Orchestre symphonique de Vienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Orchestre symphonique de Vienne (en allemand Wiener Symphoniker) est un orchestre symphonique autrichien, le deuxième orchestre principal de Vienne à côté du célèbre Orchestre philharmonique de Vienne.

Historique[modifier | modifier le code]

L'orchestre est fondé en 1900 par Ferdinand Löwe en tant que Société des concerts de Vienne (Wiener Concertverein). En 1913, le Konzerthaus accueille l'orchestre à Vienne. En 1933, le nom actuel de l'orchestre est définitivement choisi.

Bien que la fréquentation de l'orchestre se soit raréfiée avec la radiodiffusion des concerts dès les années 1920, l'orchestre survit jusqu'à l'Anschluss. L'orchestre est alors utilisé pour la propagande du régime nazi et est dissous le .

Le premier concert après guerre a lieu le , avec la représentation de la troisième symphonie de Gustav Mahler dirigée par Josef Krips. Après dix années d'isolement, l'orchestre entreprend des tournées à l'étranger, comme à Bregenz pendant l'été 1946 pour le tout nouveau festival lors duquel il joue Bastien und Bastienne de Mozart[1]. Depuis cette date, l'orchestre participe chaque année au festival[1].

Le chef Herbert von Karajan dirige à son tour l'orchestre à travers toute l'Europe et en Amérique du nord.

En 1959 au Vatican, le pape Jean XXIII accueille l'orchestre dirigé par le jeune Wolfgang Sawallisch. L'orchestre accompagné de Sawallisch va également parcourir les plus grandes salles de concerts dans le monde entier.

Après des chefs aussi prestigieux que Carlo Maria Giulini ou Guennadi Rojdestvensky, c'est désormais Andrés Orozco-Estrada qui, depuis 2020, dirige l'orchestre.

Chefs principaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Wiener Symphoniker, "l'autre" orchestre de Vienne », France Musique, Au cœur de l'orchestre par Christian Merlin, le .
  2. a et b En tant que directeur de la Gesellschaft der Musikfreunde.
  3. En tant que conseiller artistique.
  4. Premier chef invité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]