Suriyothai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Suriyothai (สุริโยไท) est un film historique thaïlandais réalisé par Chatrichalerm Yukol[1], sorti en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début du XVIe siècle, en Thaïlande, la princesse Suryothai est une témoin directe des principaux événements de la vie du royaume d'Ayutthaya : mort du roi Ramathibodi II l'année de la grande comète (1529) ; mort du roi Borommaratcha IV de la variole importée par des portugais tout juste arrivés au Siam (1533) ; guerres entre petits royaumes ; intrigues de palais...

En 1548/49, la légendaire reine Suriyothai se joint à la bataille pour défendre son époux, le roi Mahachakrapat et sauver le royaume d'Ayutthaya des envahisseurs birmans du roi Tabinshwehti.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Ce film à gros budget fut le plus grand succès commercial local en salle de l'année, battant toutes les superproductions américaines sorties au même moment. C'était la première fois que le cinéma thaïlandais transgressait le tabou qui interdisait de représenter au cinéma la vie d'un souverain réel.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[2][modifier | modifier le code]


  • Pongpat Wachirabunjong (พงษ์พัฒน์ วชิรบรรจง) : Le Roi Somdet Phra Chairachathirat (Roi Chairacha)
  • Mai Charoenpura (ใหม่ เจริญปุระ) : Dame Srisudachan (Reine Sudachan, épouse secondaire du Roi Chairacha)
  • Penpak Sirikul (Thai: เพ็ญพักตร์ ศิริกุล) : La Reine Jiraprapa


Controverse[modifier | modifier le code]

Le professeur d'histoire de l'art thaïlandais Piriya Krairiksh, président de la Siam Society, dans le Bulletin de l'École Française d'Extrême Orient / Année 2003 / 90-91 / pp 539-544 "semble mettre en doute, à la lecture des chroniques, l'existence même d'une quelconque reine Suriyothai en suggérant qu'il s'agit encore d'une production du 19ème siècle destinée à fabriquer de l'histoire ancienne, à générer du patriotisme et à fonder l'idée du sacrifice de l'individu à l'État." (fin page 543 et page 544)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FILM IN REVIEW; "The legend of Suriyothai" », sur nytimes.com, The New York Times,
  2. « La légende de Suriyothai », sur telerama.fr, Télérama

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]