Symphonie nº 1 (Tchaïkovski)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 1.

Symphonie nº 1
« Rêves d'hiver »
Op. 13
Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Durée approximative 45 min
Dates de composition Mars 1866 – novembre 1868
Dédicataire Nikolaï Rubinstein
Création
Moscou, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Interprètes Nikolaï Rubinstein
Versions successives

La Symphonie no 1 en sol mineur, sous-titrée « Rêves d'hiver » (en russe : Зимние грёзы), opus 13, de Piotr Ilitch Tchaïkovski, fut composée entre mars 1866 et novembre 1868, et révisée par le compositeur pendant le printemps 1874[1].

Structure[modifier | modifier le code]

1. Грëзы зимнею дорогой (Rêve d’un voyage d’hiver).
Allegro tranquillo (2/4 - sol mineur)
2. Угрюмый край, туманный край (Pays désolé, pays brumeux).
Adagio cantabile, ma non tanto (4/4 - mi bémol majeur)
3. Scherzo.
Allegro scherzando giocoso (3/8 - ut mineur)
4. Finale.
Andante lugubre – Allegro moderato - Allegro maestoso -
Andante lugubre – Allegro Vivo (4/4 & 2/2 - sol majeur)

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la Symphonie no 1
Bois
1 piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes (en la et si bémol), 2 bassons
Cuivres
4 cors (en mi bémol et fa), 2 trompettes (en ut et ), 3 trombones (2 ténors et 1 basse), 1 tuba
Percussions
timbales, cymbales, grosse caisse
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Tchaïkovski s'investit énormément dans la composition de sa première symphonie. D'après son frère, Modeste, il en devint même malade. Dès la première représentation, l'œuvre connut un grand succès.

Les premières représentations de la version de 1866 eurent lieu à Moscou, le 3 / , sous la direction de Nikolaï Rubinstein. La version de 1874 fut jouée pour la première fois à Moscou, le 19 novembre / , sous la direction de Max Erdmannsdörfer.

La symphonie est dédiée à Nikolaï Rubinstein et son exécution dure environ 45 minutes.

Le surnom « Rêves d'hiver » de la symphonie n'est pas dû à la période durant laquelle Tchaïkovski la composa — elle fut au contraire écrite durant le printemps, l'été et une partie de l'automne 1866 — mais plutôt aux réminiscences hivernales ressenties par le compositeur durant son voyage de Saint-Pétersbourg à Moscou.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]