Spiromètre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Un spiromètre est un instrument servant à faire une spirométrie : la mesure des volumes d'air inspirés et expirés par un patient ainsi que les débits s'y rattachant.


Types de spiromètres[modifier | modifier le code]

Un spiromètre portable moderne

Il existe deux grandes catégories de spiromètres :

  • les spiromètres mesurant un volume et fournissant le débit indirectement :
    • « cloche à eau »,
    • spiromètre à joint de déroulement,
    • soufflet ;
  • les spiromètres mesurant le débit et fournissant le volume indirectement :
    • turbine avec mesure optique de la vitesse,
    • spiromètre à fil chauffant,
    • mesure de la pression de part et d'autre d'une résistance.
    • ultrasonique, mesurer le temps de transit des deux ondes ultrasonores (mesurer également la capnographie)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Jullien, Le spiroscope à eau du médecin-artiste Jos Jullien, de la médecine au bien-être, La nouvelle cigale Uzégeoise, n°12, p 11-16, décembre 2015
  2. Spiroscope. Patent FR783105-A (8 juillet 1935)