Tetro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tetro
Réalisation Francis Ford Coppola
Scénario Francis Ford Coppola
Musique Osvaldo Golijov
Acteurs principaux
Sociétés de production American Zoetrope
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Italie Italie
Genre drame
Durée 126 minutes
Sortie 2009


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tetro est un film argentino-hispano-italo-américain réalisé par Francis Ford Coppola, sorti en 2009.

Le film est présenté à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2009. Production internationale en noir et blanc (avec quelques séquences en couleurs), Tetro ne connait qu'une sortie limitée aux États-Unis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Benjamin « Bennie » Tetrocini a dix-huit ans. Serveur sur un paquebot de luxe, il profite d'une escale à Buenos Aires pour retrouver son frère aîné, Angelo, un écrivain prometteur qui a brutalement rompu tout contact avec sa famille dix ans auparavant. Celui-ci s'est exilé et vit en Argentine avec sa compagne Miranda, qui l'a découvert dans un hôpital psychiatrique où il se faisait appeler Tetro. Les retrouvailles ne sont pas des plus amicales. Tetro revit, avec le retour de son frère, un passé douloureux partagé entre la figure de sa mère, une cantatrice morte dans un accident de voiture, qu'il conduisait, et la figure écrasante de son père, Carlo Tetrocini, compositeur et directeur d'opéra très connu.

Parallèlement, Bennie met en scène le livre inachevé d'Angelo, ce qui lui permet de s'intégrer dans le monde théâtral de Buenos Aires grâce à un concours présidé par une intellectuelle nommée « Alone », et de mieux connaître ses origines.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : VF sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[2])

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Durant le montage de son film L'Homme sans âge (2007), Francis Ford Coppola développe l'histoire de Tetro : « J'avais déjà une idée de l'histoire grâce à quelques pages de notes rédigées il y a très longtemps. Il y était question d'un adolescent parti à la recherche d'un frère aîné qui avait rompu brutalement tout lien avec sa famille. J'avais envie de situer le film dans une ville étrangère et j'ai choisi Buenos Aires tout simplement parce que j'y aime la musique, la culture et la nourriture. C'est ce petit fragment de récit que j'ai commencé à développer, alors que j'étais en plein montage de L'Homme sans âge »[3]. Le réalisateur avait découvert la capitale argentine dans les années 1990 lorsqu'il y avait présenté Lick the Star, réalisé par sa fille Sofia Coppola[3].

Francis Coppola porte ici à l'écran un scénario original, chose qu'il n'avait plus faite depuis Conversation secrète sorti en 1974, tous les autres scénarios étant basés sur d'autres œuvres[4].

Comme influences visuelles, Francis Ford Coppola avoue avoir revu avec son directeur de la photographie Mihai Mălaimare Jr. des films comme La Nuit (Michelangelo Antonioni, 1961), Baby Doll (Elia Kazan, 1956) et Sur les quais (Elia Kazan, 1954). Par ailleurs, ils utilisent un grand format large pour rappeler les films d'Akira Kurosawa[4].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Pour le rôle de Tetro, Francis Ford Coppola veut initialement Matt Dillon, qu'il a déjà dirigé dans Outsiders et Rusty James tous deux sortis en 1983. Cependant, l'acteur est pris par d'autres projets[4]. Alors que Joaquin Phoenix sera un temps envisagé, le réalisateur choisit finalement Vincent Gallo[5].

Le personnage d'Alone devait initialement être interprété par Javier Bardem. Francis Ford Coppola a finalement décidé d'en faire un personnage féminin et de créer ainsi une nouvelle tension avec Tetro. Carmen Maura obtient alors le rôle[3].

Tetro est le premier film tourné par Alden Ehrenreich.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a duré treize semaines, notamment à Buenos Aires ainsi que dans les studios Ciudad de la Luz à Alicante en Espagne[6].

Le tournage a été marqué, fin , par une plainte par le syndicat des acteurs argentins (Asociacion Argentina de Actores) contre la société de production Zoetrope Argentina car de nombreux acteurs argentins apparaissant dans le film n'auraient pas signé de contrat. L'organisation pose un ultimatum de 48 heures pour que Zoetrope Argentina présente les contrats. N'ayant pas de réponse, les acteurs argentins entament alors une grève. Cependant, Kathleen Talbert, la porte-parole de Francis Ford Coppola réfutera ces accusations et expliquera que le film a été tourné sans aucun problème[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques plutôt positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 70% d'opinions favorables pour 108 critiques et une note moyenne de 6,3410[7]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 65100 pour 26 critiques[8].

En France, le film obtient une note moyenne de 3,85 sur le site AlloCiné, qui recense 25 titres de presse[9].

Le magazine Cahiers du cinéma le classe 5e de son Top 10 des films sortis en 2009[4].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film ne connait qu'une sortie limitée dans la plupart des pays où il sort au cinéma. Ainsi, il ne connait pas de succès au box-office.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
518 522 $[10] [11] 17[11]
Drapeau de la France France 406 120 entrées[12] - -

Monde Total mondial 2 874 474 $[10] - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Plusieurs éléments du film sont en partie autobiographiques. Le réalisateur déclare avec ironie « rien n'est arrivé, mais tout est vrai »[4]. Ainsi, la rivalité entre le père et l'oncle de Tetro fait écho à la rivalité entre le père de Coppola, Carmine Coppola, et son oncle, Anton Coppola, eux aussi respectivement compositeur peu renommé (avant Le Parrain) et chef d'orchestre réputé. Coppola indique ainsi avoir repris de sa propre histoire familiale le dialogue où Carlo demande à Alfie de diriger une pièce sous un autre nom[14]. La scène dans laquelle Tetro parle de son père à l'hôpital psychiatrique est également en partie autobiographique, mais de la part de l'acteur Vincent Gallo, qui y décrit son propre père[14].

Comme pour Rusty James (1983), Francis Ford Coppola tourne son filme en noir et blanc avec quelques éléments en couleur[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 14 juin 2013
  3. a b c et d (en) « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le 22 octobre 2015).
  4. a b c d e et f (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Monika Bartyzel, « Vincent Gallo Replaces Matt Dillon in 'Tetro' », sur Moviefone, (consulté le 26 mars 2011)
  6. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  7. (en) « Tetro (2009) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 11 septembre 2020)
  8. (en) « Tetro Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 11 septembre 2020)
  9. « Tetro - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 11 septembre 2020)
  10. a et b (en) « Tetro », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  11. a et b (en) « Tetro - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 11 septembre 2020)
  12. « Tetro », sur JP's Box-office (consulté le 11 septembre 2020)
  13. (en) Awards sur l’Internet Movie Database
  14. a et b « Entretien avec Francis Ford Coppola », Cahiers du cinéma, no 651,‎ , p. 18-20

Liens externes[modifier | modifier le code]