Sony Ericsson Xperia Play

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sony Ericsson Xperia PLAY
Sony Ericsson Xperia Play
Fabricant Sony Ericsson
Année 1er avril 2011
Fonctions
Écran Tactile capacitif, 854 x 480 pixels WVGA, 4.0 pouces, TFT LCD, 16:9, 16M de couleurs
Appareil photo Arrière : 5,1 megapixels, autofocus, flash
Caractéristiques
Processeur Qualcomm Snapdragon MSM8255 (CPU Scorpion & GPU Adreno 205) 1000
Processeur graphique Adreno 205
Mémoire interne 512 Mo de RAM
Espace de stockage 400 Mo interne
Carte mémoire Carte MicroSD ou MicroSDHC jusqu'à 64Go maximum (carte de 8Go fournie avec l'appareil).
Système d'exploitation Android 2.3 (Gingerbread) avec Sony Ericsson UI
Connectivité Prise casque jack 3,5 mm, port micro USB 2.0, WiFi 802.11 b/g/n, Bluetooth 2.1 EDR, DLNA
Réseaux GSM / GPRS / EDGE et HSDPA
Batterie 1500 mAh
Mesures
Dimensions 119.0 x 62.0 x 16.0 mm
Masse 175,0 g
Chronologie des versions
Sony Ericsson Xperia Neo Suivant

Le Sony Ericsson Xperia Play surnommé PlayStation Phone est un appareil hybride entre téléphone mobile et console de jeux portable par Sony et utilisant Android.

Il est assemblé par Sony Ericsson, la filiale téléphonie mobile de Sony, l'entreprise détentrice de la marque PlayStation.

Développement[modifier | modifier le code]

Alors que les jeux sur smartphone commercialisés via les magasins en lignes App Store (pour iOS) et Google Play (pour Android) connaissent un succès grandissant; que les ventes de jeux PlayStation Portable sont en déclin en occident[1]; l’Xperia Play, et les services en ligne qu’il met en œuvre (PlayStation Suite), sont une tentative de Sony, pour non seulement attaquer un marché détenu majoritairement par Apple[2], en proposant un smartphone adapté aux jeux, mais aussi de capitaliser sur l'immense catalogue de jeux PlayStation, jusque-là uniquement exploité par les consoles de la marque Japonaise.

Sony avait d’ailleurs tenté de recoller dans le domaine du dématérialisé en créant une console lisant uniquement des jeux à télécharger sur le PlayStation Store, la PSP Go, mais n'a pas eu le succès escompté[3].

En novembre 2010, le directeur marketing France de Sony Ericsson, David Mignot, a déclaré que l'entreprise allait être leader sur le segment du multimédia en 2011, renforçant l'idée d'un PlayStation Phone[4].

Il a eu comme nom de code Sony Ericsson Z1 ou Sony Ericsson Zeus. guj

Description[modifier | modifier le code]

Le Xperia Play en position fermée

Premières informations[5][modifier | modifier le code]

Le 27 octobre 2010, après de nombreuses rumeurs, le site Engadget fournit des photographies d'un appareil qui serait en sa disposition. Mais actuellement aucune source sérieuse n'a pu vérifier ces informations.

Le site fait état d'un téléphone portable fonctionnant sous le système d'exploitation Android, dans la version Gingerbread, qui devrait arriver en fin d'année 2010.

Il posséderait une puce Qualcomm de 1 GHz et son écran mesurerait environ 4 pouces. Celui-ci devrait être multi-touch, et il glisserait, laissant apparaître non pas un clavier Azerty mais des touches directionnelles à la gauche, les touches carré, triangle, rond et croix à droite, mais aussi touchpad au milieu.

Le port microSD remplacerait le Memory Stick.

Mais les images sont contradictoires, et une photographie montrant l'interface fait état de touches A et B, alors que la PlayStation n'a jamais considéré de telles touches, et que l'inspection de l'appareil ne fait pas état de ces boutons.

Le 26 janvier 2011, Engadget propose une preview de l'Xperia Play. On y découvre un smartphone doté d'un processeur Qualcomm MSM8655 (1Ghz) et d'une partie graphique Adreno 205. Des spécifications relativement comparables à celles d'un Androidphone haut-gamme. Le téléphone possède aussi un clavier coulissant laissant apparaître les touches et boutons propres à la marque PlayStation. L'ensemble fait fortement penser à la PSP Go [6]. L'Xperia Play devrait utiliser le service multiplateforme PlayStation Suite afin de proposer des jeux PSone et PSP sur Android, annoncé par Sony lors d'un événement organisé à Tokyo le 27 janvier[7].

Présentation officielle[modifier | modifier le code]

Un stand de démonstration lors du Mobile World Congress de Barcelone

L'Xperia Play a officiellement été présenté par Sony Ericsson le 13 février au MWC de Barcelone[8].

Sony a indiqué que le développement du combiné n'aurait pu se faire sans l'aide de Google[9].

Durant la fin-mars 2011, l'opérateur Virgin Mobile proposera l'appareil en France[10].

L'appareil est en vente au niveau mondial depuis le 1er avril 2011. À son lancement, plus de 60 jeux tirés du catalogue PlayStation sont déjà proposés et tous sont téléchargeables gratuitement la première semaine de lancement, promotion marketing oblige.

Réception[modifier | modifier le code]

Les avis concernant ce smartphone sont assez mitigés, car cet appareil joue sur plusieurs segments. En effet, le Journal du geek préfère l'Xperia arc à l'Xperia Play pour le côté simplement smartphone mais que la partie jeux est intéressante avec son clavier bien que manquant actuellement de jeux[11]. Pour sa part, Les numériques a un avis plus positif concernant l'appareil, en indiquant le grand apport sur la partie jeux tout en ayant un petit souci d'ergonomie par rapport à une PSP classique[12]. Clubic y voit un bon téléphone et critique l'accès aux touches L et R mais met en avant la bonne autonomie ainsi que la bonne surcouche graphique[13].

Ice Cream Sandwich[modifier | modifier le code]

Malgré plusieurs annonces promettant la mise à jour du Xperia Play vers Android Ice Cream Sandwich et la mise à disposition d'une rom beta officielle ICS [14], Sony renonce finalement à cette mise à jour en mai 2012[15], invoquant une expérience de jeu compromise.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Unit sales of hardwar (since April 2006), Sony
  2. App Store : 2 milliards de chiffre d'affaires en 2011 ?, iGeneration, Christophe Laporte, 3 janvier 2011
  3. PSP Go : échec ou réussite ? Premiers éléments de réponse..., GamePro, 7 octobre 2009
  4. David Mignot, Sony Ericsson : "En 2011, nos smartphones offriront la meilleure promesse multimédia", Business Mobile, 9 novembre 2011
  5. (en) The PlayStation Phone, Joshua Topolsky, engadget, 26 octobre 2010
  6. (en) Exclusive: Sony Ericsson Xperia Play (PlayStation Phone) preview, engadget, Richard Lai, 26 janvier 2011
  7. (en) PlayStation Meeting 2011, Sony, 27 janvier 2011
  8. (en) Sony Ericsson Xperia Play MWC 2011 hands-on! (updated with video), engadget, Ross Miller, 13 février 2011
  9. Sony remercie Google pour le Xperia Play, Play3-Live, 15 février 2011
  10. Le Sony Ericsson Xperia Play chez Virgin Mobile à la fin mars, FrAndroid, 28 février 2011
  11. Test : Sony Ericsson Xperia Play, Journal du Geek, 11 avril 2011
  12. Test SE Xperia Play, le smartphone qui se prend pour une console, Les numériques, Tristan François, 21 avril 2011
  13. Test de l'Xperia Play : véritable "gamephone" ou Rolls de l'émulation ?, Clubic, Paul-Emile Graff, 8 avril 2011
  14. Rom beta officielle ICS pour Xperia Play, Blog SonyMobile, 23 février 2012
  15. Update on ICS rollout for Xperia, Blog SonyMobile, 25 mai 2012