoc-Roussillon : CPNT partenaire des Républicains et de ses alliés pour la reconquête », (consulté le 8 mai 2017).
    25. « Les chefs de file du MoDem pour les élections régionales », sur Mouvement Démocrate, (consulté le 8 mai 2017).
    26. « Elections Régionales #LRMP : A l’attention adhérents & sympathisants Modem 31 - Mouvement Démocrate 31 », sur www.modem31.fr, (consulté le 8 mai 2017).
    27. Élections régionales : Carole Delga est candidate pour être tête de liste PS sur un "ticket" avec Damien Alary, france3-regions.francetvinfo.fr, 15 janvier 2015.
    28. Élections régionales : le binôme Delga/Alary seul en piste au PS, Midi Libre, 5 février 2015.
    29. Régionales 2015 : Christian Teyssèdre officiellement candidat, france3-regions.blog.francetvinfo.fr, 14 janvier 2015.
    30. Régionales : Malvy et Vauzelle raccrochent, Libération, 8 janvier 2015.
    31. « Le PS a trouvé un (premier) allié en vue des régionales », sur Le Huffington Post, (consulté le 17 décembre 2015).
    32. « Régionales : Nouvelle Donne démarre sa campagne malgré les réticents », sur lejournaltoulousain.fr (consulté le 28 septembre 2015).
    33. « Union Populaire Républicaine (UPR) », sur Union Populaire Républicaine | UPR (consulté le 10 octobre 2015).
    34. « Régionales : le FN nomme 7 têtes de listes, dont Marion Maréchal-Le Pen en Paca », sur publicsenat.fr, .
    35. « Elections régionales 2015 : Gérard Onesta élu tête de liste EELV pour la grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon – - France 3 Midi-Pyrénées », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 11 mai 2015).
    36. « En Midi-Pyrénées, Gérard Onesta mène la danse des gauches face au PS », sur la-croix.com.
    37. « EELV : un projet participatif pour ramener l'espoir en politique », sur ladepeche.fr (consulté le 18 août 2015).
    38. « La coalition des contestataires », sur ladepeche.fr (consulté le 18 août 2015).
    39. « Lempereur candidat en Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon » (consulté le 8 mai 2017).
    40. Abdel Samari, « RÉGIONALES 2015 Damien Lempereur, Tête de liste de Debout la France en Midi-Pyrénées - Languedoc-Roussillon », sur objectifgard.com (consulté le 13 mai 2015).
    41. « ● Qui soutient Nicolas Dupont-Aignan ? », (consulté le 8 mai 2017).
    42. « Qui entoure Nicolas Dupont-Aignan ? », (consulté le 8 mai 2017).
    43. « Quelle est la marge d’erreur d’un sondage ? » (consulté le 8 mai 2017).
    44. Jean-Marie Pottier, « Le FN majoritaire dans une des 22 anciennes régions, le Languedoc-Roussillon », sur Slate, (consulté le 4 octobre 2016).

    Liens externes[modifier | modifier le code]