Radionomy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Radionomy
logo de Radionomy

Création
Disparition
Fondateurs Alexandre Saboundjian
Yves Baudechon
Gilles Bindels
Cédric van Kan
Forme juridique Société anonyme
Siège social Bruxelles
Drapeau de Belgique Belgique
Direction Alexandre Saboundjian
Activité Internet, Musique, Webradio
Site web http://www.radionomy.com

Radionomy était un service en ligne qui permettait aux internautes de créer leur propre webradio en ligne. La plate-forme fournissait à ses membres les outils nécessaires pour diffuser, promouvoir et monétiser leur radio gratuitement. Les activités de Radionomy étant arrêtées, il n'est plus possible de créer sa radio et les webradios existantes cessent de fonctionner le .

L’entreprise, créée en et lancée en 2008, a été mise sur pied par quatre entrepreneurs belges : Alexandre Saboundjian, Gilles Bindels, Cédric van Kan et Yves Baudechon. Devenu Radionomy Group, la société belge est de à une filiale de Vivendi.

Historique[modifier | modifier le code]

Radionomy est créée à Bruxelles en par quatre entrepreneurs belges : Alexandre Saboundjian, Gilles Bindels, Cédric van Kan et Yves Baudechon. Le site ouvre aux publics belge et français , permettant aux visiteurs d’écouter les webradios créées sur la plateforme. En un an, 1 000 webradios sont créées sur Radionomy[1].

En 2010, la fonction live est incorporée à toutes les webradios. Sur , Radionomy enregistre 3.600.000 auditeurs uniques en France et 13.900.000 dans le monde[2].

Le , la fonctionnalité « Play the radio » est lancée et permet à tous les créateurs de disposer d'un site web pré-conçu. En , Radinomy lance sa propre régie publicitaire, Adionomy, suivie le d'Adionomy Régie qui cible toute webradio.

Le , Radionomy arrive dans le capital de Hotmixradio. Le , Radionomy annonce la signature d'un accord avec la régie digitale américaine TargetSpot, et annonce l'installation de son siège américain à San Francisco le . Fin , Alexandre Saboundjian, PDG de Radionomy, devient gérant de Hotmixradio à la place de son fondateur Olivier Riou[3][source insuffisante].

Le , le Radio Manager passe d'un logiciel à exécuter en local à une version en ligne et devient RMO. Le , Radionomy lance Adiopack, la première offre digitale audio en France, en partenariat avec NRJ Group, Deezer et Hotmixradio[4][source insuffisante].

Le , Radionomy rachète la régie publicitaire américaine TargetSpot[5]. Le , Radionomy officialise le rachat de Winamp et SHOUTcast à AOL[6].

Le , Vivendi annonce avoir acquis 64,4 % du capital de Radionomy Group[7],[8].

Le , Vivendi revend Radionomy à son fondateur Alexandre Saboundjian. En , le groupe Radionomy devient AudioValley et est prêt à rouvrir son capital[9].

Le , AudioValley (nouvelle domination sociale) entre en bourse, le nom du service reste Radionomy[10].

Le , Radionomy ferme et fusionne avec Shoutcast, autre marque d'AudioValley[11].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le nom de Radionomy provient de la contraction de « radio » et « autonomy ». Le site de Radionomy permet de créer une webradio et/ou d'écouter les radios des autres utilisateurs. Les créateurs de radio disposent de la plateforme d'édition audio RMO pour définir leurs enchaînements de musique, contenu de type flash info, chroniques, ainsi que leurs jingles. Les créateurs peuvent aussi diffuser leur radio en direct. Le RMO permet de planifier la radio de manière qu’elle diffuse en permanence sur le Web, avec chaque jour une programmation différente. Les producteurs de radio peuvent aussi diffuser en direct sur leur radio depuis un logiciel de streaming audio compatible avec SHOUTcast. Le lecteur audio HTML5 peut s'intégrer sur n'importe quelle page web pour étendre sa diffusion.

Radionomy prend en charge les coûts de streaming et le paiement des droits d’auteur par l'intermédiaire de la SABAM. La société finance son service en diffusant au maximum quatre minutes par heure de publicité sur les radios créées.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • « International Excellence in Online Audio » décernée lors du RAIN Summit à Orlando, en Floride ()[12],[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 1000 webradios hébergées »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Vnunet.fr
  2. Radionomy publie enfin des chiffres d’audience !, Frenchweb.fr, 1er décembre 2010 (consulté le 12 mai 2017)
  3. http://www.societe.com/societe/hotmixmedias-491176798.html
  4. NRJ Global, Deezer, Radionomy et Hotmixradio lancent Adiopack, la première offre audio digitale en France, Radionomy.com (consulté le 12 mai 2017)
  5. La plateforme Radionomy fusionne avec TargetSpot
  6. Les Bruxellois de Radionomy rachètent Winamp, Lavenir.net, 7 janvier 2014 (consulté le 12 mai 2017)
  7. Vivendi : Acquisition de 64,4 % du capital de Radionomy, Tradingsat.com, 17 décembre 2015 (consulté le 12 mai 2017)
  8. VIVENDI : se déploie dans la distribution de contenus en prenant le contrôle de Radionomy, Zonebourse.com, 17 décembre 2015 (consulté le 12 mai 2017)
  9. « Radionomy devient AudioValley et est prêt à rouvrir son capital », L'Écho,‎ (lire en ligne, consulté le 7 octobre 2020).
  10. [1]
  11. « Radionomy - Discover Shoutcast », sur www.radionomy.com (consulté le 31 décembre 2019)
  12. (en) « Radionomy Wins Prestigious International Excellence in Online Audio Award », sur prnewswire.com, (consulté le 7 octobre 2020).
  13. « Radionomy, plate-forme de streaming audio, remporte les Rain Internet Radio Awards 2013 ! - Lawebradio.com - Actualités des radios digitales », sur Lawebradio.com - Actualités des radios digitales, (consulté le 7 octobre 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]