Leah Kirchmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Leah Kirchmann
2018 Women's Tour de Yorkshire - Leah Kirchmann.jpg
Kirchmann en 2018
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
WinnipegVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
Équipes UCI
Principales victoires

Leah Kirchmann (née le à Winnipeg) est une coureuse cycliste professionnelle canadienne membre de l'équipe Sunweb. Elle a notamment été championne du Canada sur route et du contre-la-montre en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle pratique le ski de fond à partir de l'âge de ans et commence le cyclisme, à la fois sur route et VTT, à 13 ans. Elle continue à pratiquer les deux disciplines en parallèle selon la saison. En 2008, elle décide de se consacrer au cyclisme. Elle participe aux championnats du monde juniors sur route et VTT la même année[1],[2].

Elle devient professionnelle en 2011 chez Colavita-Forno d'Asolo. Elle rejoint l'année suivante l'équipe Optum-Kelly Benefit Strategies, toujours sous la direction de Rachel Heal[1].

En 2014, elle devient la première femme à être championne du Canada du critérium, du contre-la-montre et sur route simultanément[3].

En 2015, elle remporte la deuxième étape du Tour de Californie dans un sprint en côte. Elle récidive le lendemain en s'imposant dans le sprint massif[4],[5]. Elle remporte le classement général de l'USA Cycling National Racing Calendar après la Philadelphia Cycling Classic [6].

2016[modifier | modifier le code]

Au Circuit Het Nieuwsblad, Leah Kirchmann termine troisième du sprint du peloton et quatrième de la course[7]. Elle prend la bonne échappée au Drentse 8. Elle remporte au sprint l'épreuve et obtient ainsi sa première victoire en Europe[8].

Au Tour de l'île de Chongming, Leah Kirchmann est deuxième du sprint de la première étape, puis de nouveau deuxième le lendemain. Dixième de la dernière étape, elle est troisième du classement général final.

Au Tour d'Italie, Leah Kirchmann remporte le prologue, mais perd le maillot rose dès le lendemain[9]. Huitième des deuxième, troisième et quatrième étapes, elle est neuvième du classement général avant la première étape de montagne, où elle se classe treizième à plus de cinq minutes de Mara Abbott[10]. À la même place le lendemain, elle reperd du temps mais réintègre le top dix du classement général. Elle se classe huitième du contre-la-montre et devient huitième du classement général, place qu'elle conserve jusqu'au bout[11].

Fin juillet, Leah Kirchmann se classe troisième du sprint massif de RideLondon-Classique[12]. Elle est sélectionnée pour la course en ligne des Jeux olympiques de Rio et se classe trente-huitième[13].

Au Grand Prix de Plouay, elle accélère à mi-course avec Katarzyna Niewiadoma. Cela disloque le peloton, mais celui-ci ne les laisse pas partir. À l'entrée du dernier tour, Leah Kirchmann part seule en tête. Elle n'est reprise que dans la côte de Ty Marrec.La victoire se joue dans un sprint à quatorze où elle est sixième[14].

Elle termine la saison à la deuxième place de l'UCI World Tour derrière Megan Guarnier.

2017[modifier | modifier le code]

Elle s'impose au GP Gatineau au sprint[15]. Au Women's Tour, sur la quatrième étape, Shara Gillow attaque. Elle est accompagnée de Leah Kirchmann et Sarah Roy. Par la suite, Christine Majerus effectue la jonction. Derrière le peloton se relève. Les échappées compte deux minutes d'avance à vingt kilomètres de la ligne. Dix kilomètres plus loin, Shara Gillow ne peut plus suivre le rythme imprimé. Christine Majerus et Sarah Roy lâchent ensuite Leah Kirchmann. Elle est finalement troisième et remonte à la troisième place du classement général[16],[17]. Néanmoins, sur l'ultime étape, Hannah Barnes chasse les bonifications et fait redescendre Leah Kirchmann à la quatrième place[18],[19]. Sur la course en ligne de l'Open de Suède Vårgårda, Leah Kirchmann se classe troisième du sprint final[20]. Aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes, elle fait partie de la composition de la formation Sunweb qui remporte le titre.

2018[modifier | modifier le code]

Leah Kirchmann est quatrième du contre-la-montre des championnats du monde

Elle est deuxième au sprint de la Flèche brabançonne derrière Marta Bastianelli[21]. Elle gagne le titre national du contre-la-montre au Canada. Au Tour d'Italie, la formation Sunweb remporte le contre-la-montre par équipes inaugural. Ellen van Dijk endosse le maillot rose[22],[23]. Lors de la deuxième étape, Lucinda Brand se pare à son tour de la tunique de leader. Leah Kirchmann est quatrième de la troisième étape et prend la tête du classement général.

Au Boels Ladies Tour, elle est quatrième du prologue[24]. Elle est septième du contre-la-montre individuel et finit ainsi l'épreuve à la cinquième place[25]. Elle se classe quatrième du championnat du monde du contre-la-montre[26],[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2013, elle termine avec succès ses études en arts et science en nutrition, spécialisé en santé publique à la Quest University à Squamish. Après sa carrière, elle souhaite travailler dans ce domaine. Elle est également impliquée en tant qu'ambassadrice de l'organisation Fast and Female (Rapides et Radieuses), qui fait la promotion du sport chez les jeunes filles.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Classements UCI[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement UCI[27] 147e 95e 56e 124e 32e 31e 8e 24e 31e
UCI World Tour - - - - - - 2e 22e 24e

Palmarès en VTT[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « bio », sur Site officiel (consulté le 18 juin 2015)
  2. (en) « Highlights », sur Site officiel (consulté le 18 juin 2015)
  3. (en) « Leah Kirchmann sweeps Canadian Road Championships in historic hat trick », sur Team Optum p/b Kelly Benefit Strategies, (consulté le 18 juin 2015)
  4. (en) « Kirchmann wins California stage 2, Komanski takes race lead », sur velonews (consulté le 18 juin 2015)
  5. (en) « Leah Kirchmann wins Stage 3, Trixi Worrack takes overall title in women’s Tour of California », sur Sacbee (consulté le 18 juin 2015)
  6. « NRC: Kirchmann, UHC win women’s titles at Philly International Cycling Classic », sur USA cycling (consulté le 18 juin 2015)
  7. « World champion Armitstead wins Omloop Het Nieuwsblad Elite Women », sur cycling news (consulté le 28 février 2016)
  8. (en) « Drentse Acht van Westerveld: Kirchmann wins from breakaway », sur cycling news (consulté le 17 mars 2016)
  9. (en) « Giro Rosa: Kirchmann claims prologue victory », sur cycling news (consulté le 3 juillet 2016)
  10. (it) « Giro Rosa, il Mortirolo lancia Mara Abbott », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  11. (en) « Guarnier wins 2016 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2016)
  12. a et b (en) « Wild wins Prudential RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le 31 juillet 2016) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « cn » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  13. (en) « Olympic Games: Van der Breggen wins gold in women's road race », sur cycling news (consulté le 10 août 2016)
  14. « GP de Plouay : Eugenia Bujak triomphe en Bretagne », sur Le dérailleur (consulté le 28 août 2016)
  15. (en) « Kirchmann wins Grand Prix de Gatineau », sur cycling news (consulté le 23 mai 2017)
  16. « The Women's Tour — Sarah Roy bat Majerus », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  17. (en) « Women's Tour: Sarah Roy wins in Chesterfield », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  18. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  19. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  20. « Crescent Vargarda RR — Lepisto bat Vos et Kirchmann », sur vélo 101 (consulté le 13 août 2017)
  21. « Flèche Brabançonne — Bastianelli intenable », sur vélo 101 (consulté le 13 avril 2018)
  22. « Giro Rosa — La Sunweb et la MTS en mode TGV », sur vélo 101 (consulté le 7 juillet 2018)
  23. (en) « Giro Rosa: Team Sunweb win opening team time trial », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2018)
  24. « Boels Ladies Tour — Van Vleuten au panache », sur vélo 101 (consulté le 31 août 2018)
  25. « Boels Ladies Tour — AVV sans contestation », sur vélo 101 (consulté le 4 septembre 2018)
  26. « Mondiaux CLM Innsbruck — Les Hollandaises annoncent la couleur », sur vélo 101 (consulté le 1er octobre 2018)
  27. (en) « Ranking », sur UCI (consulté le 24 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]