Saison 2018 de l'équipe cycliste Boels Dolmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Boels Dolmans 2018
Généralités
Code UCI
DLTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
27Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
1re

La saison 2018 de l'équipe cycliste Boels Dolmans est la neuvième de la formation. Deux jeunes coureuses rejoignent l'équipe : la Polonaise Anna Plichta et l'Américaine Skylar Schneider. Au niveau des départs, la Polonaise Katarzyna Pawłowska quitte l'équipe. Nikki Brammeier décide quant à elle de se consacrer pleinement au cyclo-cross. Mi-mars, Elizabeth Deignan annonce être enceinte et donc ne pas participer à la saison 2018.

Anna van der Breggen effectue une grande saison. Elle remporte en solitaire les Strade Bianche et le Tour des Flandres. Elle conserve ses titres sur la Flèche wallonne et sur Liège-Bastogne-Liège. Afin de préparer au mieux les championnats du monde, elle ne prend pas part au Tour d'Italie. À La course by Le Tour de France, elle est en tête à la flamme rouge, mais s'effondre face à Annemiek van Vleuten dans les derniers mètres. Elle marque l'Open de Suède Vårgårda par ses attaques incessantes. Aux championnats du monde, elle prend la médaille d'argent sur le contre-la-montre par équipes, puis sur le contre-la-montre individuel derrière Annemiek van Vleuten. Sur la course en ligne, elle part seule à quarante-deux kilomètres de l'arrivée pour s'imposer avec plus de trois minutes d'avance sur Amanda Spratt. Amy Pieters élargie son registre en 2018. Elle remporte ainsi le Tour de Drenthe au sprint, est deuxième du Tour des Flandres, puis gagne l'Healthy Ageing Tour, une course par étapes, et le Grand Prix de Plouay, une course vallonnée. Chantal Blaak vient succéder à Anna van der Breggen à l'Amstel Gold Race en prenant la première échappée de la journée. Elle est également championne des Pays-Bas pour la deuxième année consécutives et deuxième du Trofeo Alfredo Binda. Megan Guarnier est cinquième du Tour d'Italie pour sa dernière saison. Amalie Dideriksen remporte plusieurs étapes au sprint. Christine Majerus est troisième des Trois Jours de La Panne. Anna van der Breggen est deuxième du classement UCI et troisième de l'UCI World Tour. Boels Dolmans est la meilleure équipe du classement UCI et de l'UCI World Tour.


Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Bus de l'équipe
Voiture et vélo de l'équipe

L'équipe est parrainée par Boels Rental, une société de location de matériel de chantier et bricolage, et par Dolmans Landscaping Group une société de paysagisme. De nombreux autres partenaires apportent leur soutien financier à l'équipe.

Au niveau matériel, l'équipe utilise des vélos Specialized, équipés de groupe SRAM, de roues Zipp.

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

La jeune Américaine Skylar Schneider s'engage avec l'équipe, tout comme la Polonaise Anna Plichta qui avait au départ signé chez Lensworld-Zannata, mais l'arrêt soudain de la formation la porte chez Boels Dolmans.

Au niveau des départs, Katarzyna Pawłowska rejoint l'équipe Virtu. Nikki Brammeier décide se concentrer sur le cyclo-cross et ne fait plus partie de l'effectif[1],[2].

Mi-mars, Elizabeth Deignan annonce être enceinte et donc ne pas participer à la saison 2018. Elle compte néanmoins revenir dès 2019 pour les championnats du monde sur route qui se déroule chez elle, dans le Yorkshire[3].

Arrivées Équipe 2017
Drapeau : Pologne Anna Plichta WM3
Drapeau : États-Unis Skylar Schneider Libre
Départs Équipe 2018
Drapeau : Royaume-Uni Nikki Brammeier Arrêt
Drapeau : Royaume-Uni Elizabeth Deignan Pause
Drapeau : Pologne Katarzyna Pawłowska Virtu

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgEffectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Chantal Blaak22 octobre 1989NED Pays-BasSpecialized-Lululemon (2014)
Karol-Ann Canuel18 avril 1988CAN CanadaVelocio-SRAM (2015)
Lizzie Deignan18 décembre 1988GBR Royaume-UniAA Drink-Leontien.nl Cycling Team (2012)
Amalie Dideriksen24 mai 1996DEN Danemark
Megan Guarnier4 mai 1985USA États-UnisRabo Women (2013)
Christine Majerus25 février 1987LUX LuxembourgSengers Ladies (2013)
Amy Pieters1 juin 1991NED Pays-BasWiggle High5 (2016)
Anna Plichta10 février 1992POL PologneWM3 (2017)
Skylar Schneider3 septembre 1998USA États-Unis
Jip van den Bos12 avril 1996NED Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2016)
Anna van der Breggen18 avril 1990NED Pays-BasRabo Liv Women (2016)

Encadrement[modifier | modifier le code]

Le directeur sportif de l'équipe est Danny Stam, son adjoint Bram Sevens. Le représentant de l'équipe auprès de l'UCI est Roel Janssens[4].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Christine Majerus au championnat du monde de cyclo-cross
Amy Pieters aux championnats du monde sur piste

Au championnat du monde de cyclo-cross, Christine Majerus effectue un bon départ. Elle est longtemps troisième, mais voit Lucinda Brand la dépasser en fin de parcours. Elle est finalement quatrième.

La saison sur route débute au Circuit Het Nieuwsblad, Jip van den Bos est quinzième. Aux championnats du monde de cyclisme sur piste, Amy Pieters obtient la médaille d'argent de la course à l'américaine avec Kirsten Wild. Amalie Dideriksen est troisième de la course au scratch.

Mars[modifier | modifier le code]

Sur les Strade Bianche, la pluie ponctue la course, rendant les routes blanches particulièrement boueuses.Au kilomètre soixante-quinze, sur le plus long secteur pavé, l'équipe Boels Dolmans se place en tête. Elisa Longo Borghini est alors victime d'une crevaison. Alena Amialiusik accélère et est suivie par Chantal Blaak et Ellen van Dijk. Leur avance monte à quarante secondes à trente-quatre kilomètres de l'arrivée. Elles sont finalement revues par le reste du peloton dans le secteur pavé numéro six. Dans le septième secteur, dit colle Pinzuto, Katarzyna Niewiadoma et Elisa Longo Borghini passent à l'offensive. Anna van der Breggen réagit immédiatement. Sur la fin de ce secteur, les deux dernières comptent environ vingt secondes d'avance sur le peloton. L'Italienne est cependant victime d'un nouvel incident mécanique trois kilomètres plus loin et perd quelques mètres sur Anna van der Breggen. Celle-ci file alors vers la victoire[5],[6]. Lors du Tour de Drenthe, dans sa dernière ascension du mont VAM, Anouska Koster accélère. Elle est suivie par Sarah Roy et Christine Majerus. Le peloton les reprend rapidement. Sur les derniers secteurs pavés, Chantal Blaak est victime d'une chute. Dans le dernier tour du circuit urbain, Christine Majerus attaque avec Amy Pieters. Cette dernière est nouveau à l'attaque dans un autre groupe peu après. Cependant, le peloton ne laisse pas partir. Alors qu'on s'achemine vers un sprint, une chute gêne de nombreuses favorites à deux kilomètres de la ligne. Un vent de dos souffle dans la dernière ligne droite. Tiffany Cromwell fait le poisson pilote et lance le sprint avec Amy Pieters et Alexis Ryan dans sa roue. La Néerlandaise produit son effort dès le panneau 350 m. Alexis Ryan la remonte, mais Amy Pieters parvient, en pistarde, à la maintenir à sa hauteur jusqu'au bout[7],[8].

La semaine suivante, au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, dans l'avant dernier tour, dans la côte de Casale, Karol-Ann Canuel part en poursuite. Elle rentre sur Elinor Barker, peu après un groupe de dix coureuses autour de Katarzyna Niewiadoma et Elisa Longo Borghini reprend la Canadienne et la Britannique. Dans Orino, Megan Guarnier et Malgorzata Jasinska sortent de ce groupe afin de réaliser la jonction avec les deux coureuses de tête. Les quatre athlètes coopèrent bien et entame le dernier tour avec une minute d'avance. Une chasse s'organise derrière. Au pied de la dernière ascension de Casale, il est de trente secondes. Dans celle-ci, les favorites Katarzyna Niewiadoma, Elisa Longo Borghini et Chantal Blaak accélèrent et reviennent immédiatement sur la tête de course. Le groupe de tête se reforme néanmoins avec douze unités. Tout doit se décider dans la dernière ascension d'Orino. Dans celle-ci, Pauline Ferrand-Prévot et Alena Amialiusik attaquent, tout comme Karol-Ann Canuel. Finalement, Katarzyna Niewiadoma réussit à distancer ses adversaires. La Polonaise remporte donc la course. Derrière, Chantal Blaak se montre la plus rapide[9],[10].

Sur les Trois Jours de La Panne, dès le kilomètre vingt-six, une échappée de quinze coureuses se forme avec notamment Christine Majerus. Lors du première passage sur la ligne d'arrivée, le groupe d'échappée ne compte plus que trente secondes d'avance. Finalement le groupe est repris. Christine Majerus se classe troisième du sprint d'un groupe de tête très réduit[11],[12]. Lors d'À travers les Flandres, la décision se joue dans la côte de Trieu. Amy Pieters fait partie du groupe de huit coureuses en tête. Dans le dernier secteur pavé, le Herlegemstraat, Ellen van Dijk attaque. Elle utilise ses capacités en contre-la-montre pour aller s'imposer seule. Derrière, Amy Pieters règle le peloton[13],[14]. À Gand-Wevelgem, la formation Boels Dolmans tente de former une bordure à vingt kilomètres de l'arrivée. Elles ne sont alors plus que trente-trois dans le groupe de tête. Dans les dix kilomètres, Leah Kirchmann et Christine Majerus tentent de s'échapper. Dans les tours derniers kilomètres, Majerus tente de nouveau. Toutefois, la course se finit par un sprint massif. Amy Pieters est cinquième[15],[16].

Avril[modifier | modifier le code]

Podium de la Flèche wallonne

Au Tour des Flandres, dans la montée du mur de Grammont, Christine Majerus est dans le groupe de tête. Toutefois, celui-ci ne prend pas d'avance sur le peloton. Dans le Kanarieberg, Amalie Dideriksen, Christine Majerus impriment un rythme élevé. Elena Cecchini attaque et est suivie par la Danoise. On ne les laisse cependant pas partir. Un peloton encore groupé se présente donc au Kruisberg. L'Italienne reproduit son effort et provoque une sélection. Elle est relayée par Amy Pieters. Elles sont alors onze favorites à l'avant dont Chantal Blaak, Megan Guarnier, Amy Pieters, Anna van der Breggen. Juste après, à vingt-cinq kilomètres de l'arrivée, Katarzyna Niewiadoma lance une escarmouche, mais c'est Anna van der Breggen qui part. Ellen van Dijk tente de la suivre, mais ne parvient pas à la reprendre. Anna van der Breggen creuse immédiatement un écart conséquent et possède une minute d'avance à vingt kilomètres de l'arrivée. Derrière, la formation Boels Dolmans veille à maintenir groupé le peloton de chasse. Anna van der Breggen s'impose nettement. Au sprint, Amy Pieters vient réaliser le doublet[17],[18].

Sur l'Healthy Ageing Tour, sur ce contre-la-montre inaugural, la formation Boels Dolmans réalise le doublet avec Anna van der Breggen et Chantal Blaak[19]. Sur la deuxième étape, au bout de quelques kilomètres une bordure composée de treize coureuses se forme. Dans l'avant-dernier tour, cinq coureuses dont Amy Pieters attaquent. À dix kilomètres de l'arrivée, Alice Barnes et Amy Pieters sortent à leur tour de ce nouveau groupe. Elles se disputent la victoire lors d'un sprint lancé de loin par la Néerlandaise. Finalement, Amy Pieters s'impose de justesse. Elle s'empare par la même occasion du maillot jaune[20],[21]. La troisième étape secteur a se conclut au sprint où Christine Majerus prend la deuxième place[22]. La formation Boels Dolmans remporte ensuite largement le contre-la-montre par équipes et assois ainsi sa domination au classement général[22]. Sur la quatrième étape, le vent opère immédiatement sur l'étape et permet à un groupe de favorites de partir. Elles creusent rapidement un écart conséquent sur le peloton. Le circuit final est particulièrement tortueux. Chantal Blaak négocie mieux les derniers virages et s'impose assez largement[23],[24]. Christine Majerus est troisième de la dernière étape. Finalement, Amy Pieters remporte la course devant Chantal Blaak et Christine Majerus.

À l'Amstel Gold Race, le passage du Keutenberg au kilomètre cinquante-quatre provoque une sélection. Un groupe de huit coureuses dont Chantal Blaak se forme. Il prend rapidement un avantage décisif. Dans l'avant-dernière montée du Cauberg, Chantal Blaak attaque. Elle est suivie par Alexis Ryan et Amanda Spratt. Plus loin, trois autres coureuses reviennent sur l'avant. La Néerlandaise contrôle les attaques de ses adversaires sur le plat et dans la dernière ascension du Cauberg. Elles sont trois pour la victoire dans la dernière ligne droite : Spratt, qui ouvre la route, Lucinda Brand, qui lance le sprint et Chantal Blaak qui s'impose facilement[25],[26]. À la Flèche wallonne, dans le premier passage de la côte de Cherave, Pauline Ferrand-Prévot attaque. Elle est suivie par Megan Guarnier, Janneke Ensing et Amanda Spratt. Elles passent ensemble le mur de Huy et comptent quarante-cinq secondes d'avance au kilomètre quatre-vingt-quatorze. Le groupe d'échappée aborde en tête le mur de Huy. Ashleigh Moolman est la première à accélérer à cinq cents mètres du but après avoir repris les fuyardes. La Sud-Africaine est suivie par Anna van der Breggen qui la double sur la fin. Megan Guarnier est troisième[27],[28]. À Liège-Bastogne-Liège, dans la côte de la Roche-aux-Faucons, Ashleigh Moolman passe à l'offensive. Elle est suivie par Anna van der Breggen et Megan Guarnier puis par Annemiek van Vleuten. Peu après un groupe dix coureuses se forme. Amanda Spratt profite du surnombre pour sortir. Elle est en tête avec cinquante secondes d'avance à dix kilomètres de l'arrivée. Dans la côte de Saint-Nicolas, Anna van der Breggen et Ashleigh Moolman attaquent de nouveau. La Néerlandaise se montre plus forte et revient seule sur l'Australienne à cinq kilomètres de l'arrivée. À la flamme rouge, elle accélère pour aller s'imposer seule. Megan Guarnier est huitième[29].

Au Festival Elsy Jacobs, Amy Pieters prend la deuxième place du prologue et Christine Majerus la sixième[30]. Sur la première étape, la victoire se joue au sprint. Amy Pieters lance le sprint pour Christine Majerus qui s'impose largement[31]. Elle a moins de succès le lendemain et se classe cinquième. Cela lui fait perdre sa première place au classement général. Elle est deuxième[32],[33].

Mai[modifier | modifier le code]

Au Tour de Yorkshire, Amalie Dideriksen est deuxième du sprint massif derrière Kirsten Wild sur la première étape[34],[35]. Le lendemain, Megan Guarnier utilise l'arrivée en côte pour s'imposer avec quatorze secondes d'avance. Elle gagne le classement général par la même occasion[36],[37].

À la Durango-Durango Emakumeen Saria, dans la deuxième ascension de l'Alto de Goiuria, Sabrina Stultiens attaque, mais est contrée par Anna van der Breggen. Elle passe au sommet avec vingt-neuf secondes d'avance sur Annemiek van Vleuten. Elle s'impose en solitaire[38]. À l'Emakumeen Euskal Bira, sur la première étape, Anna van der Breggen et Annemiek van Vleuten se marquent et laissent partir Sabrina Stultiens. Anna van der Breggen est quatrième de l'étape. Le lendemain, elle est deuxième du contre-la-montre derrière van Vleuten[39],[40]. Sur la troisième étape, au kilomètre soixante-dix-sept, la côte de l'Untzilla provoque une sélection dans le peloton. Elles sont dix au pied de l'Alto de Arlaban dont Amy Pieters. Elle s'impose au sprint dans ce groupe[41],[42]. Sur l'ultime étape, la formation Boels ne peut rien faire contre la stratégie de la formation Mitchelton. Anna van Breggen se classe finalement troisième du classement général.

Juin[modifier | modifier le code]

Au Women's Tour, Amalie Dideriksen est cinquième du sprint de la première étape. Le lendemain, c'est Christine Majerus qui participe à l'emballage final et se classe quatrième. Amalie Dideriksen s'impose facilement sur la quatrième étape, toujours au sprint[43],[44],[45]. Au classement général, Christine Majerus est quatrième et Amy Pieters cinquième.

Sur les championnats nationaux, aux Pays-Bas, Chantal Blaak fait partie du groupe des favorites durant la course. Dans le final, elle attaque et parvient à s'imposer pour conserver son titre[46]. Christine Majerus réalise le doublé au Luxembourg. Amalie Dideriksen remporte le titre au Danemark au sprint[47].

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, la formation Boels Dolmans se classe troisième du contre-la-montre par équipes, douze secondes derrière la Sunweb[48],[49]. Amy Pieters est cinquième du sprint de la deuxième étape, puis huitième des troisième et quatrième étapes. Surtout, sur la troisième étape, Megan Guarnier est retardée par une chute dans le final hors des trois derniers kilomètres. Elle perd une minute au classement général[50],[51]. Sur la cinquième étape, Christine Majerus fait partie de l'échappée, mais elle est reprise. Megan Guarnier prend la cinquième place de l'étape en faisant partie du peloton[52],[53]. Sur la première arrivée au sommet, Megan Guarnier est quatrième, trente deux secondes derrière Amanda Spratt, partie seule[54],[55]. Elle prend la même place sur le contre-la-montre en côte. Elle est alors sixième du classement général[56],[57]. Anna Plichta est à l'attaque sur la huitième étape, mais sans succès. Sur la neuvième étape arrivant au Zoncolan, Megan Guarnier ne peut suivre le rythme imprimé par Ashleigh Moolman et Annemiek van Vleuten. Elle est cinquième au sommet, mais à quatre minutes de la Néerlandaise. Elle remonte à la cinquième place du classement général[58],[59]. Sur l'ultime étape, elle fait partie du groupe de tête et finit quatrième et reste cinquième du classement général[60],[61].

À La course by Le Tour de France, dans le col de la Colombière, Mavi Garcia accélère dans les premières pentes du col de la Colombière, mais elle est contrée par Anna van der Breggen, Ashleigh Moolman et Annemiek van Vleuten. Elles reprennent Cecilie Uttrup Ludwig à un kilomètre et demi du sommet. Ashleigh Moolman attaque alors, mais les autres ne la laissent pas partir. Anna van der Breggen accélère à son tour et passe au sommet avec dix secondes d'avance sur Annemiek van Vleuten et vingt sur la Sud-Africaine. L'écart reste constant dans la descente. Anna van der Breggen semble partie pour s'imposer, mais Annemiek van Vleuten revient dans les tous derniers mètres pour la devancer[62]. À RideLondon-Classique, Amalie Dideriksen est dixième du sprint[63].

Août[modifier | modifier le code]

Amy Pieters (ici à gauche lors des championnats du monde) gagne le Grand Prix de Plouay

Aux championnats d'Europe du contre-la-montre, Anna van der Breggen est deuxième derrière Ellen van Dijk[64],[65]. Aux championnats d'Europe sur piste qui ont également lieu à Glasgow, l'équipe est présente sur la course à l'américaine. Amalie Dideriksen remporte le titre en duo avec Julie Leth. Amy Pieters est troisième avec Kirsten Wild.

Au contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, la formation Boels Dolmans s'impose avec seize secondes d'avance sur la Sunweb[66]. Sur la course en ligne, Anna van der Breggen multiplie les attaques. Elle sort dans le premier secteur en forêt avec Marianne Vos et Cecilie Uttrup Ludwig. Reprises, Anna van der Breggen attaque plus tard avec Jeanne Korevaar. Après le quatrième secteur en forêt, Amy Pieters fait également partie d'une échappée. À l'entame du circuit final, Anna van der Breggen part avec Lucinda Brand. Elles sont imitées plus loin par Chantal Blaak puis Megan Guarnier. À dix-neuf kilomètres de l'arrivée, Anna van der Breggen joue son va-tout, cette fois suivie par Floortje Mackaij. La première parvient plus loin à lâcher la seconde. Elle entame le dernier tour en tête. Elle est reprise. La course se conclut donc au sprint. Christine Majerus est septième[67].

Au contre-la-montre par équipes du Tour de Norvège, une composition différente de celle utilisée habituellement se présente au départ. Elle se classe sixième. Au Tour de Norvège, Christine Majerus est huitième de la première étape au sprint, mais quatrième au classement général grâces aux bonifications. Elle est quatrième le lendemain puis septième de la dernière étape. Au classement général, elle finit quatrième[68].

Au Grand Prix de Plouay, tout se joue dans la dernier ascension de Ty Marrec. Elles sont quinze au sommet. Megan Guarnier attaque sans succès. Au sprint, Eugenia Bujak lance mais est remontée par Marianne Vos. Cependant c'est Amy Pieters qui grâce à un très bon final parvient à s'imposer[69].

Au Boels Ladies Tour, Anna van der Breggen est deuxième du prologue derrière Annemiek van Vleuten, Amy Pieters est huitième. Le lendemain, Anna van der Breggen essaie d'anticiper en suivant l'attaque de Pauliena Rooijakkers, elle est cependant reprise par les autres favorites[70]. Rossella Ratto et Amalie Dideriksen attaquent ensuite. Au kilomètre cent-douze, Annemiek van Vleuten attaque avec Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. La première se détache des deux autres et va s'imposer. Le peloton finit douze secondes derrière. Au classement général, Anna van der Breggen pointe alors à trente-trois secondes de Van Vleuten[70]. Sur la troisième étape, une grande échappée avec Chantal Blaak sort en début d'étape. L'étape se conclut au sprint et Amalie Dideriksen se montre la plus rapide. Sur l'étape suivante, le scénario est similaire avec Amy Pieters à l'animation et Amalie Dideriksen une nouvelle fois à la conclusion. La cinquième étape a un parcours similaire à l'Amstel Gold Race. Chantal Blaak lauréate de la course en 2018, utilise la même stratégie. Elle part en début d'étape en échappée avec Roxane Knetemann, Pernille Mathiesen et Eugénie Duval. En fin d'étape, Amalie Dideriksen, Charlotte Becker et Janneke Ensing reviennent sur la tête. À onze kilomètres du but, Chantal Blaak passe à l'offensive. Elle s'impose seule[71]. Lors du contre-la-montre final, Anna van der Breggen se classe troisième. Elle prend la même place au classement général[72].

Septembre[modifier | modifier le code]

Boels Dolmans lors des championnats du monde du contre-la-montre par équipes
Anna van der Breggen est deuxième du championnat du monde du contre-la-montre
Podium des championnats du monde sur route

Les championnats du monde débutent par le contre-la-montre par équipes. Boels Dolmans fait partie des favorites[73]. Elle est troisième du premier passage intermédiaire derrière Wiggle-High5 et Canyon-SRAM. Elle est finalement deuxième derrière cette dernière formation pour vingt-et-une secondes[74],[75],[76]. Au contre-la-montre individuel, Anna van der Breggen effectue un contre-la-montre très régulier et devance van Dijk, alors en tête, dans la partie la plus difficile. Toutefois, Annemiek van Vleuten part plus rapidement et s'empare de l'or. Anna van der Breggen est deuxième, Karol-Ann Canuel est huitième[77],[78]. Lors de la course en ligne, lors de l'avant-dernière ascension de la côte d'Igls, Ellen van Dijk se retrouve en difficulté dans l'échappée. Annemiek van Vleuten et Anna van der Breggen attaquent tour à tour, finalement cette dernière s'extirpe du peloton à quarante-deux kilomètres de l'arrivée. Elle rejoint immédiatement le groupe d'échappée. Amanda Spratt lui tient un temps la roue, mais la Néerlandaise est trop forte et part seule. À la cloche, Anna van der Breggen compte une minute dix-neuf d'avance sur l'Australienne et plus de trois minutes sur les autres poursuivantes. Lors de l'ascension finale, Amy Pieters, Tatiana Guderzo et Karol-Ann Canuel rentrent sur le groupe Fahlin. Anna van der Breggen s'impose facilement. Derrière, Karol-Ann Canuel est sixième et Amy Pieters est huitième[79],[80],[81].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgVictoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
3 marsStrade BiancheITA Italie1.WWTNED Anna van der Breggen
11 marsTour de DrentheNED Pays-Bas1.WWTNED Amy Pieters
1 avr.Tour des FlandresBEL Belgique1.WWTNED Anna van der Breggen
4 avr.1e étape, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.1NED Anna van der Breggen
5 avr.2e étape, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.1NED Amy Pieters
6 avr.3eb étape, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.1NED Boels Dolmans
7 avr.4e étape, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.1NED Chantal Blaak
8 avr.Classement général, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.1NED Amy Pieters
15 avr.Amstel Gold RaceNED Pays-Bas1.WWTNED Chantal Blaak
18 avr.Flèche wallonneBEL Belgique1.WWTNED Anna van der Breggen
22 avr.Liège-Bastogne-LiègeBEL Belgique1.WWTNED Anna van der Breggen
28 avr.1e étape du Grand Prix Elsy JacobsLUX Luxembourg2.1LUX Christine Majerus
4 mai2e étape du Tour de YorkshireGBR Royaume-Uni2.1USA Megan Guarnier
4 maiClassement général, Tour de YorkshireGBR Royaume-Uni2.1USA Megan Guarnier
17 maiDurango-Durango Emakumeen SariaESP Espagne1.2NED Anna van der Breggen
21 mai3e étape, Iurreta-Emakumeen BiraESP Espagne2.WWTNED Amy Pieters
16 juin4e étape, The Women's TourGBR Royaume-Uni2.WWTDEN Amalie Dideriksen
28 juinChampionnat du Luxembourg du contre-la-montreLUX LuxembourgCNLUX Christine Majerus
30 juinChampionnat du Danemark sur routeDEN DanemarkCNDEN Amalie Dideriksen
30 juinChampionnat des Pays-Bas sur routeNED Pays-BasCNNED Chantal Blaak
1 juill.Championnat du Luxembourg sur routeLUX LuxembourgCNLUX Christine Majerus
11 aoûtContre-la-montre par équipes de l'Open de Suède VårgårdaSWE Suède1.WWTNED Boels Dolmans
25 aoûtGrand Prix de PlouayFRA France1.WWTNED Amy Pieters
30 août3e étape, Boels Ladies TourNED Pays-Bas2.WWTDEN Amalie Dideriksen
31 août4e étape, Boels Ladies TourNED Pays-Bas2.WWTDEN Amalie Dideriksen
1 sept.5e étape, Boels Ladies TourNED Pays-Bas2.WWTNED Chantal Blaak
29 sept.Championnat du monde sur routeAUT AutricheCDMNED Anna van der Breggen

Sur piste[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
7 août Championnat d'Europe de la course à l'américaine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 8CC Drapeau : Danemark Amalie Dideriksen
28 décembre Championnat des Pays-Bas de poursuite individuelle Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 9CN Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters
29 décembre Championnat des Pays-Bas de la course à l'américaine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 9CN Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters

En cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
1er janvier Pétange Drapeau du Luxembourg Luxembourg 2C2 Drapeau : Luxembourg Christine Majerus
13 janvier Championnat du Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg 9CN Drapeau : Luxembourg Christine Majerus

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2018.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
3 mars 1 Strade Bianche Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen Vainqueur
11 mars 2 Tour de Drenthe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters Vainqueur
18 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak 2e
22 mars 4 Trois Jours de la Panne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Luxembourg Christine Majerus 3e
25 mars 5 Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters 5e
1er avril 6 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen Vainqueur
15 avril 7 Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Chantal Blaak Vainqueur
18 avril 8 Flèche wallonne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen Vainqueur
22 avril 9 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen Vainqueur
26-28 avril 10 Tour de l'île de Chongming Drapeau de la République populaire de Chine Chine - -
10-13 mai 11 Tour de Californie Drapeau des États-Unis États-Unis - -
19-22 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen 3e
13-17 juin 13 The Women's Tour Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Luxembourg Christine Majerus 4e
6-15 juillet 14 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : États-Unis Megan Guarnier 5e
17 juillet 15 La course by Le Tour de France Drapeau de la France France Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen 2e
28 juillet 16 RideLondon-Classique Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Danemark Amalie Dideriksen 10e
10 août 17 Open de Suède Vårgårda TTT Drapeau de la Suède Suède Boels Dolmans Vainqueur
12 août 18 Open de Suède Vårgårda Drapeau de la Suède Suède Drapeau : Luxembourg Christine Majerus 7e
16 août 19 Tour de Norvège TTT Drapeau de la Norvège Norvège Boels Dolmans 6e
17-19 août 20 Tour de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau : Luxembourg Christine Majerus 4e
25 août 21 Grand Prix de Plouay Drapeau de la France France Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters Vainqueur
28 août-2 septembre 22 Boels Rental Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Anna van der Breggen 3e
10 septembre 23 La Madrid Challenge by La Vuelta Drapeau de l'Espagne Espagne - -
21 octobre 24 Tour de Guangxi Drapeau de la République populaire de Chine Chine - -

Anna van der Breggen est troisième du classement World Tour, Amy Pieters est septième. La formation remporte le classement par équipes.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Megan Guarnier (5e)
Accessits Aucun

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement UCI
CoureurPaysPoints
2eAnna van der Breggen NED Pays-Bas1912 pts
6eAmy Pieters NED Pays-Bas1291 pts
15eChristine Majerus LUX Luxembourg830 pts
16eChantal Blaak NED Pays-Bas800 pts
18eMegan Guarnier USA États-Unis750 pts
47eKarol-Ann Canuel CAN Canada389 pts
65eAmalie Dideriksen DEN Danemark287 pts
256eJip van den Bos NED Pays-Bas45 pts
268eSkylar Schneider USA États-Unis40 pts
420eAnna Plichta POL Pologne19 pts


Boels Dolmans remporte le classement par équipes pour seulement deux points, sur près de 5000, devant la formation Mitchelton-Scott.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Boels-Dolmans unveil 2018 kit », sur cycling news (consulté le 16 décembre 2017)
  2. (en) « Last-minute call up to Boels-Dolmans for Anna Plichta », sur cycling news (consulté le 16 décembre 2017)
  3. (en) « Lizzie Deignan pregnancy puts cycling career on hold », sur cycling news (consulté le 18 mars 2018)
  4. (en) « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 13 septembre 2014)
  5. « Strade Bianche — Van Der Breggen et les éléments », sur vélo 101 (consulté le 4 mars 2018)
  6. (en) « Anna van der Breggen wins Strade Bianche in heroic solo », sur cycling news (consulté le 4 mars 2018)
  7. « Tour de Drenthe — Amy Pieters en force », sur vélo 101 (consulté le 11 mars 2018)
  8. (en) « Pieters wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 11 mars 2018)
  9. (en) « Niewiadoma solos to victory in rainy Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 18 mars 2018)
  10. « Trofeo Binda — Niewiadoma l'aura méritée », sur vélo 101 (consulté le 18 mars 2018)
  11. « Driedaagse — Jolien D'Hoore enfin ou déjà », sur vélo 101 (consulté le 22 mars 2018)
  12. (en) « D'hoore wins Women's WorldTour race in De Panne », sur cycling news (consulté le 22 mars 2018)
  13. « A Travers les Flandres — Van Dijk à sa manière », sur vélo 101 (consulté le 30 mars 2018)
  14. (en) « Van Dijk wins Dwars door Vlaanderen », sur Cycling news (consulté le 31 mars 2018)
  15. « Gand-Wevelgem — Bastianelli s'offre D'Hoore », sur vélo 101 (consulté le 27 mars 2018)
  16. (en) « Bastianelli: Gent-Wevelgem win is a reward for all my hard work », sur cycling news (consulté le 27 mars 2018)
  17. « Tour des Flandres — Van Der Breggen est seule », sur vélo 101 (consulté le 4 avril 2018)
  18. (en) « Van der Breggen storms to Tour of Flanders victory », sur cycling news (consulté le 5 avril 2018)
  19. « Healthy Ageing Tour — La Boels-Dolmans déjà », sur vélo 101 (consulté le 4 avril 2018)
  20. « Healthy Ageing Tour — Un ticket Pieters-Barnes », sur vélo 101 (consulté le 7 avril 2018)
  21. (en) « Healthy Ageing Tour: Pieters wins stage 2 in Grootegast », sur cycling news (consulté le 7 avril 2018)
  22. a et b « Healthy Ageing Tour — La Boels assomme le HAT », sur vélo 101 (consulté le 7 avril 2018)
  23. « Healthy Ageing Tour — Et Blaak maintenant », sur vélo 101 (consulté le 9 avril 2018)
  24. (en) « Healthy Ageing Tour: World champion Blaak wins stage 4 », sur cycling news (consulté le 9 avril 2018)
  25. « Amstel Gold Race Ladies — Blaak imperturbable », sur vélo 101 (consulté le 16 avril 2018)
  26. « Chantal Blaak wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 16 avril 2018)
  27. « Flèche Wallonne — Mme Van Der Breggen de Huy », sur vélo 101 (consulté le 19 avril 2018)
  28. (en) « Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le 19 avril 2018)
  29. « Liège-Bastogne-Liège — Anna l'invincible », sur vélo 101 (consulté le 23 avril 2018)
  30. « Lisa Klein first », sur vélo 101 (consulté le 30 avril 2018)
  31. « Festival Elsy Jacobs — Majerus bis repetita », sur vélo 101 (consulté le 1er mai 2018)
  32. « Festival Elsy Jacobs — Paternoster déjà grande », sur vélo 101 (consulté le 1er mai 2018)
  33. (en) « Paternoster wins Festival Elsy Jacobs », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  34. « Tour de Yorshire — Wild en puissance », sur vélo 101 (consulté le 4 mai 2018)
  35. (en) « Women's Tour de Yorkshire: Wild wins stage 1 », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  36. « Tour de Yorshire — Happy birthday Megan », sur vélo 101 (consulté le 4 mai 2018)
  37. (en) « Megan Guarnier wins Women's Tour de Yorkshire », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  38. « Durango-Durango — VDB à l'heure basque », sur vélo 101 (consulté le 17 mai 2018)
  39. « Bira — Van Vleuten devant VDB sur le CLM », sur vélo 101 (consulté le 22 mai 2018)
  40. (en) « Van Vleuten takes control in Emakumeen Bira after time trial victory », sur cycling news (consulté le 22 mai 2018)
  41. « Bira — Pieters règle l'échappée », sur vélo 101 (consulté le 22 mai 2018)
  42. (en) « Breakaway has its day on stage 3 of Emakumeen Bira », sur cycling news (consulté le 22 mai 2018)
  43. « Women's Tour — Dideriksen revient », sur vélo 101 (consulté le 16 juin 2018)
  44. (en) « OVO Energy Women's Tour: Dideriksen wins stage 4 », sur cycling news (consulté le 16 juin 2018)
  45. (en) « 2018 UCI Women's WorldTour – OVO Energy Women's Tour stage 4 – Highlights », sur youtube (consulté le 17 juin 2018)
  46. (nl) « Chantal Blaak prolongeert titel bij NK wielrennen », sur nrc (consulté le 18 juillet 2018)
  47. (en) « Christine Majerus and Amalie Dideriksen National Champions », sur Boels Dolmans (consulté le 18 juillet 2018)
  48. « Giro Rosa — La Sunweb et la MTS en mode TGV », sur vélo 101 (consulté le 7 juillet 2018)
  49. (en) « Giro Rosa: Team Sunweb win opening team time trial », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2018)
  50. « Giro Rosa — Moins tranquille que prévu », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  51. (en) « Giro Rosa: D'hoore wins stage 3 in Corbetta », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  52. « Giro Rosa — Encore la Sunweb via Winder », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  53. (en) « Giro Rosa: Winder wins stage 5, takes pink jersey », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  54. « Giro Rosa — La MTS prend de l'altitude », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  55. (en) « Giro Rosa: Spratt wins stage 6 atop Gerola Alta, takes overall lead », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  56. « Giro Rosa — La bombe Van Vleuten », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  57. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 7 mountain time trial », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  58. « Giro Rosa — Triomphe au Zoncolan », sur vélo 101 (consulté le 15 juillet 2018)
  59. (en) « Giro Rosa stage 9 reactions: I really wanted this stage win, says Van Vleuten », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2018)
  60. « Giro Rosa — Le survol de Van Vleuten », sur vélo 101 (consulté le 15 juillet 2018)
  61. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten seals overall victory », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2018)
  62. « La Course by Le Tour — L'incroyable duel ! », sur vélo 101 (consulté le 21 juillet 2018)
  63. (en) « Wild: RideLondon Classique was an important race for the team », sur cycling news (consulté le 12 septembre 2018)
  64. « Van Dijk imprenable en Europe sur le CLM », sur vélo 101 (consulté le 11 août 2018)
  65. (en) « Ellen van Dijk wins European Championships women's time trial », sur cycling news (consulté le 11 août 2018)
  66. « La Boels maître en Suède », sur vélo 101 (consulté le 14 août 2018)
  67. « L'art du virage by Marianne Vos », sur vélo 101 (consulté le 14 août 2018)
  68. « Tour of Norway — Le grand retour de la Reine », sur vélo 101 (consulté le 30 août 2018)
  69. « GP de Plouay — Pieters s'offre Vos », sur vélo 101 (consulté le 30 août 2018)
  70. a et b « Boels Ladies Tour — Van Vleuten au panache », sur vélo 101 (consulté le 31 août 2018)
  71. « Boels Ladies Tour — La belle démo arc-en-ciel », sur vélo 101 (consulté le 4 septembre 2018)
  72. « Boels Ladies Tour — AVV sans contestation », sur vélo 101 (consulté le 4 septembre 2018)
  73. « 2018 UCI Road World Championships - The Big Preview », sur cycling news (consulté le 1er octobre 2018)
  74. « La Canyon SRAM titrée à Innsbrück », sur vélo 101 (consulté le 22 octobre 2018)
  75. (en) « Live report », sur cycling news (consulté le 22 octobre 2018)
  76. (en) « World Championships: Canyon-SRAM win women's team time trial », sur cycling news (consulté le 22 octobre 2018)
  77. « Mondiaux CLM Innsbruck — Les Hollandaises annoncent la couleur », sur vélo 101 (consulté le 1er octobre 2018)
  78. (en) « World Championships: Van Vleuten leads Dutch sweep of women's time trial », sur cycling news (consulté le 1er octobre 2018)
  79. « Mondiaux Route Innsbruck — Anna Van der Breggen enfin sacrée », sur vélo 101 (consulté le 2 octobre 2018)
  80. (en) « Anna van der Breggen solos to world championship title », sur cycling news (consulté le 2 octobre 2018)
  81. (en) « Van der Breggen wins World Championship road race with staggering attack in Innsbruck », sur cycling weekly (consulté le 14 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en)