Siméon (Bible)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siméon.

Siméon ou Shim'on (en hébreu: שמעון) est le deuxième des douze fils de Jacob et de Léa dans la Genèse. Siméon meurt âgé de 120 ans la même année où Joseph meurt[1].

Récit biblique[modifier | modifier le code]

Siméon et sa sœur Dinah[modifier | modifier le code]

Dinah est violée par Sichem fils de Hamor[2] et pour se venger ses frères Siméon et Lévi tuent par surprise tous les hommes de la ville[3], tuent Hamor et son fils Sichem et reprennent leur sœur Dinah[4], puis se livrent au pillage[5]. Jacob critique l'action de Siméon et de Lévi[6]. Après la mort de Sichem, Dinah retourne dans sa famille avec Siméon qui l'épouse[7],[8],[9], Dinah ensuite divorce de Siméon et devient la seconde femme de Job le Husite dont elle a sept fils et trois filles[10],[11],[12],[13]. Plus tard avant de mourir Jacob maudit la colère de Siméon et de Lévi[14].

Siméon et son demi-frère Joseph[modifier | modifier le code]

Un jour Jacob envoie son fils Joseph rejoindre ses frères qui font paître son petit bétail[15]. Les frères de Joseph complotent pour le tuer[16] et Siméon et Gad s'apprêtent à le tuer[17]. Joseph se met alors derrière Zabulon et les supplie de ne pas le tuer[18]. Ruben intervient et leur dit de ne pas le tuer mais de le jeter dans un puits, son intention étant de l'en retirer plus tard[19]. Finalement Joseph est dévêtu de sa tunique[20] et jeté dans un puits sans eau[21] où il y reste affamé pendant trois jours et trois nuits[22]. Juda propose de vendre Joseph[23] à une caravane d'Ismaélites se rendant en Egypte[24]. Des Madianites retirent Joseph du puits sans eau et il est vendu pour vingt pièces d'argent[25]. Avant d'être vendu, Joseph est revêtu d'un vieux vêtement d'esclave[26]. En réalité, Gad et Juda le vendent pour trente pièces d'or, en cachent dix et en montrent vingt à leurs frères[27]. Siméon, Gad et six de leurs frères achètent des sandales[28]. Ruben n'est pas au courant de cette transaction et retourne au puits sans eau mais ne retrouve pas Joseph[29]. La tunique de Joseph est trempée dans le sang d'un bouc égorgé[30] par Dan[31] et portée à leur père Jacob[32] par Nephtali[33]. Jacob pense que son fils Joseph est mort dévoré par une bête sauvage[34] et se montre inconsolable[35].

Suite à une famine les fils de Jacob, dont Siméon et sauf Benjamin, font un premier voyage pour acheter du blé en Egypte[36] et sont mis en prison pendant trois jours[37]. Ils sont libérés mais Joseph retient prisonnier Siméon[38] et leur donne finalement du blé à emporter[39]. Joseph exige qu'ils fassent venir à lui Benjamin pour libérer Siméon[40]. Lorsque Joseph, vendu à des caravaniers puis devenu vice-roi d'Égypte, envoie chercher Benjamin auprès de leur père, il garde Siméon en otage (selon certains commentaires, il sépare ainsi Siméon et Lévi pour éviter des réactions belliqueuses).

La famine continuant[41] les fils de Jacob, dont Benjamin le plus jeune fils, font un deuxième voyage pour acheter du blé en Egypte[42]. Siméon est libéré[43] puis Joseph se fait reconnaître à ses frères[44] qui retournent en Canaan avec de nombreux présents[45] et apprennent à Jacob que Joseph est toujours vivant[46].

Jacob et toute sa descendance, dont Siméon, s'installent en Egypte[47].

Siméon et sa descendante Judith[modifier | modifier le code]

L'une de ses descendantes est Judith[48], l'héroïne du livre de Judith. Judith évoque la vengeance de Siméon son ancêtre après le viol de Dinah[49].

L'autre Siméon[modifier | modifier le code]

Dans les Évangiles (Luc II, 25-35), un homme également nommé Siméon qui attendit toute sa vie la venue du Messie, a été averti qu'il ne mourrait pas avant de l'avoir vu. Lorsqu'il voit Jésus enfant, accompagné de ses parents, il le bénit et annonce à Marie les œuvres merveilleuses auxquelles l'enfant est destiné.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Testament des douze Patriarches, Testament de Siméon I,1
  2. Genèse 34,2
  3. Genèse 34,25
  4. Genèse 34,26
  5. Genèse 34,27-29
  6. Genèse 34,30
  7. Midrash Genèse Rabba, J.Theodor et Ch.Albeck, Berlin, page 966
  8. Midrash Sekhel Tobh, édition Salomon Buber, Berlin 1901, page 194
  9. Midrash Hagadol, édition Salomon Schechter, Cambridge 1902, page 527
  10. Midrash Genèse Rabba, J.Theodor et Ch.Albeck, Berlin, pages 966-967
  11. Midrash Sepher Hayashar, édition Lazarus Goldschmidt, Berlin 1923, page 202
  12. Midrash Hagadol Genèse, édition Salomon Schechter, Cambridge 1902, page 527
  13. Testament de Job I,11
  14. Genèse 49,5-7
  15. Genèse 37,12-17
  16. Genèse 37,18
  17. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon I,5
  18. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon I,9
  19. Genèse 37,21-22
  20. Genèse 37,23
  21. Genèse 37,24
  22. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon II,2
  23. Genèse 37,27
  24. Genèse 37,25
  25. Genèse 37,28
  26. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon II,7
  27. Testaments des douze Patriarches, Testament de Gad I,10
  28. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon I,11
  29. Genèse 37,29-30
  30. Genèse 37,31
  31. Testaments des douze Patriarches, Testament de Zabulon II,5-7
  32. Genèse 37,32
  33. Midrash Sepher Hayashar, édition Lazarus Goldschmidt, Berlin 1923, pages 152-157
  34. Genèse 37,33
  35. Genèse 37,34-35
  36. Genèse 42,3-4
  37. Genèse 42,7
  38. Genèse 42,24
  39. Genèse 42,25
  40. Genèse 42,34
  41. Genèse 43,1
  42. Genèse 43,15
  43. Genèse 43,23
  44. Genèse 45,1-4
  45. Genèse 45,21-25
  46. Genèse 45,26-28
  47. Genèse 46,6-8
  48. Judith 9,2
  49. Judith 9,2-4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

À lire[modifier | modifier le code]