Tribus d'Israël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des 12 tribus d'Israël.

Le premier livre de la Bible hébraïque ou de l’Ancien Testament, la Genèse, se termine avec l’installation en Égypte des Hébreux, ou plus exactement des douze fils de Jacob / Israël[1], fondateurs directs ou indirects des douze tribus.

Liste des tribus d'Israël[modifier | modifier le code]

  1. Tribu de Ruben fondée par Ruben
  2. Tribu de Siméon fondée par Siméon
  3. Tribu de Lévi fondée par Lévi
  4. Tribu de Juda fondée par Juda (dont provient la dynastie du roi David)
  5. Tribu d’Issacar fondée par Issachar
  6. Tribu de Zabulon fondée par Zabulon
  7. Tribu de Dan fondée par Dan
  8. Tribu de Nephthali fondée par Nephthali
  9. Tribu de Gad fondée par Gad
  10. Tribu d'Asher fondée par Asher
  11. Tribu de Joseph fondée par Joseph
    1. Tribu de Manassé fondée par Joseph, père de Manassé
    2. Tribu d'Éphraïm fondée par Joseph, père d’Éphraïm
  12. Tribu de Benjamin fondée par Benjamin

Le décompte des douze tribus d’Israël correspond donc aux douze fils de Jacob, sauf Lévi, les Lévites n’ayant pas de territoire propre, et sauf Joseph qui est remplacé par ses deux fils Manassé et Éphraïm.

Parfois on compte une tribu pour Lévi et les tribus d’Ephraïm et de Manassé sont regroupées en une unique « tribu de Joseph ».

À noter que le livre de l’Apocalypse, attribué à l’apôtre Jean, cite les douze tribus d’Israël au chapitre 7, versets 4 et suivants, sans mentionner la tribu de Dan, mais en citant celle de Lévi et, comme tribus à part entière celles de Joseph et de Manassé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Il dit encore : ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur. » Genèse 32.28
  2. Apocalypse 7,4–8