Bérange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

le Bérange
(ruisseau de Vaulongue, Ruisseau de Cabane Serrière)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 20,9 km [1]
Bassin 76 km2 [1]
Débit moyen 0,75 m3/s (Candillargues) [réf. nécessaire]
Nombre de Strahler 3
Cours
Source source
· Localisation Montaud
· Coordonnées 43° 43′ 33″ N, 3° 57′ 25″ E
Embouchure étang de l'Or
· Localisation Mauguio
· Coordonnées 43° 36′ 35″ N, 4° 04′ 57″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Valantibus
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Hérault
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y3330500 », Géoportail

Le Bérange est un cours d'eau saisonnier de l'Est de l'Hérault qui se jette dans l'étang de l'Or.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 20,9 km de longueur[1], le Bérange est issu de la jonction au village de Saint-Drézéry des ruisseaux de Font Rauquette et de Vallongue[2]. Coulant alors du nord-ouest vers le sud-est, il est rejoint par les ruisseaux des Coulobres et des Mazes[2].

Là, il se dirige vers le sud, passe à l'est du village de Sussargues à travers une zone de collines boisées[2]. Il traverse la plaine à l'est de Castries où il est rejoint sur sa rive droite par les ruisseaux de la Garonne et du Valentibus, et passe entre les communes de Baillargues et Saint-Brès[2].

Dans la plaine de Mauguio, il se divise et joint plusieurs ruisseaux en s'écoulant à l'est de Mudaison et de Candillargues avant d'atteindre l'étang de l'Or à la pointe du Bérange[2].

Le long de son parcours, il sert de limite administrative entre les communes de Beaulieu et Sussargues, Saint-Geniès-des-Mourgues et Sussargues, Baillargues et Saint-Brès, Lansargues et Mudaison, Candillargues et Lansargues[2].

Sa formation a lieu à environ 75 mètres d'altitude à Saint-Drézéry pour finir au niveau de la mer à l'étang de l'Or[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Hérault, le Bérange traverse les douze communes suivantes[1], de Montaud, Beaulieu, Saint-Drezery, Sussargues, Saint-Genies-des-Mourgues, Castries, Saint-Brès, Baillargues, Lansargues, Mauguio, Mudaison, Candillargues.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Bérange tarverse une seule zone hydrographique Le Bérange (Y333) de 76 km2 de superficie[1]. Ce basin versant est constitué à 71,26 % de « territoires agricoles », à 16,16 % de « forêts et milieux semi-agricoles », à 10,67 % de « territoires artificialisés », à 2,56 % de « zones humides »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Bérange a huit tronçons affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de Vallongue,
  • le ruisseau de Font Rauquette,
  • ruisseau de Courbesac,
  • le ruisseau des Mazes,
  • le ruisseau des Coulobres
  • le Valentibus (rd), 6,1 km sur les quatre communes de Saint-Drezery, Sussargues, Saint-Genies-des-Mourgues, Castries avec deux affluents :
    • le ruisseau des Riaux,
    • le ruisseau des Garattes,
  • la Garonne,
  • le ruisseau du Chemin de la Prairie,

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - le Bérange (Y3330500) » (consulté le )
  2. a b c d e f et g Aigues-Mortes, carte topographique au 1/25 000 n° 2843 OT, Institut géographique national, 2e édition, 2000.
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :