Ugo Bienvenu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ugo Bienvenu
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (34 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Réalisateur
Dessinateur
Films notables Maman
Fog
Dolly.zéro

Ugo Bienvenu est un réalisateur et un dessinateur français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un diplôme de métier d'art en illustration à l'école Estienne, il intègre la section cinéma d’animation des Gobelins[1]. En 2010, à la suite de son séjour au California Institute of the Arts de Los Angeles, il s’oriente vers l’animation expérimentale. De retour en France, il intègre ainsi le programme « Image temps réel » en tant qu'étudiant chercheur à l'ENSAD. Il prolonge sa formation l'année suivante au sein d'Animation sans frontières[2].

Depuis 2010, il écrit et réalise des clips et des courts-métrages, seul ou accompagné (de Kevin Manach, Benjamin Charbit ou Félix de Givry). Ses films sont diffusés sur Arte et Canal+. Il participe à la fabrication de documentaires en tant qu'auteur graphique, story-boarder et directeur d'animation. En 2014, il participe à la création d'éléments de décors, à l'animation et à la conception du générique du film Eden de Mia Hansen-Løve pour lequel il intervient aussi comme acteur. La même année, il signe une BD sur papier, Sukkwan Island, adaptation du roman éponyme de David Vann[1]. En 2015, toujours avec Kevin Manach, il développe le projet de long-métrage d'animation Domenica écrit par Jean-Luc Fromental et Patrick Raynal (Miyu Productions).

En 2016, il dessine pour la presse et développe la mini série Antman, à nouveau avec Kevin Manach. Ils terminent cette mini série en 2017. En 2017, il publie un deuxième album BD, Paiement accepté, où il imagine la vie d'un fils de Donald Trump, exilé en France après une guerre civile aux États-Unis[3],[4].

Cette même année 2017, il fait partie du palmarès Les 30 éclaireurs de Vanity Fair[4]. Il signe, avec Kevin Manach, l'affiche officielle du Festival international du film d'animation d'Annecy, réalise le film d'ouverture des Nuits de la photographie des Rencontres Internationales de Photographie d'Arles avec Christian Debbane. Il fait ses premiers pas dans la mode en signant une première « Collab » avec la marque Edwin, et une petite campagne d’illustration pour la toute jeune marque Holiday.

En 2018, il crée la société de production, Remembers, avec Félix de Givry ainsi que la maison d’édition Réalistes avec Charles Ameline et Cedric Kpannou. Il signe une deuxième « Collab » avec La marque Edwin. Il réalise le clip Sphère of Existence pour l’artiste Antoine Kogut, première apparition de son robot Mikki. Il co-réalise dans la foulée le court métrage L’Entretien avec Félix de Givry pour la 3e scène, à l’opéra Garnier. Il signe une campagne illustrée et animée pour le produit cologne de Thierry Mugler. La même année, il signe des films publicitaires pour Hermès ainsi que son premier carré pour la maison.

En 2019, il dirige à nouveau des films publicitaires pour Hermès, mais aussi pour la marque de lunettes Coréenne Gentle Monster, qui lui commandera aussi une fresque murale pour le centre commercial Pékinois SKP. Il publie deux nouvelles BD, toutes deux remarquées. La première, Premium +, est sur le destin d'un homme, pétri de certitudes, un financier au parcours brillant qui chute finalement[5]. Son autre BD de 2019, Préférence système, reçoit le grand prix de la critique[6], fait partie de la sélection officielle au Festival d'Angoulême 2020, et est bien accueillie, derrière un titre un peu énigmatique faisant références aux « préférences systèmes » des ordinateurs Apple. L’œuvre est à sa manière « une réflexion sur l’opposition entre nature et culture, la contingence des êtres et des choses, et les pouvoirs de la transmission et de la création »[7],[8],[9].

En 2020, il sort sa cinquième bande dessinée B.0, comme un Dieu, chez les requins marteaux. Il imagine un cube monumental de plus de 5/5/5 mètres permettant aux spectateurs de rentrer à l’intérieur de son deuxième « carré Space Derby » grâce à une diffusion 360 d’une animation 3D à l’occasion du Hermès Carré club se déroulant à Dubai début 2021.Il réalise, dans la foulée, une campagne publicitaire Hermès pour la Chine mettant en scène son propre carré. En 2021 toujours sortent aux éditions realistes « développement durable » la suite de Premium+ ainsi que « Malavalle », premier livre en tant que scénariste dessiné par Josselin Facon. Il commence le développement de son premier long métrage Arco au sein de son studio.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Je t'aime court métrage
  • 2010 : Fragment clip pour Chris Adams
  • 2010 : Voyage chromatique, avec Kevin Manach clip pour Renart
  • 2011 : Une île court métrage
  • 2011 : Singing clip pour Agoria
  • 2012 : La Fin du monde, avec Benjamin Charbit et Kevin Manach court métrage
  • 2013 : Maman, avec Kevin Manach court métrage
  • 2015 : FOG, avec Kevin Manach clip pour Jabberwocky
  • 2015 : Holding up clip pour Jabberwocky
  • 2017 : Antman mini-série pour Marvel/Disney
  • 2017 : Dolly.zero clip pour Antoine Debarge
  • 2018 : Sphere of existence clip pour Antoine Kogut
  • 2018 : L’Entretien co-réalisé avec Félix de Givry court-métrage

Auteur graphique / réalisateur technique animation[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

Pochettes d'albums[modifier | modifier le code]

  • Lunar Lane de Jabberwocky Polidor Universal 2015
  • Dolly.zéro d'Antoine Debarge Single[10]
  • Sphere of existence d’Antoine Kogut chez Antinote
  • Love de JeSunde chez Vietnam
  • Tako Tsubo de L'Impératrice chez Miqroclima

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frédérique Roussel, « Ugo Bienvenu : Je fuis les effets artificiels et privilégie l’épure », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. « Préférence système. Ugo Bienvenu », sur le site du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême
  3. Anne Douhaire, « "Paiement accepté" d’Ugo Bienvenu, clin d’œil pop au cinéma », France Inter,‎ (lire en ligne)
  4. a et b ugo bienvenu, « Les 30 Éclaireurs : l'avant-garde française de moins de 30 ans », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Marius Chapuis, « Bien vu, Ugo Bienvenu », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c « Préférence système, d'Ugo Bienvenu, Grand Prix de la critique ACBD 2020 », sur acbd.fr, .
  7. Anne Douhaire, « Préférence système d’Ugo Bienvenu, exceptionnelle bande dessinée SF », France Inter,‎ (lire en ligne)
  8. Frédéric Potet, Cédric Pietralunga, Pauline Croquet et Cathia Engelbach, « Les 17 meilleures BD à offrir pour Noël. “Préférence système”, d’Ugo Bienvenu », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. Marius Chapuis, « Préférence système, un tri dans la nuit », Libération,‎ (lire en ligne)
  10. « Antoine Debarge : "Dolly Zero" en live sur Quotidien », tmc,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Potet, « Cauchemar en Alaska », lemonde.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]