Aller au contenu

Emotional Rescue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emotional Rescue

Album de The Rolling Stones
Sortie
Enregistré 18 janvier-, 10 juin-, novembre-décembre 1979
Compass Point Studios, Nassau, Bahamas
Studios Pathé Marconi, Boulogne Billancourt[1]
Durée 41:15
Genre Rock
Producteur The Glimmer Twins
Label Rolling Stones/Virgin
Critique

Albums de The Rolling Stones

Singles

  1. Emotional Rescue
    Sortie : 20 juin 1980
  2. She's So Cold
    Sortie : 22 septembre 1980

Emotional Rescue est le quinzième album studio des Rolling Stones. Il sort le 20 juin 1980 sur le label Rolling Stones Records et est produit par Jagger/Richards.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est enregistré immédiatement après la sortie de l'album Some Girls et est relativement bien accueilli des deux côtés de l'Atlantique bien que jugé terne et incohérent par la critique. Il est enregistré aux Bahamas dans les Compass Point Studios de Nassau ainsi qu’aux Studios Pathé Marconi de Boulogne Billancourt. Les sessions d'enregistrements se déroulent tout au long de l'année 1979.

Cet album se classe à la première place des charts dans de nombreux pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France.

Pour la première fois depuis plus de dix ans, il n’y a pas de tournée de promotion des Rolling Stones pour la sortie de l’album.

Pochette et disque[modifier | modifier le code]

La pochette d'album d'Emotional Rescue est conçue par le directeur artistique Peter Corriston avec des photos thermographiques prises par l'artiste britannique d'origine parisienne Roy Adzak à l'aide d'une caméra thermique, un appareil qui mesure les émissions de chaleur. L'édition d'origine est emballée dans une énorme affiche en couleur avec plus de photos thermiques du groupe avec l'album lui-même emballé dans un sachet en plastique. Le clip vidéo original tourné pour Emotional Rescue utilise également le même type de plans du groupe en train de jouer. Peu de temps après, une deuxième vidéo pour Emotional Rescue est tournée, réalisée par David Mallett (produit par Paul Flattery & Simon Fields) ainsi qu'une pour She's So Cold.

Parution et réception[modifier | modifier le code]

Sorti en juin avec la chanson titre à succès infusée de disco comme premier single, Emotional Rescue est un succès immédiat. La chanson titre atteint la troisième place du Billboard Hot 100. L'album a donné aux Rolling Stones leur premier album no 1 au Royaume-Uni depuis Goats Head Soup en 1973 et passe sept semaines au sommet des classements américains. Le single suivant She's So Cold se classe dans le top 30 tandis que Dance Pt. 1 atteint la 9e place du classement Billboard's Dance.

La réception critique a été relativement discrète, la plupart des critiques considérant l'album quelque peu stéréotypé et peu ambitieux, contrairement à l'album précédent. Écrivant dans Rolling Stone, Ariel Swartley a déclaré que "en ce qui concerne la musique,"familier" est un euphémisme. Il n'y a guère de mélodie ici que vous n'ayez jamais entendue chez les Stones auparavant"[9]. Le critique de Village Voice, Robert Christgau, l'a résumé comme "un album ordinaire des Stones" dans un essai accompagnant le sondage annuel des critiques de Pazz & Jop sur les meilleurs albums des années 1980, dans lequel Emotional Rescue a terminé 20e, un résultat qu'il a jugé "si loin d'être prolifique" pour "le plus grand groupe de rock and roll du monde"[10].

Les évaluations rétrospectives ont été un peu plus gentilles, plusieurs critiques louant les performances du groupe, malgré le matériau parfois léger. Stephen Thomas Erlewine d'AllMusic déclare que l'album "peut être principalement composé de remplissage, mais il est écrit et interprété de manière experte"[11]. Dans Christgau's Record Guide: The '80s (1990), Christgau a déclaré que, bien qu'il ne soit pas "génial", l'album possède un "charme [lyrique] du milieu des années 60" dans "des tropes tels que Where the Boys Go et She's So Cold", aux côtés d'un style musical "plus détendu" que d'autres disques moins que géniaux des Stones comme It's Only Rock 'n Roll (1974): "[La musique est] beaucoup plus allusive et irrégulière et sachant: pour de mieux en mieux, son disque n'est pas si monolithique, et la basse est au premier plan comme Bill était James Jamerson."[4]

En 1994, Emotional Rescue est remasterisé et réédité par Virgin Records, et à nouveau en 2009 par Universal Music. En 2011, il est publié par Universal Music Enterprises dans une version SHM-SACD uniquement japonaise. Le remaster de 1994 est initialement publié dans un CD en édition collector, qui reproduisait de nombreux éléments de l'emballage original de l'album, y compris l'affiche en couleur.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face 1
NoTitreDurée
1.Dance, Pt.1 (Jagger, Richards, Ron Wood)4:22
2.Summer Romance3:15
3.Send It To Me3:42
4.Let Me Go3:51
5.Indian Girl4:23
Face 2
NoTitreDurée
6.Where The Boys Go3:29
7.Down in the Hole3:58
8.Emotional Rescue5:39
9.She's So Cold4:13
10.All About You4:17
41:13

Musiciens[modifier | modifier le code]

Selon le livret inclut avec l'album :

The Rolling Stones[modifier | modifier le code]

  • Mick Jagger - chant (1-9), chœurs (1, 2, 6), guitare électrique (2, 4, 6, 8, 9), piano (8), percussions (1)
  • Keith Richards - guitare électrique (1-4, 6-10), guitare acoustique (5), basse (10), piano (10), chant sur (10), chœurs (1, 2, 6, 10)
  • Ronnie Wood - guitare électrique (1-4, 6, 7, 9, 10), guitare pedal steel (4, 5, 9), basse (1, 2, 6, 8), saxophone (1), chœurs (6, 10)
  • Bill Wyman - basse (3-5, 7, 9), synthétiseur de cordes (5, 8)
  • Charlie Watts - batterie, percussions

Musiciens supplémentaires[modifier | modifier le code]

Equipe technique[modifier | modifier le code]

  • Mick Jagger et Keith Richards : production
  • Chris Kimsey (en) : producteur associé, ingénieur du son
  • Snake Reynolds et Sean Fullan : assistants ingénieurs du son
  • Ted Jensen : mastering

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Charts
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[12] 21 semaines 2e
Drapeau de l'Australie Australie[13] 15 semaines 4e
Drapeau de l'Autriche Autriche[14] 22 semaines 2e
Drapeau du Canada Canada[15] 17 semaines 1er
Drapeau des États-Unis États-Unis[16] 51 semaines 1er
Drapeau de la France France[17] 58 semaines 1er
Drapeau de l'Italie Italie[18] - 5e 1980
Drapeau de la Norvège Norvège[19] 16 semaines 4e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[20] 27 semaines 2e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[21] 20 semaines 1er
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[22] 18 semaines 1er
Drapeau de la Suède Suède[23] 8 semaines 1er
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau de l'Espagne Espagne[24] Disque d'or Or 50 000 + 1980
Drapeau des États-Unis États-Unis[25] Disque de platine 2 × Platine 2 000 000 +
Drapeau de la France France[26] Disque d'or Or 100 000 + 1980
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[27] Disque de platine Platine 15 000 +
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[28] Disque d'or Or 50 000 + 1980
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[29] Disque d'or Or 100 000 +

Singles[modifier | modifier le code]

Single Chart Durée du
classement
Position Date
Emotional Rescue Drapeau des États-Unis Hot 100[30] 19 semaines 3e
Drapeau de l'Allemagne Single Top 100[31] 15 semaines 15e
Drapeau de l'Autriche Ö3 Austria Top 40[32] 10 semaines 9e
Drapeau de la Belgique (V) Ultratop[33] 5 semaines 16e
Drapeau du Canada RPM Top Singles[34] 20 semaines 1er
Drapeau de la France Single Top 100[35] 19 semaines 1er [Quand ?]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande RMNZ Singles Top40[36] 16 semaines 16e
Drapeau des Pays-Bas Mega Top 50[37] 11 semaines 5e
Drapeau du Royaume-Uni UK Singles Chart[38] 8 semaines 9e
Drapeau de la Suisse Schweizer Hitparade[39] 5 semaines 11e
She's So Cold Drapeau des États-Unis Hot 100[30] 13 semaines 26e
Drapeau du Canada RPM Top Singles[34] 7 semaines 11e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande RMNZ Singles Top40[40] 6 semaines 26e
Drapeau des Pays-Bas Mega Top 50[41] 6 semaines 23e
Drapeau du Royaume-Uni UK Singles Chart[38] 6 semaines 33e

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand les Rolling Stones s’éclataient à Boulogne-Billancourt », sur leblogdeboulogne.com (consulté le ).
  2. Stephen Thomas Erlewine, « Emotional Rescue – The Rolling Stones » [archive du ], AllMusic (consulté le )
  3. (en) « The Rolling Stones », sur blender.com,
  4. a et b Robert Christgau, Christgau's Record Guide: The '80s, Pantheon Books, (ISBN 0-679-73015-X), « R »
  5. MusicHound Rock: The Essential Album Guide, Farmington Hills, MI, Visible Ink Press, (ISBN 1-57859-061-2, lire en ligne Inscription nécessaire), 952
  6. "The Rolling Stones: Album Guide". rollingstone.com. Archived version retrieved 15 November 2014.
  7. David Hepworth, « Albums », Smash Hits, nos 10–23,‎ , p. 31
  8. Tom Hull, « Grade List: The Rolling Stones », sur tomhull.com, n.d. (consulté le )
  9. Ariel Swartley, « Emotional Rescue », sur Rolling Stone, (consulté le )
  10. Robert Christgau, « The Year of the Lollapalooza », The Village Voice,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en-US) « Emotional Rescue - The Rolling Stones | Songs, Reviews, Credits », sur AllMusic (consulté le )
  12. (de) « Albums chart Allemagne », sur Offizielle Deutsche Charts.de (consulté le ).
  13. « Albums chart Australie », sur hitsofalldecades.com (consulté le ).
  14. (de) « Albums chart Autriche », sur austriancharts,at (consulté le ).
  15. (en) bac-lac.gc.ca/Rpm/search database/emotional rescue
  16. (en) « Billboard 200 », sur Billboard.com (consulté le ).
  17. « Les albums classés par artiste (cliquer sur l'onglet et sélectionner "the rolling stones") », sur Infodisc,fr (consulté le ).
  18. (it) hitparadeitalia.it/Gli album più venduti del 1980
  19. (en) « Albums chart Norvège », sur Norwegiancharts,com (consulté le ).
  20. (en) « Albums Charts Nouvelle-Zélande », sur Charts,nz (consulté le ).
  21. (nl) « Albums chart Pays-Bas », sur dutchcharts.nl (consulté le ).
  22. (en-GB) « UK albums chart », sur officialcharts,com (consulté le ).
  23. (en) « Albums chart Suède », sur Swedischcharts,com (consulté le ).
  24. Spanish certifications for 1979-1990 (page 913, 1980 oros) consulté le 20 février 2019
  25. (en) « US Gold & platinum », sur riaa,com (consulté le ).
  26. « Certifications France », sur infodisc.fr (consulté le ).
  27. (en) « Certifications NZ », sur nztop40.co.nz (consulté le ).
  28. (nl) « Certifications Pays-Bas », sur nvpi.nl (consulté le ).
  29. (en) « Brit certified », sur BPI,co,uk (consulté le ).
  30. a et b (en) « Billboard Hot 100 », sur Billboard,com (consulté le ).
  31. « Singles chart Allemagne », sur offiziellecharts.de (consulté le ).
  32. (de) « singles chart Autriche », sur austriancharts.at (consulté le ).
  33. (nl) « Chart singles, Flandres », sur Ultratop,be/nl (consulté le ).
  34. a et b (en) « RPM Top singles Chart », sur Bac-Lac,gc,ca (consulté le ).
  35. « classement des singles - 21 septembre 1980 », sur tubesenfrance.com (consulté le ).
  36. (en) « Singles chart, Nouvelle-Zélande », sur Charts.nz (consulté le ).
  37. (nl) « Singles chart, Pays-Bas », sur DutchCharts.nl (consulté le ).
  38. a et b (en) « UK singles Chart », sur Official Charts.com (consulté le ).
  39. (de) « Single chart Suisse », sur hitparade.ch (consulté le ).
  40. (en) « Singles chart, Nouvelle-Zélande », sur Charts.nz (consulté le ).
  41. (nl) « Singles chart, Pays-Bas », sur DutchCharts.nl (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]