Transition post-soviétique en Ukraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La transition post-soviétique en Ukraine est le processus ayant permis la mise en place de la constitution ukrainienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de l'Ukraine est le même que celui de la République socialiste soviétique d'Ukraine, c'est-à-dire Crimée incluse, soit 603 700 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Indépendance de l'Ukraine vis-à-vis de l'URSS[modifier | modifier le code]

La République socialiste soviétique d'Ukraine (RSSU) est l'un des États fondateurs (en) de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). En 1985, Mikhaïl Gorbatchev est élu à la tête de l'URSS et met en place une série de réformes comme la perestroïka et la glasnost. Au lieu de sauver le régime, ces réformes démocratiques provoquent des émeutes en Europe comme celles ayant mené à la chute du mur de Berlin en août 1989.

En 1990-1991, plusieurs républiques membres de l'URSS proclament leur souveraineté puis leur indépendance. La XIIe législature du Parlement de la RSS d'Ukraine proclame la souveraineté de l'Ukraine le 16 juillet 1990 puis l'indépendance le 24 août 1991 vers 18 heures, heure locale. La proclamation d'indépendance est confirmée par les résultats du référendum du 1er décembre 1991 lors duquel 90,3 % des votants soutiennent l'indépendance du pays[1]. Leonid Kravtchouk, alors président du Conseil suprême, est élu nouveau président du pays le même jour. Après son élection, le président organise une élection présidentielle anticipée à cause d'une crise économique puis politique[1].

Crise en Crimée[modifier | modifier le code]

L'après-crise et la fin de la transition[modifier | modifier le code]

En 1994, Leonid Koutchma est élu président avec 52 % des voix. Il met en place des réformes économiques qui permettent un programme d'aide du Fonds monétaire international. Pourtant, à l'issue des législatives de 1994, le président n'obtient pas la majorité au parlement et doit composer avec l'opposition. Le , la XIIIe législature du parlement ukrainien adopte la Constitution, laquelle rentre immédiatement en application. Le nom officiel du pays, provisoirement simplement « Ukraine », est définitivement conservé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Histoire de l'Ukraine », Larousse,‎ (lire en ligne).