Verricourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Verricourt
Image illustrative de l'article Verricourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Arcis-sur-Aube
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Ramerupt
Maire
Mandat
Céline Prévot
2014-2020
Code postal 10240
Code commune 10405
Démographie
Population
municipale
46 hab. (2014 en augmentation de 9,52 % par rapport à 2009)
Densité 6,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 08″ nord, 4° 20′ 55″ est
Superficie 6,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Verricourt

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Verricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Verricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Verricourt

Verricourt est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le cadastre de 1837 cite les bois de Gilet, des-Dames, de Jeanne ; le Closet, la Héronnière, VilleGrange, Vivaseaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y avait une famille Verricourt au XIIe siècle sans qu'il soit possible de dire s'ils étaient seigneurs du lieu. La famille de Maisières en était seigneur du XVe siècle jusqu'au XVIIe siècle, ensuite ce furent les Réaulx au XVIIIe.
En 1789, Verricourt était en l'intendance et la généralité de Châlons, en l'élection de Troyes et au bailliage de Chaumont.

Vivaseaux[modifier | modifier le code]

C'était un moulin sur l'Auzon qui a appartenu à l'Abbaye de la Piété-Dieu-lès-Ramerupt et est cité jusqu'au XVIIe. Il y avait aussi une maison-Dieu qui dépendait de celle de Chalette et dépendait de l'Abbaye Saint-Loup de Troyes depuis 1206. Elle avait été fondée par Erard de Brienne mais fut détruite par la guerre de Cent Ans vers 1415. Les bâtiments étaient encore loués au XVIIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 M. Robert Lermite[1]    
mars 2014 en cours Mme Céline Prévot DVG Professeure
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2014, la commune comptait 46 habitants[Note 1], en augmentation de 9,52 % par rapport à 2009 (Aube : +1,58 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
128 138 115 137 149 148 125 124 107
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
114 110 109 101 101 93 78 76 71
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
76 81 72 70 58 56 68 67 63
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
65 58 50 30 38 44 42 41 46
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (38,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (23,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (54,8 % contre 48,7 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 54,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 13 %, 15 à 29 ans = 17,4 %, 30 à 44 ans = 17,4 %, 45 à 59 ans = 8,7 %, plus de 60 ans = 43,4 %) ;
  • 45,2 % de femmes (0 à 14 ans = 15,8 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 26,3 %, 45 à 59 ans = 10,5 %, plus de 60 ans = 31,6 %).
Pyramide des âges à Verricourt en 2008 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
4,3 
75 à 89 ans
0,0 
39,1 
60 à 74 ans
31,6 
8,7 
45 à 59 ans
10,5 
17,4 
30 à 44 ans
26,3 
17,4 
15 à 29 ans
15,8 
13,0 
0 à 14 ans
15,8 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2008 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,5 
75 à 89 ans
10,3 
13,7 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,3 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La paroisse était au doyenné de Brienne et à la présentation du chapitre de Pougy puis à l'entière collation de l'évêque. Elle avait comme succursale Pougy. L'église Saint-Nicolas, du XVIe siècle, est en partie voutée. Elle possède entre autres comme mobilier une Marie à l'Enfant[8] en bois avec des traces de polychromie. Une dalle de Iehan Soullier[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]