The Rock and Roll Circus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Rolling Stones Rock and Roll Circus

Réalisation Michael Lindsay-Hogg
Acteurs principaux
Sociétés de production BBC
Pays de production Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Genre Film musical
Durée 66 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Rolling Stones Rock and Roll Circus est un film musical réalisé par Michael Lindsay-Hogg.

Conçu à l'origine par Mick Jagger afin de promouvoir l'album Beggars Banquet, il n'a jamais été diffusé à la demande des Rolling Stones et ce pour des raisons qui demeurent toujours plus ou moins mystérieuses.

Après que les enregistrements ont longtemps circulé en bootleg, il est finalement sorti en CD et VHS 1996 sous le titre The Rolling Stones Rock'n'Roll Circus, tandis que des extraits, comme le A Quick One While He's Away des Who ont été visibles bien des années plus tôt.

Genèse[modifier | modifier le code]

Le , les Rolling Stones organisent un spectacle pour la télévision intitulé The Rock'n'Roll Circus. L'idée est que les plus grandes figures de la musique du Swinging London des années 1960 se produisent dans un studio de télévision, dans un décor de cirque. La diffusion de ce projet, conçu par Mick Jagger, à la télévision est finalement annulée par les Stones eux-mêmes, prétextant de la piètre qualité de leur performance[réf. nécessaire]. Le tournage du concert débute à 14 heures le , et se termine le lendemain à 5 heures du matin.

Le spectacle marque la dernière performance publique de Brian Jones avec les Rolling Stones. Le public présent assiste aussi à l'unique fausse performance de Tony Iommi (guitariste et membre fondateur de Black Sabbath) avec Jethro Tull puisqu'ils ont joué en playback, et à la représentation du premier mini opéra-rock des Who, A Quick One While He's Away (que l'on pourra visionner dans leur film documentaire de 1978, The Kids Are Alright). Enfin, tout juste deux semaines après la sortie de l'album blanc des Beatles, John Lennon interprète Yer Blues, accompagné par un supergroupe éphémère, baptisé The Dirty Mac et composé de Keith Richards à la basse, Eric Clapton à la guitare, et Mitch Mitchell à la batterie. Yoko Ono, complètement recouverte de tissu noir, se tient agenouillée face aux musiciens. Accompagnée du même groupe, et du violoniste israélien Ivry Gitlis, Yoko Ono donne ensuite une performance vocale improvisée, intitulée Whole Lotta Yoko.

Le spectacle est sorti en CD et VHS en 1996, puis en DVD en 2004. Bien avant est paru un CD édité en 1989 par Living Legend Product (Italie), sous la référence: LLR-CD 036, sur lequel une partie concerne le show des "Dirty Mac" et deux autres sont des enregistrements "Live" au Madison Square Garden en , et à l'Altamont Speedway en . Bien qu'incomplet c'est semble-t-il le premier CD paru sur le show Rock'N' Roll Circus.

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  1. Mick Jagger's Introduction of The Rock and Roll Circus
  2. Entry of the Gladiators (orchestre)
  3. Mick Jagger's Introduction of Jethro Tull
  4. Song For Jeffrey (Jethro Tull)
  5. Keith Richard's Introduction of The Who
  6. A Quick One While He's Away (The Who)
  7. Over The Waves (orchestre)
  8. Ain't That A Lot Of Love (Taj Mahal)
  9. Charlie Watts' Introduction of Marianne Faithfull
  10. Something Better (Marianne Faithfull)
  11. Mick Jagger's and John Lennon's Introduction of The Dirty Mac
  12. Yer Blues (The Dirty Mac)
  13. Whole Lotta Yoko (Yoko Ono, Ivry Gitlis, The Dirty Mac)
  14. John Lennon's Introduction of The Rolling Stones / Jumpin' Jack Flash (The Rolling Stones)
  15. Parachute Woman (The Rolling Stones)
  16. No Expectations (The Rolling Stones)
  17. You Can't Always Get What You Want (The Rolling Stones)
  18. Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)
  19. Salt of the Earth (The Rolling Stones)
Bonus de l'édition Deluxe 2019
  1. Checkin' up on My Baby (Taj Mahal)
  2. Leaving Trunk (Taj Mahal)
  3. Corinna (Taj Mahal)
  4. Revolution (Rehearsal) (The Dirty Mac)
  5. Warmup Jam (The Dirty Mac)
  6. Yer Blues (Take 2) (The Dirty Mac)
  7. Brian Jones' Introduction of Julius Katchen (Brian Jones)
  8. de Falla: Ritual Fire Dance (Julius Katchen)
  9. Mozart: Sonata in C Major-1st Movement (Julius Katchen)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]