/e/

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

/e/
Logo
Image illustrative de l’article /e/

Famille Type Unix
Langues
Type de noyau noyau monolithique (Linux)
État du projet Actif
Dépôt gitlab.e.foundation/eVoir et modifier les données sur Wikidata
Plates-formes ARM, ARM64, x86, x64
Entreprise /
Développeur
e Foundation (et communauté du logiciel libre /e/)
Licence Apache 2 [1], MIT[2], et d'autres licences[3]
États des sources Open source
Dernière version stable 1.0 ()[4]Voir et modifier les données sur Wikidata
Gestionnaire de paquets basé sur APK (des dépôts optionnels sont disponibles s'ils ont été installés par l'utilisateur tel que F-Droid, Amazon Appstore ou Google Play Store)
Site web e.foundation

/e/ est un système d’exploitation open source basé sur Android, exempt des produits Google et doté de ses propres services Web (non obligatoires), créé par le développeur de logiciels français et fondateur de la distribution Linux Mandrake, Gaël Duval.

Le développeur, mécontent du manque de protection des données personnelles des utilisateurs et de l'interface utilisateur Android, fonde « eelo » en [5] qui par la suite est renommé « /e/ » en raison de problèmes de marque[6]. Duval réussit à obtenir un soutien financier sur les plateformes de financement participatif Kickstarter et Indiegogo[7] avec un objectif de financement de 25 000 , qui est dépassé après une courte période[8]. La fondation caritative « e Foundation » est fondée en [9].

En mars 2020, Gaël Duval annonce sur Twitter que /e/ est désormais disponible sur deux ordinateurs portables (dont le Pinebook) en version bêta et avec un OS basé sur Android Nougat[10][source insuffisante].

En mai 2021, l'OS /e/ est basé (forked en anglais) sur Android 10 (dite « Q »)/LOS 17 (branche /e/-0.x-Q)[11].

Développement[modifier | modifier le code]

/e/ se compose de divers projets open source et propriétaires existants, ainsi que des projets développés en interne. Par exemple, le système est basé sur LineageOS et est livré avec la réimplémentation libre des services Google microG, un client de courrier électronique basé sur K-9 Mail[12], ainsi que Signal et Telegram pour les communications par SMS ou chat. Les contacts et les fichiers sont envoyés via DavDroid ou par synchronisation avec un serveur Nextcloud.

En , la première version bêta de /e/ est publiée sur la base d'Android 7.1[13]. La première version stable est lancée début 2019 sur Android 8.1.

Le fournisseur d’emplacement réseau de Mozilla est utilisé pour déterminer l’emplacement. Le lanceur et le pack d'icônes sont cependant des développements propres[13].

Pour 2021 la feuille de route énoncée par Gaël Duval est la suivante : une compatibilité améliorée de MicroG pour assurer qu'autant d'applications que possible puissent fonctionner sans les Google Play Services, des améliorations sur le lanceur Bliss, sur le module photographique, la prise en charge des multilentilles, l'intégration au système et activation par défaut du blocage des traceurs incrustés dans les applications, le chiffrement de bout-en-bout des données envoyées et stockées sur le cloud /e/ ou sur un cloud personnel, un code pin « nucléaire » pour effacer en cas d'urgence la totalité du contenu du smartphone, une réduction de l'empreinte carbone du système d'exploitation /e/, une reconnaissance vocale hors ligne, les appels de norme 4G (en prévision de la caducité des normes 2G et 3G)[14].

En octobre 2021, Gaël Duval annonce que les smartphones commercialisés sous le système d'exploitation /e/OS, ainsi que les services /e/cloud le seront désormais sous la marque « Murena »[15]. La marque initiale /e/ devait à l'origine être temporaire[16]. Elle a cependant été utilisée de 2019 à 2021. La marque Murena a été déposée au niveau européen en octobre 2020[17]. Il aura donc fallu un an avant son lancement officiel.

La marque /e/ continuera à être utilisée pour le système d'exploitation /e/OS.

Matériels pris en charge[modifier | modifier le code]

À partir d'octobre 2021, les smartphones commercialisés sous le système d'exploitation /e/ prennent le nom de « Murena smartphones »[15].

En date du , /e/ peut être, officiellement, installé sur 248 modèles différents de smartphones, dont Essential, Fairphone, Google, HTC, Huawei, LeEco, LG, Motorola, OnePlus, Samsung, Sony, Wileyfox, Wingtech, Xiaomi, YU et ZTE[18]. Les images d'installation sont labellisées « nightly », bien qu'elles soient généralement générées tous les deux jours[19].

Communauté[modifier | modifier le code]

En , /e/ avait une base d'environ 1 700 utilisateurs actifs[20].

En juin 2021, /e/ compte 20 000 utilisateurs quotidiens[21].

Partenariat avec Fairphone[modifier | modifier le code]

Le 30 avril 2020, Fairphone annonce un partenariat avec l’« e Foundation » pour distribuer le Fairphone 3 doté du système d'exploitation /e/[22]. Cet appareil sera vendu sur le site Internet de l’e Foundation avec /e/ préinstallé (au lieu du système Android originel)[23].

L'e Foundation travaille à l'adaptation de l'/e/OS au Fairphone 4 (sorti à l'automne 2021) pour un lancement d'ici Noël 2021[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « android_vendor_lineage_LICENSE », e Foundation (consulté le )
  2. « www_LICENSE at master · LineageOS/www », e Foundation (consulté le )
  3. « Other licenses can be viewed per repo on Gitlab under NOTICE/LICENSE files », e Foundation (consulté le )
  4. « https://gitlab.e.foundation/e/os/releases/-/releases/v0.23-pie »
  5. Vishal Mathur, « Eelo’s crowdfunding success shows how important data privacy is for users », (consulté le )
  6. Ferdinand Thommes, « Android-Alternative: Aus eelo wird /e/ », linuxnews.de, (consulté le )
  7. « eelo: Neues Android OS ohne Google Anbindung auf Kickstarter », MobileGeeks Deutschland, (consulté le )
  8. « eelo will Android von Google und seinen Services befreien », ZDNet.de, (consulté le )
  9. « Über /e/ », e.foundation (consulté le )
  10. (en-US) « Smartphones », sur /e/ documentation (consulté le )
  11. Frequently Asked Questions, From which version of Android is /e/ forked?.
  12. « Neues Google-freies Android Custom ROM namens /e/ startet Betaphase » (consulté le )
  13. a et b « /e/: Komplett Google-freier Android-Ableger vorgestellt », Der Standard (consulté le )
  14. (en) Gaël Duval, « /e/ & 2021: the year everything is going to change (2/2) — A product roadmap », sur Medium, (consulté le )
  15. a et b (en) Gaël Duval, « Murena smartphones and cloud will protect our privacy », sur Medium, (consulté le )
  16. « #BetterWeb 10 : Gaël Duval - Un smartphone respectueux de votre vie privée, c'est possible ! » (consulté le )
  17. « MURENA (Marques) - Data INPI », sur data.inpi.fr (consulté le )
  18. (en) « Smartphones list », sur doc.e.foundation (consulté le )
  19. Liste de toutes les versions publiée de l'OS
  20. « Update 30: 1,700 /e/ users accounts and counting! Do you have your account? · eelo, a mobile OS and web-services, in the public interest », sur Kickstarter
  21. « Que devient /e/, le système d'exploitation mobile dégooglisé? », sur Techniques de l'Ingénieur (consulté le )
  22. (en-US) « Keeping your data safe with /e/OS », sur Fairphone, (consulté le )
  23. Ulrich Rozier, « En adoptant l'OS /e/, Fairphone fait expressément le choix de se libérer de Google », sur Frandroid, (consulté le )
  24. « Fairphone 4 avec Services - Essentiel et duo protecteur », sur Commown (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]