Urville (Vosges)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Urville
Urville (Vosges)
L'église de la Translation-de-Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Eau
Maire
Mandat
Denis Cremel
2020-2026
Code postal 88140
Code commune 88482
Démographie
Gentilé Urvillois, Urvilloises
Population
municipale
57 hab. (2017 en diminution de 14,93 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 17″ nord, 5° 44′ 51″ est
Altitude 336 m
Min. 327 m
Max. 429 m
Superficie 4,02 km2
Élections
Départementales Canton de Vittel
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Urville
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Urville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Urville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Urville

Urville est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, Urville dépendait du bailliage de Neufchâteau et de la baronnie de Beaufremont. Le patronage de la cure d’Urville appartenait au seigneur de Beaufremont. La dîme était répartie entre les chanoines de Bourmont, le seigneur du lieu et le curé. De 1790 à l’an X, Urville a fait partie du canton de Vrécourt.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église de la Translation-de-Saint-Martin[1] est classée au titre des monuments historiques par arrêté du [2]. Le mur d'enceinte du cimetière est inscrit monument historique par arrêté du .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Raymond Kumpf    
mars 2001 En cours
(au 18 février 2015)
Denis Crémel    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 57 habitants[Note 1], en diminution de 14,93 % par rapport à 2012 (Vosges : -2,55 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
458411458466413363331296221
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
233247232214190174165157141
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
132123125112110116138124101
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017 -
8676646469665857-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Activité campanaire[modifier | modifier le code]

  • Joseph Antoine (1716, Robécourt / 1785, Ambleny), Fondeur de cloches à Urville
  • Nicolas Antoine (1747, Urville / 1823, Urville), Fondeur de cloches
  • Nicolas Liébaut (1750, Saint-Ouen-lès-Parey / 1832, Urville), Fondeur de cloches
  • Jean-Baptiste Antoine (1759, Urville / 1840, Neuilly-Saint-Front), Fondeur de cloches
  • Pierre Courteaux (1782, Auzainvilliers / 1857, Urville), Fondeur de cloches
  • Antoine Antoine (1784, Urville / 1845, Robécourt), Fondeur de cloches
  • Joseph Nicolas Liébaut, dit Joseph Nicolas Liébaut (1796, Urville / 1871, Urville), Fondeur de cloches
  • Joseph Nicolas Courteaux (1825, Urville / 1896, Lunéville), Fondeur de cloches

Maison Robert :

  • François Robert (1759, Robécourt / 1806, Urville), Fondeur de cloches
  • François Robert (1785, Robécourt / 1840, Urville), Fondeur de cloches
  • François Jules Robert (1815, Urville / 1899, Urville), Fondeur de cloches
  • Marie Jules Alfred Robert (1851, Urville / 1933, Nancy), Fondeur de cloches

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Strasbourg, Editions Publitotal, 4ème trimestre 1979, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Urville Eglise fortifiée p. 1193
  2. « Eglise de la Translation de Saint-Martin », notice no PA00107306, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.