SpiceJet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SpiceJet

Red. Hot. Spicy.
Flying for everyone

AITA OACI Indicatif d'appel
SG SEJ SPICEJET
Repères historiques
Date de création 2004
Fondateur Ajay Singh
Généralités
Basée à Aéroport international Indira-Gandhi
Autres bases Aéroport international Sardar Vallabhbhai Patel
Aéroport international d'Hyderabad
Taille de la flotte 54
Nombre de destinations 51
Siège social Gurgaon
Effectif 6 000 (2016)
Site web http://www.spicejet.com/
Données financières
Chiffre d'affaires 790 000 000 US$ (2016)
Résultat net 63 000 000 US$ (2016)

SpiceJet (AITA:SG/OACI:SEJ/Indiactif d'appel:SPICEJET) est une compagnie aérienne low-cost airline indienne dont le siège est à Gurgaon. C'est la quatrième compagnie indienne par nombre de passagers transportés[1]. La compagnie aérienne opère actuellement 270 vols quotidiens vers 41 destinations dont 34 indiennes et 7 internationales[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de SpiceJet remontent au mois de février 1993 quand ModiLuft a été lancé par l'industriel indien S K Modi, en partenariat technique avec la compagnie aérienne allemande Lufthansa. La compagnie a cessé d'opérer en 1996. En 2004, Ajay Singh a collecté les fonds pour faire rennaître SpiceJet sur le modèle de compagnies aériennes low-cost[3]. SpiceJet prend en leasing trois Boeing 737-800[4].

En 2014, dans un contexte d'une très forte compétition, SpiceJet a annoncé des promotions allant jusqu'à 50 %[5]. En août 2014, SpiceJet est devenu le second opérateur sur le marché domestique indien, en termes du nombre de passagers transportés en juillet, battant pour la première fois de son histoire Jet Airways[6]. En décembre 2014, SpiceJet a annulé un nombre important de vols locaux[7]. La Direction générale de l'Aviation Civile (DGCA) a publié un avertissement à son encontre concernant le non-paiement des salaires et charges. Les opérateurs aéroportuaires ont fait passer la compagnie en mode cash-and-carry, ce qui signifie qu'elle peut utiliser les services d'un aéroport seulement contre paiement instantané[8]. Le 17 décembre, tous les vols ont été annulés après que les compagnies pétrolières ont refusé de fournir du pétrole[9]. Les vols ont repris le lendemain[10]. En janvier 2015, le groupe Sun a vendu la totalité de ses parts au fondateur de la compagnie Ajay Singh[11].


Destinations[modifier | modifier le code]

Après 5 ans d'activité, SpiceJet a été autorisé à voler à l'international par l'Autorité des Aéroports de l'Inde le 7 septembre 2010. SpiceJet a lancé des vols au départ de Delhi vers Katmandou et de Chennai vers Colombo. Le premier vol international a été effectué le 7 octobre 2010 depuis Delhi[12]. En avril 2011, SpiceJet a anoncé avoir choisi Hyderabad Rajiv Gandhi International Airport comme base pour sa nouvelle flotte de Bombardier Q400 NextGen[13]. Le 6 mars 2017, la compagnie annonce le lancement d'une liaison entre Delhi et Bangkok[14].



Flotte[modifier | modifier le code]

SpiceJet Boeing 737-900ER décollant de l'Aéroport international Sardar Vallabhbhai Patel d'Ahmedabad

En février 2017, 48 appareils sont en service au sein de la flotte de SpiceJet[15].

En mars 2005, SpiceJet a commandé 20 Boeing 737-800 nouvelle génération[16]. En novembre 2010, SpiceJet a commandé 30 autres Boeing 737-800s en présence de Barack Obama. Le 9 décembre 2010, Bombardier Aerospace a annoncé que SpiceJet a commandé 15 Q400 NextGen turboprop et qu'il a mis une option sur 15 autres appareils[17]. Le 13 janvier 2017, Spicejet annonce avoir passé une commande auprès de Boeing pour 155 Boeing 737MAX8, plus 50 appareils en option. Initialement, cette commande prévoyait 42 appareils, en 2016.

Flotte de SpiceJet[18]
Avions En service Commandés Passagers
(Economique)
Notes
Boeing 737-700 2 149
Boeing 737-800 24 189
Boeing 737 MAX 8 155 tba Livraison commençant en 2018[19]
Boeing 737-900ER 4 212
Bombardier Dash 8 Q400 18 78
Total 48 155

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « IndiGo market share dips 2.6 per cent in July », The Economic Times, (consulté le 20 juin 2015)
  2. (en) Vipin V. Nair, « SpiceJet Rises in Mumbai on Report of Kingfisher Deal (Update2) », Bloomberg, (consulté le 30 août 2010)
  3. (en) « Company History – SpiceJet », moneycontrol.com (consulté le 30 décembre 2011)
  4. (en) « SpiceJet selects Boeing », SpiceJet (consulté le 30 décembre 2011)
  5. (en) « Jet Airways, SpiceJet offers 50 percent discount », Patrika, (consulté le 15 janvier 2015)
  6. (en) « SpiceJet edges past Jet Airways to be second largest passenger carrier for July », Business Standard, (consulté le 5 septembre 2014)
  7. (en) Kandavel, Sangeetha, « SpiceJet cancels 1,800 flights », The Hindu, (consulté le 15 janvier 2015)
  8. (en) Mishra, Mihir, « Airport operators put SpiceJet on cash-and-carry », The Economic Times, (consulté le 15 janvier 2015)
  9. (en) « SpiceJet: Indian airline planes 'grounded' », BBC, (consulté le 15 janvier 2015)
  10. (en) « SpiceJet: Indian airline resumes flights », BBC, (consulté le 15 janvier 2015)
  11. (en) Mishra, Laltendu, « SpiceJet changes hand », The Hindu, (consulté le 15 janvier 2015)
  12. (en) « SpiceJet to commence international operations. Booking opens for flights to Colombo and Kathmandu. », SpiceJet (consulté le 30 décembre 2011)
  13. (en) « Hyderabad’s RGIA to be a key base for SpiceJet’s Q-400 operations », SpiceJet (consulté le 30 décembre 2011)
  14. « La low cost SpiceJet annonce un Delhi – Bangkok », Air Journal,‎ (lire en ligne)
  15. https://www.planespotters.net/airline/SpiceJet
  16. (en) « Star Navigation Announces Firm Orders from SpiceJet. », SpiceJet (consulté le 27 janvier 2013)
  17. (en) « Bombardier Sells 15 Q400 NextGen Aircraft to India's SpiceJet », Bombardier (consulté le 30 décembre 2011)
  18. (en) « SpiceJet Fleet »
  19. (en) « Air India contemplates Boeing 737 Max for no-frills subsidiary » (consulté le 17 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]