Undercover (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Undercover.
Undercover
Album de The Rolling Stones
Sortie 7 novembre 1983
Enregistré 11 novembre - 17 décembre 1982, May 1983, fin juin - 1 août 1983
Durée 45:00
Genre Rock
Producteur Chris Kimsey & The Glimmer Twins
Label Rolling Stones/Virgin

Albums de The Rolling Stones

Albums subséquents des Rolling Stones

Undercover est le douzième album des Rolling Stones sorti en novembre 1983.

Tous les titres ont été écrits et composés par Mick Jagger et Keith Richards, sauf indications contraires. Cet album est injustement considéré comme l'un de leurs moins bons albums. Il a été enregistré alors qu'il y avait de vives tensions au sein du groupe.[réf. nécessaire]

Historique[modifier | modifier le code]

En raison des progrès récents dans la technologie de l'enregistrement, les Glimmer Twins (a.k.a. Mick Jagger et Keith Richards) ont officiellement rejoint dans le siège du producteur avec Chris Kimsey, le premier producteur extérieur des Stones avaient fait appel depuis Jimmy Miller. Ils ont commencé à enregistrer au Pathé Marconi Studios à Paris, en France en novembre 1982. Après la pause pour les vacances, ils ont terminé l'album à New York l'été suivant.

Les sessions de l'album ont été difficiles en raison des différents artistiques entre les leaders Mick Jagger et Keith Richards. Jagger était très conscient de nouveaux styles et voulait garder les Rolling Stones actuels et expérimentaux, tandis que Richards était apparemment plus axé sur les racines rock et blues du groupe. Par conséquent, il y a eu des frictions, et la tension entre les deux membres clés augmenterait au cours des prochaines années.

Les paroles de Undercover sont parmi les plus macabres de Jagger, avec beaucoup d'images macabres sur le tube "Undercover of the Night", une chanson politique rare sur l'Amérique centrale, ainsi que Tie You Up (The Pain of Love) et Too Much Blood, Jagger tente d'intégrer les tendances contemporaines dans la musique de danse. Musicalement, Undercover semble balancer entre hard rock, reggae et New Wave, reflétant la guerre de leadership entre Jagger et Richards à l'époque. Pretty Beat Up est en grande partie une composition de Ronnie Wood, et Jagger et Richards étaient tous deux réticents à l'inclure sur l'album.

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Analyse du contenu[modifier | modifier le code]

Pochette et disque[modifier | modifier le code]

Parution et réception[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Undercover Of The Night 4:33
2. She Was Hot 4:40
3. Tie You Up (The Pain Of Love) 4:15
4. Wanna Hold You 3:51
5. Feel On Baby 5:06
6. Too Much Blood 6:13
7. Pretty Beat Up (Jagger, Richards, Wood) 4:04
8. Too Tough 3:51
9. All The Way Down 3:12
10. It Must Be Hell 5:04
44:55

Personnel[modifier | modifier le code]

The Rolling Stones[modifier | modifier le code]

  • Mick Jagger : chant, chœurs, guitare électrique, harmonica
  • Keith Richards : guitare électrique, chœurs, chant sur "Wanna Hold You", basse sur "Pretty Beat Up"
  • Ronnie Wood : guitare électrique, guitare slide, chœurs, basse sur "Tie You Up" et "Wanna Hold You"
  • Bill Wyman : basse, percussion, piano sur "Pretty Beat Up"
  • Charlie Watts : batterie

Musiciens additionels[modifier | modifier le code]

  • Chuck Leavell : claviers, orgue, piano
  • Ian Stewart : piano sur She Was Hot et Pretty Beat Up, percussion
  • David Sanborn : saxophone
  • CHOPS : cuivres
  • Sly and Robbie : batterie et basse
  • Moustapha Cisse : percussion
  • Brahms Coundoul : percussion
  • Martin Ditcham : percussion
  • Jim Barber : guitare électrique principale sur Too Much Blood

Équipe technique[modifier | modifier le code]

  • Chris Kimsey et The Glimmer Twins : production
  • Bob Clearmountain : ingénieur du son et mixage

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]