Morembert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Morembert
Morembert
Église à pans de bois dédiée à saint Jean-Baptiste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Arcis-sur-Aube
Intercommunalité Communauté de communes d'Arcis, Mailly, Ramerupt
Maire
Mandat
Dominique Henry
2014-2020
Code postal 10240
Code commune 10257
Démographie
Population
municipale
32 hab. (2016 en diminution de 27,27 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 14″ nord, 4° 19′ 48″ est
Superficie 2,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Morembert

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Morembert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morembert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morembert

Morembert est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Au cadastre de 183è[Quoi ?] sont cités : les Gravièress, le bois Jacquart et le bois de la Motte, Vaugotin.

Mon Warembert[1] et Montverembert[2], Morembert en 1317 qui citent motte et bois sans évoquer de village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Morembert était un fief qui relevait de la baronnie de Ramerupt et du duché de Pinay. Il est cité seulement ) partir du XVIe siècle mais des personnages portant le nom apparaissent en 1298. Les derniers seigneurs connu sont Antoine Chérot et Catherine de Saligny, son épouse qui sont négociants à Troyes en 1783 pour partie ; pour une autre part, Adelaïde d'Aulnay et son époux J-B Agenoust jusqu'en 1873.

En 1789, le village était de l'intendance et de la généralité de Châlons, de l'élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Chaumont.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 M. Camille Grosse    
mars 2008 En cours M. Dominique Henry[3] DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 32 habitants[Note 1], en diminution de 27,27 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
87120112107130134142130116
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
98101107868878707470
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
686051486354494546
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
502424312837464748
2013 2016 - - - - - - -
3732-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, avec 35 habitants, Morembert occupait le 414e rang en nombre d'habitants sur les 433 communes que compte le département.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (10,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (23,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 47,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 30,4 %, 15 à 29 ans = 8,7 %, 30 à 44 ans = 21,7 %, 45 à 59 ans = 34,8 %, plus de 60 ans = 4,3 %) ;
  • 52,1 % de femmes (0 à 14 ans = 32 %, 15 à 29 ans = 20 %, 30 à 44 ans = 16 %, 45 à 59 ans = 16 %, plus de 60 ans = 16 %).
Pyramide des âges à Morembert en 2008 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
4,0 
0,0 
75 à 89 ans
4,0 
4,3 
60 à 74 ans
8,0 
34,8 
45 à 59 ans
16,0 
21,7 
30 à 44 ans
16,0 
8,7 
15 à 29 ans
20,0 
30,4 
0 à 14 ans
32,0 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2008 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,5 
75 à 89 ans
10,3 
13,7 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,3 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint Jean-Baptiste est une des églises à pans de bois du Pays du Der. Elle était au doyenné de Margerie et une dépendance de la paroisse de Vaucogne. La première mention est une chapelle seigneuriale au XVIe siècle fondée par Anne de Saint-Belin et son époux Jean III de Boutigny. Elle fut placée sous le vocable de Saint-Jean qui était le patron de M. de Boutigny. L'église actuelle semble être le même bâtiment et fait 12 m de longueur, 6,1 m de largeur et 4,5 m de hauteur ; elle est sur un plan rectangulaire. Dans son mobilier il est à remarquer :

  • Des fonts baptismaux du XVIe siècle en calcaire portant un écu losange, d'azur à trois têtes de bélier d'argent, accornés d'or 2 et 1 qui sont les armes de Anne de Saint-Belin. Un écu chargé de six besants taillés moyen-relief (3 en chef, 2 en fasce et 1 en pointe) : probablement les armes de Jean de Boutigny[10].
  • Une croix processionnelle du XVIe siècle [11].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :