VLN Langstreckenmeisterschaft Nürburgring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VLN.
L'Opel Astra GTC de l'écurie Kissling Motorsport en 2009.
La BMW Z4 de Hanspeter Strehler en 2010.
La Porsche GT3 R hybrid au salon de Paris 2010.

Le VLN Langstreckenmeisterschaft Nürburgring (Championnat d'endurance VLN du Nürburgring) est un championnat organisé depuis 1977 sur la Nordschleife (Boucle nord du Nürburgring) par un groupement d'associations de sport automobile, le Veranstaltergemeinschaft Langstreckenpokal Nürburgring (ou plus simplement VLN).

Format[modifier | modifier le code]

Chacune des associations organise une course par saison en invitant les autres sur le tracé mythique du Nürburgring. Ce championnat reprend le même circuit, les mêmes règles et les mêmes compétiteurs que les 24 Heures du Nürburgring mais cette course n'en fait pas partie.

Les modèles utilisés sont à la fois des voitures de Tourisme et de Grand Tourisme.

Historique[modifier | modifier le code]

Plusieurs vainqueurs des 24 Heures du Nürburgring sont au palmarès de ce championnat comme Peter Zakowski, Hans-Jürgen Tiemann, Johannes Scheid, Sabine Reck, Hans Widmann... D'autres vainqueurs se sont fait connaître dans d'autres compétitions comme Claudia Hürtgen ou l'ancien cycliste Klaus-Peter Thaler.

En 2010, un championnat d'Allemagne (Deutsche GT Meisterschaft) est créé en incluant les 24 Heures du Nürburgring, des courses de l'ADAC GT Masters et des courses du VLN Langstreckenmeisterschaft Nürburgring.

Le , lors de la quatrième course de la saison la victoire est revenue à la Porsche 911 GT3 R Hybrid conduite par Marco Holzer, Patrick Long et Richard Lietz. Il s'agit de la première victoire d'une voiture hybride dans une compétition automobile d'importance[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]