Thongue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Tongue et Tong (homonymie).
La Thongue
Illustration
La Thongue à Saint-Thibéry (Pont-Vieux XVIe siècle).
Caractéristiques
Longueur 33,4 km [1]
Bassin 150 km2 [1]
Bassin collecteur l'Hérault
Débit moyen 0,75 m3/s (Saint-Thibéry)
Nombre de Strahler 5
Organisme gestionnaire EPTB du syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault[2]
Régime méridional
Cours
Source source
· Localisation Pézènes-les-Mines
· Coordonnées 43° 34′ 54″ N, 3° 14′ 46″ E
Confluence l'Hérault
· Localisation Saint-Thibéry
· Coordonnées 43° 23′ 55″ N, 3° 25′ 19″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hérault
Régions traversées Languedoc-Roussillon

Sources : SANDRE:« Y230500 », Géoportail

La Thongue est une rivière française du département de l'Hérault, dans l'ancienne région Languedoc-Roussillon et un affluent de l'Hérault.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 33,4 km de longueur[1], la Thongue naît à Pézènes-les-Mines, au nord de Fos, passe à Gabian et à Pouzolles, puis à proximité d'Abeilhan et de Servian. Enfin, ses eaux se mêlent à celles de la Lène 1 km avant son confluent avec l'Hérault à Saint-Thibéry.

La conjonction d'une crue de la Thongue et d'une crue de l'Hérault rend difficile la situation de Saint-Thibéry.

Communes traversés[modifier | modifier le code]

La Thongue à Gabian.

Dans le seul département de l'Hérault (34), la Thongue traverse les onze communes[1] suivantes de Fos, Pézènes-les-Mines, Montesquieu, Roquessels, Gabian, Pouzolles, Abeilhan, Alignan-du-Vent, Servian, Montblanc, Saint-Thibéry

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Thongue traverse une seule zone hydrographique 'La Thongue' (Y236) de 150 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 73,92 % de « territoires agricoles », à 20,74 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 5,21 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB du syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Thongue a vint-trois affluents référencés[1]

  • ruisseau de Peyre Négadouire
  • ruisseau de Combe Gautier
  • ruisseau de la Borie
  • ruisseau de Roquessels
  • ruisseau de Verdairoles
  • ruisseau de Lène
  • ruisseau de Rennis
  • ruisseau le Rieutort
  • ruisseau de Ropil
  • ruisseau de Verloronne
  • ruisseau de Reynemaltre
  • ruisseau de Rozeillan
  • ruisseau du Pontil
  • ruisseau des Gourps
  • ruisseau de Combas
  • ruisseau de Rouch
  • ruisseau de la Cresse
  • ruisseau du Mazel
  • ruisseau la Lène, 17,2 km sur six communes avec cinq affluents et de rang de Strahler quatre
  • ruisseau de Saint-Michel
  • ancien lit de la Thongue
  • ruisseau Mère

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc le rang de Strahler est de cinq.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagement et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - La Thongue (Y230500) » (consulté le 10 février 2016)
  2. a et b « Le bassin de l'Hérault », sur www.fleuve-herault.fr (consulté le 9 février 2016)

SandreVoir et modifier les données sur Wikidata